vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Débats sur la presse avec Edwy Plenel de Médiapart

Débats sur la presse avec Edwy Plenel de Médiapart

Edwy Plenel, journaliste et cofondateur de Médiapart, média d’information en ligne lancé en 2008 et qui rencontre un grand succès avec aujourd’hui 150 000 abonnés, est présent cette semaine en Guyane à l’invitation de Guyane La 1ère. Il a débattu deux heures durant ce jeudi avec de jeunes étudiants guyanais sur le rôle de la presse dans la société, de quoi susciter des vocations de journalistes. Le président de Médiapart avait participé la veille à un débat sur le rôle de la presse dans la société guyanaise avec des journalistes de différents médias locaux – Guyane La 1ère, France-Guyane et Guyaweb. 

Débat entre médias guyanais mercredi soir 

Pour notre média Guyaweb, Frédéric Farine, enquêteur, est notamment revenu sur une affaire qui “fait en ce moment l’objet d’une demande de dépaysement judiciaire, une affaire de présumés trafic de titres de séjour et de corruption à la préfecture de Cayenne”, une affaire sortie depuis le “15 novembre” et qui compte “parmi les mis en examen l’ancien chef du bureau de l’immigration (…). Au cours de l’enquête, lors d’interceptions téléphoniques, ils se sont rendus compte que des magistrats du tribunal de grande instance étaient au téléphone avec des fonctionnaires du bureau de l’immigration de la préfecture pour donner quelques renseignements sur l’enquête, etc…” a expliqué notre confrère.

“On demande le dépaysement de l’affaire car on s’interroge sur l’apparence d’indépendance que pourra donner le tribunal (…). Depuis Jean Galmot, on n’a pas vu cela (…). On est les seuls a avoir sorti l’affaire et il n’y a eu aucune reprise” a déploré Frédéric Farine, journaliste d’investigation. Cette affaire « d’intérêt général » qui dérange au sein de la justice guyanaise aurait dû être « nourrie, rebondie et reprise » par les confrères des autres médias, a t-il interpellé. (1)

“France-Guyane, la PQR (presse quotidienne régionale, ndlr), ce n’est pas forcement son rôle de faire de l’investigation (…), chacun a son rôle dans la presse” s’est dédouané Pierre Rossovitch, chef de centre pour le quotidien France-Guyane .

“Pourquoi ce n’est pas votre rôle de faire de l’investigation ? ” a rebondi Laurent Marot, journaliste de Guyane La 1ère et modérateur du débat de mercredi soir.

“C’est notre rôle mais nos contraintes quotidiennes ne le permettent pas forcément, il y a un journal qui sort tous les jours donc forcément on va plus rester sur le factuel” a répondu le journaliste de France-Guyane – devenu tout récemment FA Guyane (FA désigne France-Antilles, la marque du groupe).

Débat avec les lycéens guyanais jeudi après-midi

Edwy Plenel qui “croit beaucoup à l’idée de la transmission” a rencontré dans l’atrium de Guyane la 1ere des lycéens venus de Saint-Laurent, Kourou et Cayenne pour débattre durant deux heures sur le rôle de la presse, le droit de savoir et la responsabilité démocratique de la presse.

Il a aussi été question de la “révolution numérique” qui supprime “le papier et c’est écologique, l’imprimerie qui est une industrie lourde et la distribution un pot-au-noir avec les invendus, c’est 60 à 70% du prix d’achat d’une publication papier. Quand vous avez une technologie qui supprime cela, elle a l’avenir devant elle” a déclaré le président de Mediapart, organe de presse qui est aussi l’un des fondateurs du Syndicat de la presse indépendante d’information en ligne (Spiil) dont Guyaweb est membre.

“C’était très intéressant d’entendre un homme qui a de l’expérience dans le métier de la presse et du média, surtout pour des étudiants en BTS Communication, c’est une source de motivation” a réagi Raymond Noé, étudiant en 1ère année de BTS Communication. “On n’est pas assez représentés et il faudrait créer des cellules de journalistes” a t-il ajouté.

“C’est un moment fort cette rencontre avec les jeunes qui représentent l’avenir (…). L’écosystème médiatique change, donc il faudra trouver d’autres systèmes pour les toucher” a expliqué à Guyaweb Jean-Claude Ho-Tin-Noé, directeur régional de Guyane La 1ère qui est à l’initiative de la venue d’Edwy Plenel en Guyane.

Le directeur du média public souhaite continuer de “renforcer (son) rôle d’utilité social, lutter contre la fracture territoriale et communautaire”. Quant à la “révolution numérique déjà en cours”, Jean-Claude Ho-Tin-Noé rappelle que “des produits sont repris au niveau national” et que “le numérique est une nouvelle voie d’apprentissage”.

(1) Article modifié le 18/01/2019

Edition spéciale : rôle de la presse (replay)

Facebook Live : rencontre avec les lycéens (replay)

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

  • Francois

    cela a du être une soirée pleine d’allusions et de sous-entendus …. j’imagine que certains journalistes locaux/regionaux ont dû être un peu mal à l’aise devant la démonstration vivante de ce qui devrait être leur métier ! Heureusement qu’Edwy Plenel est un homme courtois et respectueux. En tout cas, en ce qui me concerne, les journalistes de Guyaweb m’apportent une information fiable et de qualité – merci à eux !

  • GZ

    Depuis Jean Galmot, on n’a pas vu cela … ?

    ???????????????

    Hey FF, tu blagues ?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

De Rugy se trompe sur le mercure et le cyanure

Lors de la séance de débat sur le projet de la Montagne d'or qui a eu lieu à l'Assemblée nationale jeudi 7 février, le ministre de la Transition écologique a soutenu des affirmations concernant ...

Me Gay remercié par le clan Bertrand

L'avocat cayennais, Me Jérôme Gay, nous a confirmé jeudi qu'il n'était plus le défenseur de de Léon Bertrand. Il précise que Me Patrick Lingibé (1) lui a adressé un courrier indiquant qu'i...

Interceptée avec plus de 15 kilos de cocaïne dans ses bagages, une Cayennaise laissée libre par le tribunal correctionnel dans l’attente de son procès reporté

Une jeune femme de 23/24 ans, de nationalité française, interpellée avec 15 kilos et 300 grammes de cocaïne dans ses valises samedi dernier à l'aéroport Félix Eboué de Matoury était appelée...

«En attendant Godot», l’inventaire du président du tribunal de grande instance de Cayenne, en matière d’application des peines, de squats, de malaise chez les greffiers, de budget de la justice…

Le discours du président du tribunal de grande instance (TGI) de Cayenne, fin janvier dernier, face à un parterre d'huiles étatiques et de robes du monde judiciaire recèle son lot de révélations...

Même tarif : 15 mois d’emprisonnement requis à Paramaribo à l’encontre du Guyanais détenteur de 280 grammes de cocaïne et de chacun des deux policiers soupçonnés de lui avoir extorqué de l’argent pour fermer les yeux

Correspondance spéciale de Ank Kuipers à l'audience au Suriname (avec FF) L'audience de ce mardi à Paramaribo s'est résumée quasiment aux réquisitions du parquet dans cette affaire présumée...

Le tribunal administratif annule l’exploitation, qui avait déjà cessé, d’un site alluvionnaire d’un km² sur la concession de la Montagne d’or

Lundi, le tribunal administratif de Cayenne a annulé une autorisation d'ouverture de travaux miniers accordée le 13 décembre 2017 par le préfet de Guyane sur une superficie d'un km² de la conce...

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube