Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Covid-19 : sur l’île de Cayenne, le taux d’incidence a dépassé celui de la deuxième vague

Covid-19 : sur l’île de Cayenne, le taux d’incidence a dépassé celui de la deuxième vague
Exclu Guyaweb

Selon les derniers chiffres consolidés mardi 27 avril dans le point de santé interne (PSI) des autorités sanitaires que Guyaweb s’est procuré, il apparaît que la courbe des taux d’incidence sur 7 jours glissants a déjà légèrement dépassé la hauteur de celle de la seconde vague sur l’île de Cayenne (Rémire Matoury, Cayenne).

Avec un taux d’incidence de plus de 400 cas sur 7 jours glissants rapporté à 100 000 habitants sur la semaine dernière, la courbe est au niveau des taux d’incidence de mi-juin dernier.

Même si elle reste -en l’état- encore bien en dessous du niveau maximal de la première vague sur ce secteur. Voir la courbe en Une (et ci-dessous avec le détail des semaines depuis avril 2020) :

Plus précisément, la comparaison des tendances consolidées sur deux semaines successives montre que le taux d’incidence sur 7 jours pour 100 000 habitants est passé de 346 à 401 sur l’île de Cayenne en comparant la semaine du 11 au 17 avril à celle du 18 au 24 avril.

Le taux d’incidence a quasiment doublé en comparant ces deux mêmes semaines sur le littoral Ouest (Saint-Laurent principalement) passant de 62 à 115 soit une augmentation de 85, 48%. Ce secteur devrait, selon toute vraisemblance, voir son couvre-feu renforcé ce jeudi.

 

En moyenne sur l’ensemble de la Guyane l’évolution des taux d’incidence et des taux de positifs au fil des semaines est représentée par les deux courbes suivantes :

Mardi 27 avril, le PSI a remarqué une inflexion sur trois jours -peut-être liée au couvre-feu renforcée ?- qui ne peut encore être considérée en l’état  comme une tendance durable : un taux de positifs moyen sur le territoire qui a baissé entre 8 et 9% pour des tests réalisés de vendredi ou samedi dernier jusqu’aux tests réalisés lundi 26 a-t-on pu observer.

Exemple avec le tableau des nouveaux cas commune par commune pour des tests réalisés lundi 26 (tableau édité mardi 27)

A noter que sur ces 95 nouveaux positifs confirmés lundi en Guyane, près de 55% (54,74% plus précisément) concernent Cayenne et Matoury (52/95) et près de 70% sont concentrés sur l’île de Cayenne (Rémire, Matoury, Cayenne), également le secteur le plus dépisté. Le taux de positifs était donc de 8,2 %

Le PSI mardi offrait cette analyse sur ce volet :

Avec les indicateurs épidémiologiques cités dans cette analyse :

Les deux derniers Covid-Info confirment ces fluctuations possibles du taux de positifs : dans le Covid-Info du mercredi 28 (sur les tests réalisés la veille) le taux de positifs moyen était remonté à 10,2% avec 165 nouveaux positifs sur un nombre important de tests (1613).

 

Idem pour le Covid-Info de ce jeudi 29 avril (sur des tests réalisés la veille) avec un taux de positifs à 10, 4% correspondant à 140 nouveaux cas pour 1347 tests.

Les indicateurs étant toutefois plus probant lorsqu’ils sont calculés sur sept jours glissants de l’avis des experts scientifiques

Par ailleurs, le PSI du 27 avril des autorités sanitaires accorde une large place à la pression en terme d’entrées de patients Covid au sein des hôpitaux.

En effet, 44 personnes infectées par le Covid-19 sont entrées en hospitalisation hors réa entre le 18 et le 24 avril (comme l’a révélé hier Guyaweb, voir cet article), 13 personnes Covid ont été accueillies en réa sur la même période et 4 patients Covid sont décédés.

A titre de comparaison, selon le PSI de la semaine précédente (celui du 20 avril) : le nombre d’entrées en hospitalisation hors réa se hissait déjà à 41 du 10 au 17 avril. Les entrées en réa Covid étant alors moindres sur cette période : 8 entre le 10 et le 17 avril. Avec deux personnes mortes du Covid dans cette même période.

En remontant encore un peu plus en arrière, le PSI du 13 avril révélait ces chiffres sur les hôpitaux : 28 entrées de patients Covid en hospitalisation hors réa, la semaine du 3 au 9 avril, 6 entrées de patients Covid en réa et un décès, sur la même période.

Le PSI du mardi 27 avril analyse l’augmentation de la pression sur les hôpitaux comme suit :

Le PSI du 27 avril offre également des courbes et une analyse des taux d’incidence et de positivité par classe d’âge en Guyane

L’évolution récente des cas de variants a déjà fait l’objet d’un article hier mercredi sur le site Guyaweb.

Les trois variants préoccupants suivants sont présents en Guyane : le V1 britannique, le V2 sud-africain et le V3 (ou P1) brésilien dit de Manaus, très majoritaire selon les épidémiologistes.

FF

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

9 commentaires

  • GZ
    03 mai 2021

    Je suis désolé, mais c’est irrésistible.
    Sur le site du Figaro : « Covid-19: la piste d’une fuite de laboratoire resurgit »

    « Si c’est vraiment ça, alors je me marre… après avoir traité tous les gens qui émettaient cette hypothèse de « complotistes », en même temps maintenant c’est devenu l’insulte facile quand on est à court d’arguments pour faire taire les gens qui se posent un peu trop de questions et les empêcher de réfléchir. Drôle d’époque, un jour on en rigolera… »
    « N’oubliez pas de présenter vos excuses aux complotistes… »

    Mon café est délicieux.
    Ca va, FF ?

  • Frog
    03 mai 2021

    Le problème à mon sens GZ, avec ceux qui émettent des hypothèses, ce n’est pas ce qu’ils affirment ( complotiste ou pas) mais les arguments usités … brevet « d’invention » de Pasteur, accidents de trottinettes, nano puces, great reset…ect
    Effets pervers des réseaux sociaux, ou un pilier de bar ( dorénavant 3.0) obtient une meilleure audience qu’un prix Nobel.

  • FF
    03 mai 2021

    Avec GZ l’hypothèse qui l’arrange devient illico presto la réalité. Celle qui le dérange n’existe pas.

  • GZ
    03 mai 2021

    Ne tombons pas dans la manip habituelle qui consiste à mélanger science et de terreplate, dans le but de décrédibiliser le QI… Please.
    Ni Raoult ni Montagnier ni Caude n’ont jamais utilisé des arguments pareils, à ma connaissance… Et moi non plus, en indiquant que la fuite (ou le dépôt..) soit mathématiquement la plus probable.

    L’emprise de l’audience d’un pilier de bar sur celle d’un prix Nobel n’est pas due, en soi, aux réseaux sociaux, l’internet n’étant qu’un moyen de communication, mais à la (très) faible culture scientifique, souvent doublée de la morgue de l’ignorance…

    L’essentiel qui te regarde, mon cher FF, ce n’est pas de savoir si c’est une fuite de labo.
    L’essentiel, c’est ton attitude surréelle devant ce « complotisme » (et d’autres), dorénavant « complotisme » de la mainstream.
    Alors, Figaro complotiste ?
    Ou peut-être, ça te dérange donc n’existe pas ?

  • FF
    03 mai 2021

    Nan, retrouve un échange sur le laboratoire ? J’en vois pas. Tu es exactement dans les grosses ficelles complotistes. En gros c’est : on affirme ou on prend tout ce qui nous arrange et on joue aux dés. Une fois sort le 6 et le madame Soleil de clavier dit : je vous l’avais dit. En ignorant ostensiblement ses 99 inepties (ta fausse décision de la Cour d’appel qui avait débouté Prévot Madère de son action contre La Semaine Guyanaise et l’auteur de ces lignes n’en est qu’une illustration cruelle j’en conviens. Alors que tu affirmais la bêtise contraire, drapé dans tes certitudes qui n’engagent que toi. Tu as déjà oublié, c’est ton erreur, tu effaces ou tentes un triple salto). Tu penses avoir inventé subitement le fil à couper le beurre mais ton truc c’est vrai ou c’est faux. Il n’y a pas 50 solutions. Donc vas-y mollo…

  • FF
    03 mai 2021

    Comme d’hab GZ. Certes, il faudrait lire le reste de l’article. Le directeur de l’OMS n’exclut pas que… mais pour toi c’est déjà certain sous-entends tu triomphalement (!) A relire : «le directeur de l’OMS (…), le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, s’est refusé à écarter la piste de l’accident de laboratoire après la remise du rapport de la première mission d’enquête de l’organisation en Chine le 30 mars dernier. Bien que l’équipe ait conclu qu’une fuite en laboratoire était l’hypothèse « la moins probable » (je pouffe, ndlr), il a déclaré que «des donné[e]s et des études supplémentaires étaient nécessaires pour arriver à des conclusions plus robustes, potentiellement avec des missions supplémentaires impliquant des experts spécialisés, que je suis prêt à déployer». ». Autrement dit encore plus clairement, on peut rédiger l’article comme suit «bien que l’équipe ait conclu qu’une non fuite en laboratoire était l’hypothèse «la plus probable», il a déclaré que «des donné[e]s et des études supplémentaires étaient nécessaires pour arriver à des conclusions plus robustes ». Ca t’arrange moins comme ça ? NB : J’ai corrigé la faute du Gorafi…

  • GZ
    04 mai 2021

    blablablablabla
    mauvaise foi, malhonnêteté. Tu vieillis mal.
    Tâche de ne plus pérorer à l’avenir et de le jouer modeste. Tu n’as pas la qualification pour remettre en question les dires des scientifiques – ni même les comprendre – tu ne peux que poser des questions.
    Et quand tu les poses (parfois), évite d’insulter tes lecteurs quand ils t’apportent qqchose qui diffère de ton ignorance confortée par tes « liens » et ta télé.
    C’est tout. Pas kompliké.

  • FF
    04 mai 2021

    « La moins probable », c’est simple à appréhender pourtant. La mauvaise foi n’est pas convaincante.

  • GZ
    04 mai 2021

    blablabla

    La seule question est :
    Le Figaro complotiste ou pas ?

    Simple à répondre pourtant : Oui ou non ?
    La mauvaise foi du blabla fuyant n’est pas convaincante.

Articles associés :

Suriname : 204 morts Covid de mars 2020 à fin avril 2021, en mai 98 morts, un record mensuel déjà battu : 141 décès du 1er au 18 juin et un parlementaire antivax !

Au Suriname, le nombre de décès Covid poursuit son affolante ascension. Ce pays avait déploré 204 morts Covid de mars 2020 à fin avril 2021, en 14 mois donc. Le mois suivant, en mai, il y aura...

Assiduité des élus à la CTG : Ringuet, Phinéra-Horth et Briolin à la traîne

A l'occasion des élections territoriales dont le premier tour est prévu ce dimanche 20 juin, Guyaweb s'est penché sur l'assiduité des 51 conseillers de la Collectivité territoriale de Guyane ...

L’enquête judiciaire pour suspicion de «favoritisme» est bouclée dans l’affaire qui vise Gabriel Serville, signataire, fin 2014, d’une convention pour la mairie de Matoury avec l’avocat Olivier Taoumi pour 9500 € mensuels d’honoraires

L'enquête judiciaire sur les conditions d'attribution d'une rémunération mensuelle nette de 9500 euros par la mairie de Matoury, théoriquement durant 38 mois, à Olivier Taoumi, entre fin 2014 et ...

Covid-19 : les chiffres ne sont pas rassurants, les indicateurs restent élevés dans un contexte de confinement quasi-fantoche et d’agitation des esprits…

Les chiffres consolidés du Covid-19 ne sont pas à la baisse en Guyane contrairement à ce qu'espéraient les autorités en début de semaine dernière au moment de la décision de maintien des ...

Interview de Gabriel Serville : TVA, évolution statutaire, immigration …

Le député Gabriel Serville (Peyi Guyane), figure politique à l’itinéraire morcelé, s’est lancé dans la bataille des élections territoriales à la tête de la liste « Guyane Kontré pour ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube