vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Covid-19 : près de 100 cas en 3 jours, le stade 3 de l’épidémie se profile en Guyane

Covid-19 : près de 100 cas en 3 jours, le stade 3 de l’épidémie se profile en Guyane

Les autorités ont confirmé ce lundi soir 25 nouveaux tests positifs correspondant à 25 infections supplémentaires au Covid-19 en Guyane dont 13 à Saint-Georges de l’Oyapock où plus de 3% de la population est infectée ! Cela fait tout simplement 92 cas supplémentaires en 3 jours en Guyane dont 40 de plus sur cette période rien que pour Saint Georges de l’Oyapock. 6 des 25 cas confirmés ce lundi sont en cours d’investigation pour connaître la ou les communes concernées selon l’ARS. Camopi, Kourou, l’île de Cayenne sont concernés par les autres cas identifiés. «On se dirige de plus en…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

11 commentaires

  • stiwistiti

    Ces stats (+ 145 % de cas positifs) n’ont aucune valeur statistique et scientifique. Pour être précis il faudrait l’évolution du RATIO cas positifs / nbre tests. On aurait alors la vrai évolution à population testée comparable.

    Ce qui ne veut pas dire (je vous vois venir) que je nie l’augmentation des cas et l’importance du respect des règles sanitaires.

    Mais dans le même temps j’aimerais qu’on arrête les imprécisions et les concentrations sur une minorité de données : pourquoi ne pas s’intéresser et se questionner sur la relative stabilité des cas de réanimation et de décès. Plus de cas positifs qu’aux antilles, mais moins d’hospitalisation et de décès ?

    Avez-vous des informations/ explications à ce sujet ?

    Bon courage

  • EL MATADOR

    Avez-vous des informations/ explications à ce sujet ?

    Réponse : oui, la pandémie est récente en Guyane, elle a commencé il y a 2 semaines (avant c’était de la rigolade confinée), c’est dans les prochaines semaines que les urgences hospitalières risquent d’exploser, une autoroute en direction de Mayotte…

  • FF

    C’est même plus de 145% en 15 jours Stiwi. Affirmer que cette fulgurante progression n’a aucune valeur n’est pas très rigoureux sur le plan mathématique. Peut-être une progression moindre eut-elle trouvé plus de valeur à vos yeux, c’est peut-être ce que vous auriez préféré lire. Chacun a ses raisons que la raison ignore. Cela dit déjà que le virus circule plus, que le nombre de personnes touchées augmente donc mathématiquement à terme il y aura plus de personnes hospitalisées (c’est déjà le cas) et en réanimation (je ne vais pas vous apprendre qu’on ne s’y retrouve pas forcément illico presto)

  • stiwistiti

    Avec 4 à 5 jours d’incubations en moyenne (14 est un maximum), le rapport nombre de cas + / cas en réa reste bizarrement faible.

  • stiwistiti

    FF vous me décevez : demandez à un statisticien ou à un scientifique comment on calcule une évolution : avec une population de base comparable, pas avec des chiffres bruts.

    Je ne veux pas lire des chiffres qui me font « plaisir », je veux juste qu’on arrête de manipuler des chiffres uniquement pour faire plus d’emotionnel que de raison. D’ailleurs je l’ai dit X fois, ce n’est pas pour cela que je nie l’évolution inquiétante, l’intérêt des mesures sanitaires…

    Cela n’empêche pas d’être prudent à la manipulation des chiffres (cela été mon métier pendant 25 ans).

    Exemple concret :

    Jour 1 : 10 cas positifs pour 1000 testés
    Jour 2 : 100 cas positifs pour 5000 testés

    Rapporté à une population testée constante, le nombre de cas positifs a « seulement » doublé… mais nous sommes d’accord il a bien augmenté !

  • stiwistiti

    Elle matador, prenons l’exemple de la Martinique l’un des exemples qui vous fera comprendre ma surprise :

    197 cas positifs confirmés (moins que nous)
    14 décès (bcp plus que nous)
    Jusqu’à 20 personnes en réa simultanément (bien plus que nous)

    C’est la comparaison de ces chiffres qui m’interpellent, et ça fait des semaines qu’ont me dit que ça va changer. Force est de constater que notre situation est atypique. Je n’ai pas la prétention de savoir pourquoi, encore moins de dire que ce serait une raison pour ne pas respecter les mesures sanitaires.

    Par contre j’aimerais qu’on arrête de me faire passer pour un zozo juste parce que j’ose me poser des questions face à des constats et des chiffres sont factuels ! ;-)

  • Mickael

    @stiwistiti : J’ai posé les mêmes questions à peu de choses près.
    À savoir combien de cas asymptomatiques pour tous ces cas positifs.
    Sans nier l’évolution rapide, normale au regard du de la fin du confinement (et du foutoir ambiant !), le fait de tester beaucoup plus donne plus de cas, c’est une lapalissade.
    Je m’interroge aussi sur le faible nombre de patients en réanimation et ou malheureusement décédés.

  • FF

    Et que dites-vous des cas importés de Guyane positifs en… Guadeloupe ? Non décelés ici. Et vous oubliez les orpailleurs clandestins : non testés. Il faudra aussi un jour comparer le nombre de morts entre 2019 et 2020 sur une même période (pas par balle hein Stiwi). Il faudrait peut-être aussi songer à comparer les âges de la population d’ailleurs par rapport à celle de la Guyane où la population jeune est importante. La Martinique n’aurait-elle en valeur absolue et proportionnellement plus de personnes âgées ? Cela peut être une explication quant au nombre de morts et de personnes en réa là-bas. On n’est pas non plus sur des chiffres extravagants en valeur absolue vu la population de Martinique et de Guyane. Et y avait encore moins de cas en Guyane comparativement à la Martinique il y a une semaine.

  • FF

    Et Matador, tu oublies la zone guyanaise (de fait) non verte de l’Oyapock : 26 cas positifs à Camopi c’est parce qu’on y a fait 5000 tests ?

  • stiwistiti

    Je suis d’accord avec vous FF.

    Par contre ce qui me contrarie, c’est que les chiffres semblent être bcp utilisé pour faire peur plus que pour réfléchir. Résultat :
    – une partie de la population devient hystérique avec une peur irraisonnée et irrationnelle ;
    – l’autre totalement insouciante et inconséquente car on lui « promet » depuis des semaines une vague dh’ospitalisation, de rea et de morts, menace qu’elle n’a jamais vu arriver.

    Dans un cas comme dans l’autre c’est contre productif et je pense qu’à cet égard politiques et médias ont mal géré la com sur la maladie et sur les statistiques (je vous en conjure FF demandez à un statisticien professionnel ce qu’il pense du choix des données et de la façon dont elles sont présentées).

    Ce n’est que mon humble avis

  • GZ

    Et encore, la com, c’est la seule chose qu’ils ont gérée..
    C’est tout de même une intéressante expérience de psychose à grande échelle, volontaire ou pas.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Le directeur de crise : «Devant vous il y a une équipe de la République»

Nommé directeur de crise et dépêché en urgence par le gouvernement, le préfet Patrice Latron,  arrivé mercredi en toute discrétion. reprend la main sur la gestion sanitaire du Covid-19. Il a ...

Affaire du jeune homme de Soula tué à Kourou : d’abord une altercation, l’auteur présumé du crime touché lui aussi par balle

L'affaire qui a abouti au meurtre présumé d'un jeune homme de 19 ans de Soula (Macouria), mardi, village Saramaca à Kourou, est moins simple que l'on aurait pu croire, en se fiant aux premières ...

La culture résiste au virus

Les arts vivants, le cinéma mais aussi la sculpture sont mis à mal par le confinement. Pourtant, les acteurs de la culture se montrent patients et espèrent retrouver très vite leurs habitudes ...

La Guyane en crise sanitaire : 23 décès à déplorer

Le bilan de la pandémie de Covid-19 est de 23 morts et 5704 cas confirmés depuis la détection des premiers cas en Guyane le 4 mars et la propagation du coronavirus concerne l'ensemble du ...

Meurtre au village saramaca de Kourou : la victime était du quartier de Soula

Un jeune homme de 19 ans de Kourou était toujours en garde à vue ce mercredi soir au sein des locaux de la gendarmerie de la ville spatiale suite au meurtre par arme à feu d'un jeune homme du même...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube