vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Covid-19 : des patients guyanais très jeunes évacués en Martinique, les biologistes qui effectuent les tests ont levé le pied dimanche

Covid-19 : des patients guyanais très jeunes évacués en Martinique, les biologistes qui effectuent les tests ont levé le pied dimanche

Ce sont de jeunes patients guyanais atteints par le Covid-19 et souffrant de détresse respiratoire aigüe qui ont été évacués en Martinique jeudi 18 juin puis ce lundi 22 juin, à chaque fois le matin : 25 ans, 36 ans et 37 ans, selon nos informations. Ils étaient jusque là en réanimation à l’hôpital de Cayenne où le service n’est pas en mesure en ce moment de fonctionner avec un nombre trop important de patients Covid. «Nous n’évacuons pas car nous sommes débordés mais pour permettre aux équipes de souffler», a assuré Clara De Bort, la directrice de l’ARS jeudi…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

33 commentaires

  • rj42

    Communication vaselinée depuis 3 mois…
    Heureusement ce soir, le grand lavement avec la ministre !
    En attendant la purge.

  • rj42

    Clara dehors.

    Les soldats de terrain ont perdu trop de temps à s’adapter aux injonctions contradictoires.
    Les propositions venant d’en bas sont mises sous cloche administrative depuis le début de l’épidémie.

    Bis repetita

  • GZ

    Et, avec CA, y’a na qui ont encore l’énergie de critiquer le comportement du quidam des rues…

  • EL MATADOR

    Pour lutter contre le coronavirus, pourquoi ne pas profiter du prochain avion qui va exporter des malades en réanimation vers les Antilles, pour qu’ils emmènent avec eux la directrice de l’ars ?
    Elle sera plus utile là bas à participer au tourisme et bronzer sur la plage, plutôt que ici où elle est plus un boulet qu’autre chose.

  • GZ

    C’est là que vous devriez saisir l’essentiel, Matador : l’éviction de Mme de Bort ne résoudra rien. Le pb n’est pas sa personne, mais l’administration en elle-même. Sa configuration, ses règles de fonctionnement, son contrôle, son dévoiement, son droit inique taillé pour sa garantie corporatiste – et pour l’échec national.
    Tant que vous ne le comprenez pas, vous aurez les mêmes avec les mêmes résultats. Mme de Bort ne diffère en rien de CMeurin. Les deux ont fait la même école buffet-garderobe-cafétéria, garantissant les mêmes échecs dans chaque situation. Le successeur ne sera pas différent non plus.
    Ces gens n’ont aucune formation scientifique, rien de technicien, rien de réel. Et cette incompétence est généralisée à tous les niveaux de l’administration, dans tous les domaines et jusqu’aux sommets de l’exécutif. Au point qu’ils se désignent comme un gvt d’amateurs…
    Ce n’est pas pour vous taquiner gratuitement que je chuchote le chgt de statut depuis des années.
    Pitet là, avec une bonne crainte existentielle, vous relâcherez un peu…

  • Mickael

    C’est sur que le changement de statut on a vu le résultat à Saint Martin avec l’ouragan.
    Parce que bon on a qui en Guyane : Des profs d’histoires, une orthophoniste…

  • raf973

    Bonjour
    Soyez sérieux GZ, un changement de statut n’aurait rien changé. Le comportement des gens ne se modifie pas avec un statut( sauf à passer en dictature !). Si aujourd’hui on en est la c’est très clairement la faute aux gens qui n’ont pas respecté les règles. C’est pas plus compliqué que cela. Sur le Covid en particulier si les gens avaient suivi les règles préconisé par l’ARS on en serait pas la. Vous risquez d’être déçu le jour ou se changement se mettra en place car les désillusions vont apparaitre ….

  • raf973

    Pourquoi les collectifs qui montraient leur gros bras en 2017 et ont intimidé les commerçants pour fermer boutique à l’époque vont-il manifester devant l’hôpital alors que c’est devant les LS ( Libre Service M. FF….) … que le virus est à la fête ?
    Je pense qu’il ne faut pas se tromper de cible et et savoir mettre ses principes de cotés.
    J’ai l’impression qu’on ne veut pas voir la réalité. On est sortie du confinement avec peu de cas et je pensais que la Guyane allait bien se tirer de cette affaire, mais grâce aux force vives du peyi voila ou on en est. Ce n’est pas une question d’ARS et encore moins de statut, c’est une question de comportement, tout simplement.
    Tout recement dans un établissement dont je tairai le nom mais ou les gens viennent récupérer leur repas pour certains et d’autres mangent sur place. Un jeune ( 22-23 ans pas plus) rentre sans masque. Je suis aller le voir pour lui demander d’en porter. Il m’a dit qu’il en avait un à son travail d’où il venait et du coup il est reparti la tête basse. Ce n’est pas à moi, client, de faire ça, ça devrait être ecrit en grand sur la porte d’entrée, le patron doit être ferme. Faut il que ce soit l’ARS qui viennent imposer au patron un affichage ? GZ, on est grands, responsable et capable de comprendre ce qui se passe.

  • Pagainnom

    Le gouvernement a longtemps dit que les masques ne servaient à rien et même aujourd’hui, ils ne sont pas obligatoires.
    Je trouve exceptionnel que la plupart des gens en Guyane portent le masque. Ils ne sont pas obligés!
    Je fustiguerai plutôt le gouvernement pour ses consignes inadaptées.
    C’est au gouvernement de faire respecter les gestes barrières et il ne le fait quasiment pas.

  • GZ

    Je comprends bien que la fixasyon sur le jemenfoutisme de certaines personnes soit commode et puisse alimenter le discours habituel Guyanais(= »créole »)-irresponsable, mais ce discours est stérile.
    Le port du masque est biaisé depuis la communication initiale du gvt (et de l’ARS) le déconseillant puis l’interdisant.
    Vous n’avez rien à dire ou reprocher aux quidams, qu’ils soient « Métros » ou « Créoles », le dédain de certains vis-à-vis d’une communication décrédibilisée est logique et compréhensible. Le comportement des Guyanais est plutôt positif dans l’ensemble, vu le grand nombre qui porte le masque.
    « très clairement la faute aux gens qui n’ont pas respecté les règles »
    Faux. Le masque est qu’un élément dans un ensemble de mesures qui font défaut : l’arrivée ininterrompue des résidents brésiliens, absence des mesures intelligentes sur les ouvertures des lieux publics, l’absence de prise en charge médicamenteuse (HC), les conditions de l’habitat rendant inopérantes les mesures de l’auto-confinement, sans parler du sujet de l’article…
    C’est quand même extraordinaire que de rendre responsable la seule population après de tels échecs.
    La composition de la population, comprenant des éléments peu disciplinés, est encore le résultat du statut.. tout comme l’absence d’exemplarité, le premier facteur à influencer le comportement des gens.
    Ne soyez pas si pessimiste Mickael : il y a en Guyane des gens plus formés que ça, sans oublier l’apport métropolitain non négligeable, n’est-ce pas…
    En attendant, cet apport est représenté par les directeurs successifs de l’ARS et cie…

  • Mickael

    Ah mais je suis bassement réaliste. La plupart des jeunes qui ont grandit en Guyane ne veulent pas y revenir. Le plafond de verre politique et économique local (propre à tous les milieux petits et isolés, pas spécifique à la Guyane) où le népotisme est globalement la règle ne les y incite pas.

  • GZ

    Parfaitement. La fuite des qq cerveaux est connue et dénoncée depuis décennies. Le plafond de verre, ou plutôt la chape de plomb de la corruption, du népotisme etc. Aucunement réservée à la Guyane, mais alors comment condamner d’emblée toute tentative de limitation de ces méfaits, au seul prétexte que les modifications nécessaires s’appelleraient nécessairement un chgt de statut ?
    Comment se vautrer encore dans cette médiocrité ? Comment ne pas sinon chercher mais au moins désirer à s’en sortir ? Comment assumer une telle posture de refus ? C’est d’être plus pessimiste que moi ironique…

  • raf973

    « C’est quand même extraordinaire que de rendre responsable la seule population après de tels échecs. »
    Mais GZ, l’échec vient de la population dans toute ses composantes. FF l’a bien illustrée avec ces tristes TDQ dans le coffre de leur voiture à Matoury, les jeunes qui font la fêtes, les retrouvailles en carbet…. On a tous envie de retrouver la vie d’avant mais ce qui nous pends au nez c’est un bon reconfinement qui va embêter presque tout le monde, mettre des entreprises encore plus en difficultés, tourisme 0 cette année, et quelques morts en plus.
    Faut que ça s’arrête tout ça maintenant.
    Je ne pense pas que stigmatiser les brésiliens soit une bonne chose ( même s’ils ont une part de responsabilité assez évidente ) car ici aussi on a de beau modèles !!
    Pagainnom, j’aimerais tellement que ceux qui ne respectent pas les règles soient sanctionnés, pour de vrai. Vous voulez un policier ou gendarmes derrière chaque personne ? Les gens sont assez intelligent pour comprendre.
    Mais attention, la Ligue des Doigts de l’Homme veille à nos libertés, sauf qu’on perd le peu qui nous reste a cause de certains irresponsables.

  • GZ

    « L’échec vient de la population dans toutes ses composantes »
    Humm.. les erreurs sont à tous niveaux – mais aux niveaux plus hauts plus que plus bas… conformément à la hiérarchie des décisions. Vous n’allez pas comparer le refus de masque de qq individus avec l’absence de masque dans les réserves nationaux sciemment détruits puis non-reconstitués, la bêtise de certains buveurs de bière avec l’interdiction gvtale des masques ou avec la campagne contre le HC etc…
    L’échec véritable est en haut, en bas n’y a que des broutilles. La lutte contre une épidémie est une ensemble logique des mesures successives. L’amont étant foiré il reste le « bon reconfinement » naturellement moins efficace que dans le Nord, pour cause de l’habitat et du mode de vie.
    La Guyane était naturellement disposée à échapper à la pandémie, c’est bien les décisions d’en haut qui ont laissé échapper les avantages de l’isolement du territoire.

    PS Vous voulez tjs sanctionner. Mais seulement la plèbe…

  • raf973

    Suis d’accord avec vous sur le manque de masques au début tout comme les contradictions auxquelles nous avons eut droit.
    Actuellement ce n’est plus le cas et donc en appliquant les gestes barrières, masques, …. on devrait pouvoir se passer d’un reconfinement. Enfin , c’est ma vision.

  • le Jaguar

    Il me semble que l’idiot qui gouverne le grand pays limitrophe est également en grande partie responsable de la situation sur notre territoire. Difficile pour la guyane d’échapper à la pandémie par conséquent.

  • GZ

    Vous ratissez large, Matou

  • le Jaguar

    C’est la moindre des choses que de rendre à César ce qui lui revient

  • Frog

    Oui oui le jaguar, l’idiot d’à côté, nous l’avons contemplé pendant deux mois, la suite était prévisible…il suffisait juste de regarder du bon côté.
    Le covid a suivi la route de l’Or.
    Il n’est pas de bon ton en Guyane de dénoncer ce fait.
    Ça fédère d’ailleurs, de “trop violans à l’état, en passant par nos courageux zelus.

  • Djo

    Il y a un patient en réa à Saint-Laurent

  • Abaris

    Dernière intervention du pr Raoult:
    « LE CONFINEMENT N EST PAS UNE DÉCISION SCIENTIFIQUE, LE PORT DU MASQUE NON PLUS. Ce sont des décisions Politiques »
    « … La PEUR qui saisie les gens et qui est DISPROPORTIONNÉE par rapport au risque réel »

    Et beaucoup d autres éléments importants dans cette intervention, pour qui veut entendre bien sûr.
    Pour les autres, vite un journaliste pour dénoncer cet audieux complotiste.
    Mr Farine, un commentaire ?..

  • Abaris

    Le lien de la vidéo :
    https://youtu.be/VXDMTp82Rzg

  • FF

    Vous trollez là. Je me demande s’il est plus utile sur TF1, CNEWS, LCI, BFM et j’en passe, ou dans un hôpital…

  • GZ

    Matou, les pays européens ont mis en place un contrôle très effectif des frontières, malgré leur perméabilité et longueur. L’Italie a sombré, la Slovénie n’a pour ainsi dire rien vu. La Roumanie fut très infectée, la Hongrie n’a pour ainsi dire rien vu…
    La Guyane n’a qu’un point d’entrée terrestre, à St Georges.. et encore, créé au prix de la destruction du dernier massif forestier du littoral, flanqué d’un pont né de l’excès de p’tit punch et de bière. C’est un peu large que de regarder ailleurs, alors qu’il suffit de balayer chez soi…

    La question des klando ramène encore le statut, à savoir l’usage des débris d’une culture européenne sur ce continent. Se lamenter à longueur de décennies comme quoi la criminalité est de « nature sud-américaine » (p’tits racistes :-)), tout en forçant des « réponses » qui ne fonctionnent même plus en Europe, chialant sur les effets tout en chérissant les causes…

  • GZ

    Ne tombe pas dans le lavage des cerveaux anti-Raoult, Fred. Pas toi..

  • Frog

    Combien d’accidents de trotinettes depuis trois mois ?

  • FF

    Le Sacré peut être dangereux.

  • GZ

    Quel sacré ? Raoult ? Pourquoi sacré ? Parce qu’il a le tort d’avoir raison et que l’évidence qu’il prêche heurte des intérêts manifestement mafieux ?
    Ne ringardise pas l’intelligence en semant ce douteux « sacré ». Pourquoi contribuer à la manipulation en cours ? Qui va aussi contre ton intérêt, remarque…

  • FF

    Selon Bernard Tapie, c’est un super professionnel

  • GZ

    Et ? Tapie est censé d’être une garantie ou un certificat de l’incompétence ?
    La vérité et la compétence n’ont besoin de personne.

  • le Jaguar

    Qu’est ce que Tapie vient faire dans cette discussion ??

  • GZ

    T’as vu Fred, le foutage de g… continue de plus belle :

    https://www.lefigaro.fr/flash-actu/accusations-de-raoult-aucun-medicament-plus-pousse-qu-un-autre-assure-karine-lacombe-20200625

    Ye ye… Eh, leur pb est que, une fois dans l’engrenage des incohérences, pour ne pas dires des absurdités (pour ne pas dire autre chose…), c’est le Comment s’en sortir ? :-)))
    Sinon je trouve DRaoult très mou.

    On dirait bien qu’ils s’inspirent des commentaires sur Guyaweb :
    https://www.lefigaro.fr/flash-actu/une-mission-sur-les-outre-mer-dans-leur-environnement-regional-apres-le-coronavirus-20200625
    Je m’accorde un cappuccino…

    « l’insertion des Outre-mer dans leur environnement régional… Mais «la crise liée à la pandémie de Covid-19», et ses «conséquences multiples» … «implique de réexaminer les leviers de cet axe stratégique».

    T’as vu ? Après 40 ans de délires !
    A moins qu’ils ne cherchent à l’aggraver…

  • Frog

    Américains et Brésiliens sont les meilleurs testeurs de l’efficacité de tel ou tel traitement.
    Patientons. Le Brésil sera en pôle position pour tester un vaccin.
    hé hé mélhor do Mundo, comme toujours !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Sénatoriales : « Il n’existe pas une élection qui soit un fleuve tranquille» Mahrez Abassi, président du tribunal judiciaire de Cayenne

Mahrez Abassi, le nouveau président du tribunal judiciaire de Cayenne, président du bureau de vote, a répondu à Guyaweb sur le déroulement des élections sénatoriales 2020. Pour rappel Georges ...

Sénatoriales : Georges Patient, réélu dès le 1er tour

A 71 ans, Georges Patient issu du parti présidentiel Lrem, rempile pour un troisième mandat de sénateur de Guyane. Dès le 1er tour il remporte l'un des deux fauteuils avec 271 voix soit plus de 50...

Le couvre-feu commence à minuit

Alors qu’il était de 23h à 5h du matin sur tout le territoire de la Guyane depuis le 5 septembre, le couvre feu est désormais de minuit à 5h du matin à l’exception des communes d’Iracoubo, ...

En Guyane, six candidats aux élections sénatoriales

Alors que le débat public sur la légitimité des sénateurs, non élus par la population mais par leurs amis, parents ou collaborateurs, piétine, les élections sénatoriales se dérouleront ...

Retour sur le procès de la société Gold’Or, suspectée de pollution environnementale

Hier au tribunal de Saint-Laurent du Maroni s'est tenu le procès de la société minière Gold'Or, gérée par la famille Ostorero, suspectée de pollution environnementale. Un procès inédit qui ...

Sénatoriales : Ces 527 grands électeurs qui éliront les deux sénateurs de Guyane

Ce dimanche 27 septembre sera une journée électorale qui se jouera dans l'ombre, à la préfecture. En Guyane, sous fond de Covid-19, 527 grands électeurs sont appelés aux urnes pour élire, au ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube