Guyaweb, journal d'information et d'investigation

Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Ce que dit le jugement ayant envoyé les 4 manifestants en prison

Ce que dit le jugement ayant envoyé les 4 manifestants en prison

Trois personnes sont placés en garde à vue, le 3 mars de l’année suivante, Stéphane Palmot nie toute participation. Cimonard reconnaît un rôle actif dans l’incendie ainsi que la présence de Palmot et Marchener Beaudi reconnaît avoir transporté le matériel mais dit ignorer qu’il s’agissait de mettre le feu Pour l’anecdote, Guyaweb avait recueilli à l’époque les propos du préfet Marc Del Grande lequel assurait :«Alors que j’étais dans le bureau pour une audition de la commission d’enquête du sénat, on m’a informé que des pneus et du bois brûlaient devant la préfecture», avait-il alors relaté. «Nous avons été à deux…

Cet article est composé de plusieurs parties, lire la suite:

1 2 3 4 5 6 7

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

11 commentaires

  • Frog

    Et si les condamnations sont confirmées, seront ils toujours employés par la mairie de Cayenne ?

  • moibeni

    On verra ! La procédure disciplinaire est laissée à l’appréciation de l’administration ;-))
    https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F13944
    On parie combien que la Mairie ne bougera pas

  • EL MATADOR

    La condamnation actuelle leur permet de sortir dans quelques mois avec les remises de peine applicables à tous les autres délinquants.
    Il faut savoir que en général, la cour d’appel est souvent plus sévère que la juridiction de première ressort.

    surtout si ils sont défendus par un avocat parisien très politisé, qui a été accusé de viol il y a quelques mois, qui a déjà été sanctionné par l’ordre des avocats, la cour d’appel risque bien d’aggraver leur condamnation, ce qui aurait pour effet de retarder encore plus leur date de sortie.
    Ils risquent même une interdiction de travailler dans la fonction publique.

    Ce qui montre le paradoxe des indépendantistes qui sont également fonctionnaires en Guyane, ou comment vivre en étant totalement dépendant mais plein de caprices pour revendiquer l’indépendance sans même avoir les épaules pour pouvoir l’assumer, du gros n’importe quoi…

  • sheik240

    Merci a Guyaweb pour cette lecture vraiment très intéressante.

    On comprends un peu mieux la relative sévérité de la décision tant les les prévenus semblent avoir été mal conseillés/défendus.

    Savez-vous si le verdict de l appel sera connu lundi?

  • FF

    Bonne question.

  • PEC

    Merci pour ces informations qui permettent d’être mieux éclairé sur cette affaire.

  • lematourien

    Et que dire de la médiatisation de ce procès avec une flopée d avocats appelés en renfort des Antilles et de Paris. Les juges du tribunal de Cayenne devront résister à cette pression, auquel ils ont peu l habitude. Et d ailleurs comment trop Violans a t il les moyens de se les payer?

  • sheik240

    A mon avis c’est du pro-bono, vu le retentissement du procés. Ca fait de la pub pour les avocats.

  • lematourien

    Un retentissement guyanais ou antillo guyanais mais pas plus. Si les médias nationaux commencent a s’intéresser aux agissements de la caravane de la liberté cela ne va pas Servir leur cause

  • catilini

    Pourquoi souhaiter que des personnes condamnées perdent leur travail? Je ne pense pas être complètement déconnectée de la réalité. J’ai souvenir d’avoir rencontré des jeunes (ou moins jeunes), condamnés pour traffic de stupéfiants (entre autres), qui pour faire preuve de leur volonté ou possibilité d’insertion devaient absolument trouver un employeur pour sortir de prison et bénéficier de ce qui s’appelle la liberté conditionnelle, la condition étant le fameux travail. Pourquoi ôter ce travail à ceux qui l’ont? N’avez-vous pas quelque part un petit signal d’alarme qui vous interroge quand à la réduction des droits des uns et des autres. Par exemple sur le temps des peines de prison qui pouvaient être aménagées, le quel temps s’est réduit. Ensuite, qu’il y ait un glissement vers la lutte anticolonialiste ne devrait étonner personne. L’état d’urgence sanitaire, qu’en est-il ? Même chose dans les Doms et en France metropolitaine? Sommes-nous un jour sortis du confinement un jour depuis le début de celui-ci, 16 mars je ne vous en rappelle pas l’année. Sommes -nous logés à la même enseigne selon où nous vivons?

  • catilini

    Caravane de la Liberté, peut-être le discours est maladroit, et les moyens aussi mais j’ose espérer que vous mesurez combien oui nos droits se ratatinent. Pass sanitaire pour aller à l’hôpital, donc sans vaccin ou sans test pas de soins. Pour les plus de 65 ans qui ont déjà les 2 doses , si pas de 3ème dose dans les 6 mois désactivation du pass. Cela devrait vous interpeller. Les proches, famille qui vivent mal avec des effets secondaires d’un vaccin qui n’en est pas un, de plus en plus les mises en garde de l’OMS, les refus de médecins de se faire vacciner, l’inquiétude des personnels de santé. Biensur il n’y a pas d’obligation vaccinale. Intéressez- vous peut-être à tous ceux qui ne veulent pas de ce vaccin qui n’en est pas un, qui n’ont rien contre la vaccination, mais qui ont conscience d’une réduction de nos droits. J’aimerai savoir si pour avoir accès aux bureaux de vote pour les présidentielles il va falloir un pass sanitaire .

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Comment la Cour a justifié la condamnation des 4 manifestants à 18 mois ferme avec maintien en détention

Stéphane Palmot, Alexander Marchener, Richard Cimonard respectivement président, 1er vice-président et second vice-président du collectif des 500 Frères contre la délinquance ont vu leur peine...

Vivement Lundi !

Après vingt mois d'attente, le couvre-feu devrait être levé lundi 29 novembre en Guyane. Seules les discothèques resteront fermées. Le masque en public sera toujours obligatoire ainsi que le ...

Guyane : l’économie résiste au Covid-19

Vingt mois après le début de la pandémie, l’économie guyanaise fait preuve de résilience. Maintenues en vie par les aides massives, les entreprises entrevoient désormais une reprise de ...

Peines alourdies pour les quatre militants du Mayouri Santé Guyane

Dix-huit mois de prison ferme pour les quatre manifestants reconnus coupables d'avoir incendié la façade de l'hôtel préfectoral, interdiction d'exercer dans la fonction publique et trois ans ...

Juan Branco : l’un des avocats des 4 manifestants guyanais appelé en renfort en appel, mis en examen pour viol à Paris

L'information a été révélée par le journal Le Point ce mercredi matin confirmée par l'AFP en début d'après-midi : appelé en renfort en instance d'appel dans le dossier des 4 manifestants ...

Le secteur de l’île de Cayenne et celui des Savanes passent sous le taux d’incidence de 100, le littoral Ouest se stabilise à 39

Guyaweb a pris connaissance du PSI (Point de situation interne) des épidémiologistes de l'ARS. La situation continue à baisser : le taux d'incidence moyen en Guyane est tombé, la semaine ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube