Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Blackout du réseau en Guyane

Blackout du réseau en Guyane

Depuis ce mercredi 23h30 la Guyane était coupée de tout. Pas de réseau mobile, fixe ou internet et ce jusqu’à ce jeudi 8 mars à « 10h* ». « Il y a eu un défaut d un équipement au Suriname lié à un défaut en énergie, un technicien est intervenu pour relancer le réseau » a informé Orange à Guyaweb ce jeudi.

Depuis dimanche 4 mars le réseau s’est ralenti à cause d une coupure du câble Americas 2 survenue au large de Cayenne, impactant les débits disponibles pour les clients mobile et internet. « L’écoulement de deux tiers du trafic internet en Guyane est actuellement perturbé » avait confirmé l’opérateur historique Orange.

« En attendant l’arrivée d’un navire câblier prévue enfin de semaine, le trafic internet est re-routé via le câble SGSCS/ECFS/CBus qui permet le raccordement à la Martinique et la France hexagonale » avait annoncé Orange. Force est de constater que le re-routage via le câble SGSCS/ECFS/CBus s’est retrouvé également impacté provoquant le blackout de l’ensemble du réseau en Guyane. 

« Cette situation ubuesque par laquelle le territoire guyanais tout entier est suspendu à un seul câble aurait pourtant pu être évitée car depuis trois ans, la CTG et la SPLANG, son aménageur numérique, ont pris toutes les décisions pour qu’un deuxième câble soit installé en urgence. Le projet industriel est finalisé » communique la CTG.

« Le projet est prêt à être lancé depuis 2016. Depuis, la société Orange multiplie les pressions sur la CTG, dans l’attente d’une décision prise par le gouvernement concernant le financement de ce projet mené en partenariat avec le CNES et inscrit au contrat de plan État-Région. Des négociations entre Orange et la CTG ont eu lieu mais n’ont pas abouti. La situation actuelle de blocage de l’économie numérique n’est que la conséquence d’un comportement dilatoire d’une société qui défend son monopole, au plus grand dam des Guyanais » s’est indignée la CTG. L‘opérateur Orange n’a pas souhaité « faire de commentaire. »

  • Modification apportée le 9 mars : 10h au lieu de 9h (heure locale)

 

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

7 commentaires

  • JCB

    on aimerait en savoir un peu plus…

  • Mickael

    Comme déjà dit dans l’autre article, il y a 2 câbles en plus d’Americas II qui longent la Guyane, depuis 2000 pour certains (l’un fait le tour de l’amérique du sud et l’autre va jusqu’a New York). Sans parler de la fibre de GUYACOM, opérateur local (mais que bizarrement la CTG ne connaît pas)
    Si il faut 2 ans en urgence à la CTG pour financer un projet cela explique pourquoi l’Etat est réticent à donner plusieurs milliards…

    • D’abord s’informer avant de diffuser des informations erronées. Le cable de Guyacom est raccordé sur AmericasII et va au Brésil. Il s’agit d’un opérateur privé qui a été financé avec les fonds européens (P.O Amazonie géré par le Conseil régional de l’époque)- Cet opérateur est propriétaire privé d’un réseau terrestre et pourrait être sollicité par les autres opérateurs pour sortir par le Brésil. La question est pourquoi ne l’est il pas? La CTG ne peut intervenir qu’en cas de carence ou d’absence des opérateurs privés. Les procédures en vigueur, les études, les délais administratifs sont des délais quasi incompressibles en y ajoutant les contrariétés créées par Orange 2 ans c’est pas mal.

  • Mickael

    Mais je n’ai pas dit le contraire :
    Guyacom est rerouté après le Brésil sur d’autres câbles via des interconnexions.
    Les câbles existent depuis l’année 2000. Il y avait largement le temps de créer des Epic pour fournir un réseau.
    Au lieu de faire un complexe d’orgueil il faut se demander pourquoi les guyanais compétents demandent à quitter le département : népotisme, clientélisme, incompétence des élus…

  • Francois

    « une coupure du câble Americas 2 survenue au large de Cayenne »: mais c’est quoi cette coupure ? qui a coupé ? un sous-marin ? un chalut de fonds de chalutier ?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Le carnaval de Saint-Laurent : un défi pour les groupes

Après trois éditions bousculées par la pandémie de Covid-19, le carnaval de Saint-Laurent reprend des couleurs. Mais les lacunes organisationnelles et le coût du carnaval ne rendent pas la tâche...

Une bande criminelle « d’inspiration sud-américaine » neutralisée par la gendarmerie

Ce vendredi, une vaste opération de gendarmerie a permis l'arrestation d'une dizaine d'individus suspectés d'appartenir à une bande organisée "d'inspiration sud-américaine", a annoncé le ...

Le militaire Julien Godbillot reconnu coupable des faits de violence en réunion sur mineur : 18 mois avec sursis probatoire

Julien Godbillot a été reconnu coupable des fais de violences en réunion (accompagné de son fils Valentin) sur le mineur Yacine Attiki, commis le 18 décembre 2022, jour de la finale de la coupe ...

Esclavage et colonisation : dix-huit députés ultramarins condamnent le « révisionnisme » de Gérald Darmanin

Par voie de communiqué, dix-huit des vingt-sept députés ultramarins, dont Davy Rimane et Jean-Victor Castor, condamnent des propos sur l'esclavage et la colonisation tenus par le ministre de ...

Une partie de LFI-Nupes s’élève contre les dérogations biomasse

A quatre jours d'une réunion importante programmée à Bruxelles au sujet de la directive européenne sur les énergies renouvelables, une ligne de fracture est apparue au sein du groupe politique ...

Laurent Linguet : « On aimerait devenir l’Université qui étudie, protège et valorise la biodiversité amazonienne »

Installé cette semaine à la tête de l'Université de Guyane (UG) après avoir été élu à la majorité par les membres du conseil d'administration le 17 janvier, Laurent Linguet s'est confié à ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2023 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube