vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Zika : Après le suivi des grossesses, celui des nouveaux-nés

Zika : Après le suivi des grossesses, celui des nouveaux-nés

La préfecture a acté le 18 octobre la fin de l’épidémie de Zika en Guyane. Une première page médicale se tourne, tout en sachant que la collectivité territoriale doit désormais apprendre à vivre avec ce virus. Désormais, un nouveau défi attend les équipes et la politique régionale de santé, celui de la prise en charge des nourrissons nés de mamans contaminées pendant la grossesse. Qui a dit que le Zika c’est fini ? Loin de là. « Suite à l’avis du comité d’experts des maladies infectieuses et émergentes », le préfet de Guyane, Martin Jaeger, a acté le 18 octobre 2016 « la fin…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

1 commentaire

  • Les médecins n’ont pas voulu communiquer de calculs de nombre total de personnes touchées, mais ils ont du les faire en coin de table. Je vais donc m’y risquer.
    Si l’on prend le ratio de 600 femmes contaminées sur 2500 naissances au CHOG, cela fait 0,24, soit 1/4 de la population concernée.
    Si l’on prend l’hypothèse de 70-80 % de cas non cliniquement évocateurs, avec 10 000 cas évocateurs, cela signifie qu’il y a environ 1/4 de cas évocateurs seulement, donc qu’il faut multiplier 10 000 par 4, ce qui ferait 40 000 personnes touchées. Sur 250 000 p, cela fait 16% de la Guyane.
    Les chiffres sont proche et on doit être entre 15 et 25 % de la population qui a été infectée.
    Il faudrait étudier les causes des variations de force de l’épidémie entre les Antilles et la Guyane : moindre densité de la population qui limite la propagation, climat différent, meilleure lutte contre les gites larvaires, rhum guyanais plus bactéricide (oups, je dérape) ?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Covid-19 : les 4 lits de réanimation de Saint-Laurent du Maroni tous occupés, des opérations déprogrammées, près de 50 personnes hospitalisées en Guyane

Comme il fallait s'y attendre au regard de l'évolution des chiffres du Covid-19 ces dernières semaines, la situation en terme de santé publique -rapportée aux moyens- devient très sérieuse voire...

Confinement le week-end : bras de fer avec le gouvernement

Un couvre-feu qui a toutes les caractéristiques d'un confinement le week-end sera-t-il en vigueur dès dimanche en Guyane ? Malgré l'opposition d'une partie de la population et de certains élus, la...

Me Rudy Constant : « On ne s’approche pas d’un chien policier qui protège son maître. A fortiori (…) lorsque l’on vous a prévenu »

Me Rudy Constant, l'avocat des deux policiers concernés par l'affaire Albert Tarcy et l'enquête confiée à l'IGPN (Inspection générale de la police nationale), a accordé une longue interview (1)...

Six hommes morts du Covid-19 en 15 jours depuis le début de l’année en Guyane, 80 personnes décédées au moins depuis le début de la pandémie

Six personnes atteintes par le Covid-19, sont décédées entre le 2 et le 17 janvier en Guyane. Il s'agit de six hommes. Quatre de ces décès ont eu lieu à l'hôpital de Cayenne, un seul, le ...

(En direct) : Covid-19 en Guyane

Covid info, couvre-feu, tests, vaccins, mesures de freinage, Guyaweb remet en ligne son liveblog sur la situation sanitaire du Coronavirus. Ce liveblog en accès-libre est actualisé au fil de l'eau. ...

Code minier : le gouvernement confirme sa volonté de procéder par ordonnances

L'inclusion de la réforme du Code minier dans le projet de loi Climat se confirme. Le texte du projet de loi intitulée "portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube