vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pétrole en Guyane: Total doit compléter son étude d’impact

Pétrole en Guyane: Total doit compléter son étude d’impact

Après le revers brésilien (Guyaweb du 30 mai), c’est un nouveau coup dur pour Total qui doit revoir son étude d’impact en Guyane, notamment sur un éventuel accident. L’avis sur les travaux d’exploration pétrolière dans la zone de Nasua au large de la Guyane, émis par l’Autorité Environnementale du Conseil général de l’environnement et du développement durable, a été rendu public le 30 mai et porte sur la qualité de l’étude d’impact présentée par le maître d’ouvrage, Total Exploration & Production Guyane française, et sur la prise en compte de l’environnement par le projet. Celui-ci est « bien construit » mais il présente…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

  • Francois

    a) adorable vidéo que celle de la « visite » de Greenpeace durant l’AG des actionnaires de TOTAL – on m’a dit que cela a fait sourire 99% des actionnaires présents ;
    b) ce qui coince très fortement dans ces projets de forages maritimes au large de la Guyane et/ou de l’Amapa, c’est l’absence d’agrément transnational en cas d’incident (accident, pollution). Car, tout le monde qui est allé en mer vers les zones de forages le sait bien: les courants maritimes entrainent les eaux superficielles vers le nord-ouest, de l’Amapa vers la Guyane; de la Guyane vers le Suriname.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Maintenue malgré le confinement, l’enquête publique sur la centrale électrique du Larivot fait déjà débat

Un arrêté du 2 avril 2020 de la Préfecture de Guyane autorise l'enquête publique sur le projet de centrale électrique du Larivot à se tenir de manière dématérialisée du 20 avril au 20 mai ...

L’épidémie s’étend en Guyane

Depuis le 4 avril, la Guyane est au stade 2 de l'épidémie du Coronavirus. Le dernier bilan épidémiologique dénombre 72 cas dont 1 en réanimation depuis le 1er avril. Suivez sur notre fil ...

Covid-19 : les requêtes en référé-liberté de l’UTG et d’un personnel soignant de l’hôpital rejetées !

Dans deux décisions que Guyaweb s'est procurées à la mi-journée, la juge des référés Marie-Thérèse Lacau a rejeté ce lundi les requêtes en référé liberté du syndicat UTG (Union des ...

Le boom de la livraison à domicile

Confinement oblige, les commerces s'adaptent et certains proposent la livraison à domicile. Une habitude essayée et vite adoptée par les consommateurs, ce qui laisse présager une continuité ...

Lutte contre le coronavirus : mais qui sont ces exemptés de la «quatorzaine» à la descente des avions en provenance d’Orly et des Antilles ?

Mais qui sont ces «personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire ou (...) à la continuité de la Nation» et qui échappent à la quatorzaine à leur descente d'avion, selon un ...

Restrictions à la liberté de circuler : un arrêté du préfet avait oublié le cas des victimes de violences susceptibles d’aller porter plainte, le procureur le fait rectifier

Les mesures draconiennes prises par les autorités administratives afin de restreindre la circulation de personnes avec pour objectif de limiter la propagation du Covid-19 avaient quelque peu oublié ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube