vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Or de Question refuse l’augmentation des rejets de cyanure

Or de Question refuse l’augmentation des rejets de cyanure

Le collectif dénonce un arrêté permettant aux entreprises minières de rejeter davantage de cyanure.

Selon le collectif Or de Question engagé contre le projet de mine industrielle de la Montagne d’Or actuellement en débat public en Guyane, « l’Etat augmente les rejets de cyanure dans nos cours d’eau pour faciliter l’implantation des multinationales en Guyane ».

En effet « jusqu’au 13 juin 2018, les citoyens sont sollicités par le Ministère de la Transition écologique pour confirmer l’arrêté du 24 août 2017 qui introduit une véritable régression du droit environnemental et autorisera les multinationales à rejeter environ 5 fois plus de cyanure que la loi précédente ne le permettait » explique Or de Question.

« L’objectif inacceptable est en fait de pallier les contraintes climatiques et météorologiques de la Guyane empêchant au cyanure de se dégrader rapidement, vu les productions titanesques envisagées par la méga-industrie » selon le collectif.

Dénonçant  « la complicité de l’Etat » avec le « lobby minier » et stigmatisant le fait que « l’Etat et la CTG engouffrent l’argent et l’énergie des Guyanais vers une filière industrielle condamnée à court terme », Or de question rappelle qu’il y a « tout juste 10 ans une multinationale canadienne voulant s’installer sur la montagne de Kaw avait discrètement sollicité une dérogation afin de rejeter 10 à 20 fois les teneurs en cyanure autorisées ».

Le collectif Or de question refuse d’entériner l’arrêté du 24 août 2017 « qui n’hésite pas à s’asseoir sur le principe de non-régression établi dans le cadre de la Loi du 8 août 2016 pour la reconquête de la biodiversité » et il rappelle aux citoyens qu’ils ont jusqu’au mercredi 13 juin 2018 pour manifester leur opposition sur le site du Ministère de la Transition écologique et solidaire.

Retrouvez tous nos articles sur le projet minier de la Montagne d’Or et notamment une interview de l’expert du BRGM sur la cyanuration publiée début mai 2018.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

1 commentaire

  • Francois

    ce titre est bizarre « Or de Question refuse l’augmentation des rejets de cyanure » car j’ose espérer que tout un chacun ici ou ailleurs est dans la même configuration, à savoir refuser l’augmentation des rejets de cyanure ! Qui serait assez fou pour accepter l’augmentation des rejets de cyanure ? Qu’en pensent nos enfants ?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Covid-19 : quatre personnels de l’hôpital de Cayenne testés positifs

Quatre personnels travaillant pour l'hôpital de Cayenne ont, à ce jour, été testés positifs a confirmé ce mercredi soir, la direction de l'hôpital à Guyaweb. Il s'agit d'une biologiste du ...

Pas de confinement pour la commission des mines

La préfecture de Guyane fait se réunir la semaine prochaine la commission départementale des mines pour examiner une demande de prolongation et l'extension de surface d'une concession de la ...

L’épidémie s’étend en Guyane

Depuis le 4 avril, la Guyane est au stade 2 de l'épidémie du Coronavirus. Le dernier bilan épidémiologique dénombre 77 cas dont 1 en réanimation depuis le 1er avril. Suivez sur notre fil ...

Maintenue malgré le confinement, l’enquête publique sur la centrale électrique du Larivot fait déjà débat

Un arrêté du 2 avril 2020 de la Préfecture de Guyane autorise l'enquête publique sur le projet de centrale électrique du Larivot à se tenir de manière dématérialisée du 20 avril au 20 mai ...

Covid-19 : les requêtes en référé-liberté de l’UTG et d’un personnel soignant de l’hôpital rejetées !

Dans deux décisions que Guyaweb s'est procurées à la mi-journée, la juge des référés Marie-Thérèse Lacau a rejeté ce lundi les requêtes en référé liberté du syndicat UTG (Union des ...

Le boom de la livraison à domicile

Confinement oblige, les commerces s'adaptent et certains proposent la livraison à domicile. Une habitude essayée et vite adoptée par les consommateurs, ce qui laisse présager une continuité ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube