Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Montagne d’Or : “On n’y est pas” en matière environnementale

Montagne d’Or : “On n’y est pas” en matière environnementale

Interpellé par le maire d’Apatou qui n’a pas tari d’éloges pour le projet de la Montagne d’Or, solution selon lui aux maux de sa commune, le président de la République Emmanuel Macron a répondu lors du Grand débat national avec des élus d’Outre-mer qui s’est tenu ce 1er février à l’Elysée qu’à “ce stade ce qui revient sur ce projet n’est pas au bon niveau” et qu’”il faut que ce projet montre toutes les capacités en terme de créations de valeur et d’emplois localement mais il faut aussi qu’il soit aux meilleurs standards environnementaux.” Le chef de l’Etat a également rappelé…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

8 commentaires

  • Francois

    interessant, intéressant – et je serais curieux de savoir si on peut télécharger le « prononcé » (verbatim) de la question du Maire d’Apatou et des réponse du Président de la République –

  • GZ

    La médiocrité de la « une grande partie de la classe politique » sert à faire apparaître les premiers promoteurs du projet comme des écolos fanatiques…
    Quel spectacle !

  • EL MATADOR

    C’est vrai d’un côté qu’il y a pas mal de fanatiques qui luttent contre ce projet, sans même chercher à comprendre quoi que ce soit, ce dossier génère des tensions et déchaîne les passions…
    Ceci dit, les événements qui viennent de se produire au Brésil nous montrent les risques liés à un projet mal finalisé: peut-être 300 morts, une région polluée, ce n’est pas une mince affaire. Il est donc compréhensible que la population n’ait pas envie de prendre trop de risques…

    • GZ

      Votre formulation glisse vers le « ceux qui luttent contre ce projet sont des fanatiques sans chercher à comprendre quoi que ce soit ».
      Ca fait désordre avec le « ceci dit au Brésil » … Mais qq qu’il vous faut de plus pour comprendre la réalité ?

    • GZ

      Et juste une question: si les contre-mine sont des fanatiques, alors les pro-mine sont quoi ?

  • Morvandiau

    Je trouve surprenant que personne n’a remarqué ce qu’à dit Rodolphe Alexandre au sujet des amérindiens : qu’il faut désacraliser la question des peuples autochtones.
    Alors que les amérindiens sont au ban de la société Guyanaise, et avec tous les maux qu’ils subissent dans une certaine indifférence, ces propos sont véritablement choquants et violents de la part d’un président d’une institution comme la CTG.

  • Francois

    bonjour Morvandiau: je vous rejoins 5/5 – j’ai un peu honte qu’un type qui a cette fonction puisse tenir des propos aussi malsains et déplacés. C’est l’argent qui l’intéresse, l’argent du travail des autres, l’argent de la vente des ressources naturelles de la Guyane …. Pov mek !

  • skol973

    Notre MACRON local n’a plus besoin des autochtones car il ne se représentera plus en 2021. Il est appelé à se présenter au sénatorial et ce sont les élus qui participeront à cette élection.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Saint-Laurent : la caravane passe et les opposants au pass sanitaire s’organisent

Samedi, entre 300 et 400 personnes – selon nos estimations – se sont réunies sur la place du marché de Saint-Laurent, point de chute de « la caravane de la liberté » conduite, notamment, ...

60000 foyers sans électricité

Depuis 14h, ce samedi 24 juillet, un incident généralisé plonge une grande partie du territoire guyanais sans électricité. « L’incident généralisé a eu lieu à 14h00 ce 24 juillet et ...

Poste de contrôle routier d’Iracoubo : « Les manifestations revendicatives sont un motif impérieux »

Comme nous l’annoncions ce vendredi, une caravane de la liberté est bel et bien partie ce samedi 24 juillet de Cayenne en direction de Saint-Laurent. Cette caravane composée d’opposants au ...

Plus de 230 kg de cocaïne dans un container au Suriname, un ex-policier devenu chauffeur-routier interpellé

Un ex-policier surinamais de 52 ans reconverti chauffeur-routier est suspecté d'avoir transporté plus de 230 kg de cocaïne jusqu'au site d'une compagnie maritime au Suriname. Il a été interpellé...

Une caravane de la liberté 

Après plusieurs manifestations anti-passe sanitaire, dont une marche qui a réuni plusieurs centaines de personnes à Cayenne le 21 juillet (photo de Une) et un jeté de blouse symbolique devant ...

Affaire Ketsia Le Fol-Claude contre Jérôme Le Fol : derrière la porte…

Après la condamnation à un simple «stage de prévention des violences conjugales et sexistes» du mari, Jérôme Le Fol, 47 ans, jugé coupable, le 1er juillet dernier par le tribunal ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube