vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Des médecins claquent la porte des urgences de Cayenne

Des médecins claquent la porte des urgences de Cayenne

17 médecins du Service d’Accueil des Urgences et du SAMU 973 du Centre Hospitalier Andrée-Rosemon (CHAR) de Cayenne ont présenté collectivement à la direction de l’hôpital, ce jeudi 3 mai, leur demande de mise en disponibilité immédiate, tant pour les praticiens hospitaliers titulaires que pour les contractuels.

Cette démarche est marquée par « une volonté de ne plus accepter les conditions de travail de plus en plus dégradées de prise en charge des patient(e)s par l’équipe médicale du service Urgences-SAMU 973, qui essaye d’assurer au mieux ses missions jour et nuit » ont annoncé par voie de presse les médecins urgentistes du SAMU de Cayenne.

Selon nos informations, une réunion d’urgence organisée par la direction de l’hôpital devrait se tenir ce vendredi matin à l’Agence régionale de Santé pour vérifier «si la prise en charge peut être assurée sans ces démissionnaires » et s’assurer « que le service peut continuer en attendant de nouveaux recrutements».

Face à cette situation «déplorable» aux urgences de Cayenne qui a contraint les médecins à démissionner, le parti politique Walwari estime que cette «décision extrême doit une nouvelle fois interpeller le Gouvernement et les élus de Guyane sur la situation de la Santé qui ne saurait être tolérable plus longtemps» et il dénonce également la situation de l’hôpital de Kourou où il n’y a plus de radiologue depuis quelques jours.

Gabriel Serville, député de la 1ère circonscription de Guyane, manifeste quant à lui sa « profonde inquiétude face aux choix de démission et de mise en disponibilité immédiate opérés par 17 médecins du service Urgences-SAMU du CHAR de Cayenne » et il « crain(t) que les patients et les citoyens de Guyane ne soient à nouveau les otages du manque de considération des gouvernements successifs vis-à-vis de la santé en Guyane ».

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

1 commentaire

  • Jmc

    Et bien voilà une nouvelle qui fait bien peur !
    Attention de ne rien avoir, ni accident, ni grave crise.
    Nous sommes tous potentiellement en danger, et aucune annonce n’est faite à part le fait de recruter d’autres qui se lasseront certainement.
    Pendant ce temps là rien ne bouge, notre santé n’est plus assuré c’est alarmant !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Antoine Primerose réélu président de l’Université de Guyane

Antoine Primerose a largement remporté le scrutin qui s'est tenu ce jeudi et reste à la tête de l'Université de Guyane (UG) pour un mandat de quatre ans. "Aujourd’hui (...) s’est tenue l’...

Le « droit au remords » : de quoi s’agit-il ?

Eléments d'explication sur cette disposition incluse dans le protocole de sortie de crise signé ce mercredi 16 janvier au Centre Hospitalier de Kourou (Guyaweb du 16/01/2019). " Il s’agit d’u...

Fin de crise au CHK : “On ne peut pas rester éternellement devant l’hôpital”

Sortie de crise au Centre Hospitalier de Kourou, sans subvention du CNES ni reprise de toute l'ancienneté des agents. Malgré ces deux points bloquants - sur trois - qui n'ont pas encore trouvé d'is...

Affaire MDPH Guyane : le parquet a requis l’ouverture d’une information judiciaire pour détournement de fonds et recel de détournement de fonds

Le parquet de Cayenne a requis mercredi 26 décembre, l'ouverture d'une information judiciaire, dans l'affaire touchant la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de Guyane. Autrem...

Appel à la prudence sur la D11

La Collectivité Territoriale de Guyane « demande aux usagers de faire preuve de la plus grande prudence » suite à affaissement survenu sur une partie de la chaussée « située vers le PR 10 + 300...

Lancement du grand débat national

A l'initiative du président de la République Emmanuel Macron et pour répondre à la difficile crise des "gilets jaunes" qui s'est installée depuis deux mois et tenter de calmer la grogne des prote...

Toutes les petites annonces ( 5 ) :

Immobilier ( 2 )
> Toutes les annonces immobilières

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions