vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Les pêcheurs fustigent l’impact sismique

Les pêcheurs s’opposent à la délivrance par le ministère du Redressement productif de titres miniers dans la zone où ils pêchent crevettes et poissons. La filière dénonce l’absence de concertation et les impacts que la filière pétrolière fait peser sur la ressource halieutique. « Il serait regrettable que l’État choisisse de favoriser le développement des activités pétrolières, au détriment de celui de la filière pêche, qui ne cherche pourtant qu’à favoriser la mise en place des conditions justes d’un partage intelligent de la mer et à faire valoir les intérêts d’une filière qui, elle, fournit des emplois « bien réels »…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • Encore une fois, les pêcheurs sont manipulés par les écologistes qui avancent à visage couvert. Les études sont loin de démontrer un quelconque effet, et encore moins que ce la fait fuir les poissons. Si à chaque fois qu’il y avait un séisme de faible intensité sous-marin les poissons fuyaient…
    On voudrait empêcher le département de se développer, on ne s’y prendrait pas autrement.
    Au fait, les vidanges sauvages des chalutiers et la surpêche, ça n’aurait pas plus d’impact sur les poissons.

  • Mo dako kè to. L’intégrisme vert mo bon kè yè

  • Il est quand même étonnant de constater que le plus grand armateur de Guyane, spécialisé dans la pêche au vivaneau par l’intermédiaire de navires vénézuéliens, n’est pas présent (ouvertement tout au moins) lors de ces manifestations… Ceux qui pêchent réellement le vivaneau ne seraient ils pas concernés ? Quand aux emplois « bien réels pour les guyanaises et les guyanais » ils peuvent se compter sur les doigts car les armateurs (français) n’emploient principalement que des brésiliens, des surinamais et guyaniens. Ceci est la réalité et est facilement vérifiable.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Météo : la Guyane en alerte jaune pour fortes précipitations

De fortes précipitations sur le Nord-Ouest et le Nord-Est de la Guyane sont annoncées par Météo France pour 24 heures, du mardi 21 mai 18h au mercredi 22 mai 18h. « La Zone de convergence inter...

Des ouvriers exposés à l’amiante lors de travaux de rénovation au palais de justice et des agents susceptibles de l’avoir été selon la synthèse de l’expert

Si toutes les mesures d'empoussièrement réalisés par Socotec (39 prélèvements au sein du Palais de justice historique, 6 au sein de l'ex-Conseil des Prud'hommes, 8 au sein du bâtiment Lam Cham) ...

Pressions autour de l’aménagement des sauts entre Apatou et Pilima

Le projet d'aménagement des sauts entre Apatou et Pilima par la Deal, évoqué depuis 2012, repart mais il connaît des difficultés. Une quinzaine de rapides fait désormais l'objet d'une attention ...

Les ossements découverts au sein d’un terrain de Germain Balmokoun, ex-adjoint au maire de Saint-Laurent, sont bien ceux de son épouse disparue depuis fin 2016…

Le procureur de la République Samuel Finielz a indiqué vendredi en fin de journée par communiqué que le corps en décomposition découvert le 21 février dernier au sein d'un terrain jouxtant la r...

En attendant les concessions minières…

La Compagnie de la Montagne d'or qui porte un projet controversé de mine industrielle dans l'Ouest guyanais est en attente du renouvellement de deux de ses concessions minières, dont celle où se tr...

Pollution en matières en suspension crique Yaoni jusqu’à la Comté…

Au regard du silence assourdissant de la Deal imposé par la préfecture suite à nos sollicitations dans le cadre d'investigations sur un sujet environnemental d'intérêt général (voir cet article...

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube