Guyaweb, journal d'information et d'investigation

Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

La réhabilitation des sites miniers en question

La réhabilitation des sites miniers en question

Interview de Joziani Brandelero, opératrice minière de 50 ans à la tête de quatre sociétés et adhérente de la Fédération des opérateurs miniers de Guyane (Fedomg), sur la question de la réhabilitation des sites miniers légaux. Alors que l’activité minière légale est porteuse de lourds impacts environnementaux, les lacunes en matière de réhabilitation demeurent. Pour améliorer la situation, un nouveau guide technique a été proposé à celles et ceux qui pratiquent l’exploitation alluvionnaire par l’Office français de la biodiversité (OFB), la Direction régionale de l’environnement et l’Office régional de l’eau. Comment procédez-vous à la réhabilitation des écosystèmes que vous détruisez…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

7 commentaires

  • pikiboy

    NB : les opérateurs miniers n’ont une obligation de réhabilitation que de 35% de la surface déforestée…
    NB2 : les opérations de réhabilitation sont défiscalisées : autrement dit… C’est le citoyen qui paye. Pas les légaux.

    A l’heure du changement climatique il est temps de remettre en question la possibilité de sortir de l’or du sous sol – à grand renfort d’énergie fossiles – pour…. le remettre dans le sous sol des banques… Absurde paradoxe dont nous payons collectivement le coût au profit d’une minorité.

    Moratoire sur l’activité aurifère. Il est temps d’en parler. Il est temps d’agir.

  • sheik240

    Bonjour,

    Evidement, il y a débat sur le fond de la question.

    Cependant quelques éléments de réponse après quelques recherches :

    1/ les opérateurs miniers ont bien obligation de remettre en état la totalité du site,
    2/ les opérations de réhabilitation sont partiellement défiscalisées et pas totalement.

    Par ailleurs, je ne partage pas le positionnement moral qui consiste à dire que ce qui est défiscalisé pour une entreprise est de fait payé par le citoyen.

    Il est toujours utile de rappeler que ce sont en premier lieu les entreprises qui créent la richesse et qui contribuent au fonctionnement de l’Etat via le paiement de taxe, impôts et des salaires aux employés (par suite eux-mêmes imposés via la TVA, taxes locales, IR….).

  • Ysalas

    Un point partout : les exploitants doivent réhabiliter toute la superficie de leur exploitation, mais cette réhabilitation ne les oblige pas revégétaliser toute la surface : la surface minimale revégétalisée est de 25 % (les arrêtés d’autorisations sont consultables sur les recueils des actes administratifs), sans obligation d’utiliser les espèces précédemment présentes sur le site.

  • sheik240

    Tout à fait.

  • Jo

    On doit revégétaliser 25% de la surface par bande ,pour justement créer des couloirs qui permettent au espèces endémiques de recoloniser le reste et être au plus près de l’état initial , il s’agit pas de faire de la sylviculture
    Les orpailleurs sont intéressé sur les dispositifs de défiscalisation des réhabilitations puisque apparemment on a des spécialistes
    Les réhabilitations sont des charges donc forcément déduites du bénéfice, mais une défiscalisation des réhabilitations c’est nouveau ca

  • le Jaguar

    Réhabilitation défiscalisable ou pas, la forêt d’origine ne sera jamais reconstituée et le sol lessivé restera essentiellement stérile.

  • benoit

    Pour info : 80% des permis actuels sont sur des gisements localises et travailles par les anciens. Donc a l ancienne !!! par de rehab pas de revegetalistion. Toutes les strats du sol envoye dans les cours d eau , que du gravier en surface etc etc.
    Et poutant et pourtant, quand les miniers actuels arrivent (30 40 50 ans apres) on leurs dit (ONF et consort) : bon vous etes en milieu primaire 🤔🤔 ha bon ??
    OFB peut se rhabiller avec se centenale ici sans rien faire on est sur 50 ans maxi.
    D ailleurs l ONF l a integre de cette forme. leurs engins pour deforester sont les memes que les notres, pour taper une grume faut envoyer en saison des pluies des bull bien denses…. bref eux pas de rehab pas de revegetalisation (les parcs a grumes bien tasses au chargeur pas un probleme…) et bien pour etre ecocertifie (excuse du peu) il laisse la parcelle sans activite pendant ……………60 ans, tranquilou.
    Alors l effort des miniers meme si pour certain (exception) ce n est pas 100% ca n est pas un probleme a moyen terme.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Semop : le conflit social se judiciarise

En conflit depuis le 16 juin et la contestation par la direction d'un droit de retrait exercé par des salariés de la Semop, la société d'économie mixte qui exploite le réseau de bus de ...

Affaire de l’«incendie volontaire ayant provoqué la mort » d’une femme et de son frère, il y avait une corde !

Les enquêteurs étaient d'abord passés à coté d'une corde dont un morceau sur le lit superposé, où ont été retrouvés les victimes, était dans un relatif bon état. Eclairage. C'est la ...

Les députés Rimane et Castor intègrent respectivement la commission des lois et la commission du développement durable

La composition des huit commissions permanentes de l'Assemblée nationale s'est déroulée ce jeudi 30 juin. Les 72 députés qui composent chacune des huit commissions permanentes ont ainsi procédé...

Faute de personnel, les urgences du Chog tournent au ralenti

En raison d'une pénurie d’infirmiers, le Centre hospitalier de l'Ouest guyanais (Chog) va limiter à partir d'aujourd'hui l'accès de ses urgences, de 19h à 7h, aux cas les plus graves. Et ce, ...

Il traverse onze fois l’Atlantique, arrêté au Mans, il avait ingéré de la cocaïne

Les jours se suivent et se ressemblent. Mercredi 22 juin 2022, un Guyanais de 25 ans arrivé à Orly en provenance d'un vol depuis l'aéroport Félix Eboué, prend le train en direction du Mans ...

Ramon Claude, 65 ans, condamné à la perpétuité pour « incendie volontaire ayant entraîné la mort » de sa compagne et de son frère

Ramon Claude, 65 ans (il est né en 1957) a été condamné à la perpétuité par la Cour d'assises de Cayenne pour «incendie volontaire ayant entraîné la mort». Il avait déclenché un ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2022 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube