vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Greenpeace annonce la présence du Récif de l’Amazone dans les eaux guyanaises

Greenpeace annonce la présence du Récif de l’Amazone dans les eaux guyanaises

L’organisation environnementale vient d’identifier la présence de ce récif coralien au large de la Guyane.

Après avoir navigué pendant un mois dans les eaux brésiliennes, l’organisation environnementale Greenpeace a débuté le 3 mai dernier une expédition maritime afin de vérifier si le « Récif de l’Amazone » s’étend jusqu’en Guyane (Guyaweb du 08/05/2018).

Cette expédition « menée avec des scientifiques brésiliens au large des côtes de la Guyane a permis d’identifier pour la première fois le Récif de l’Amazone dans les eaux guyanaises » indique aujourd’hui l’ONG environnementale. « Les premières images du Récif de l’Amazone en Guyane ont été prises à partir du navire l’Esperanza de Greenpeace à une profondeur allant de 95 à 120 mètres, dans deux zones différentes analysées, à moins de 150 kilomètres de Cayenne ».

Selon François Chartier, chargé de campagne Océans pour Greenpeace France, « nous savons que les marées noires ne s’arrêtent pas aux frontières. Nous avons maintenant la preuve de l’existence du Récif de l’Amazone dans les eaux guyanaises, mais il est d’ores et déjà menacé par les projets de Total non seulement au Brésil mais aussi en Guyane ».

Pour François Chartier, le gouvernement français ne doit pas « donner un blanc-seing au projet d’exploration de Total en Guyane » et « l’enquête publique qui va prochainement démarrer doit être l’occasion pour les autorités françaises de prendre toutes les précautions nécessaires et de prendre en compte les résultats de la mission scientifique de Greenpeace ».

Greenpeace appelle donc le gouvernement français « à appliquer le principe de précaution et à tout mettre en œuvre pour protéger ce biome unique sur son territoire, notamment face aux ambitions pétrolières de Total dans les eaux de Guyane ».

Une conférence publique sur les récentes découvertes de Greenpeace au large de la Guyane aura lieu demain samedi 12 mai à 17 h au cinéma l’Eldorado à Cayenne .

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

  • Jmc

    Après la montagne d’or, nous allons vraisemblablement être les spectateurs- acteurs ? – de batailles juridiques cette fois ci entre la multinationale Total et l’Organisation Greenpeace.
    Pétrole contre barrière de corail ca va chauffer, surtout si les prix des matières premières remontent et que l’extraction s’avérerait rentable dans nos eaux.
    Qui saura être le plus influent ? Dans la prochaine série Guyane/Dallas on verra !!

  • Francois

    bonjour jmc – espérons que les guyanais s’empareront du sujet et débattront pour savoir si oui/non ils veulent vraiment ces forages pétroliers. Et quand j’écris « les guyanais », il s’agit des peuples vivant en Guyane, en particulier le long du littoral. Car la cupidité de certains « dirigeants élus » est telle qu’elle les aveugle ….

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Coronavirus : l’ambassadeur de France au Suriname, testé positif, transféré en Guyane

Antoine Joly, l'ambassadeur de France au Suriname, testé positif au Covid-19 mardi au Suriname a été transféré ce dimanche en Guyane. L'intéressé, que Guyaweb a pu contacter, indique qu'il ...

Un confinement très long et des tests un peu élargis

Vivant sur une terre de grandes disparités sociales, à l'organisation sanitaire régionale trop souvent erratique, les Guyanais devront, s'ils veulent échapper au pire, rester confinés chez eux, ...

Clara de Bort calme les ardeurs médiatiques du préfet

Après le tollé provoqué par le petit tour médiatisé samedi dernier au marché de Cayenne du préfet Marc Del Grande et de la maire de Cayenne Marie-Laure Phinéra-Horth sans respect des gestes ...

Les deux navires cargos transportant Ariane, Soyouz et Vega retraversaient l’Atlantique depuis Kourou vers l’Europe avec un caisson aimanté à leur coque rempli de cocaïne !

L'enquête sur le trafic de drogue entre la Guyane et l'Europe à partir du port spatial de Pariacabo à Kourou prend une tournure de plus en plus rocambolesque avec de nouvelles révélations suite ...

Cocaïne dans un caisson aimanté à la coque du navire transportant Ariane : un agent de la mairie de Kourou, deux associés d’une entreprise de transport de riz… parmi les mis en examen

Guyaweb est en mesure de dévoiler de nouvelles informations sur cette enquête judiciaire ouverte suite à la découverte d'environ 8 kilos de cocaïne dans un caisson qui s'était décroché de la ...

Covid-19 : La France parmi les pays les plus touchés

Guyaweb met en ligne un fil d'informations en accès libre afin de suivre l'évolution de la pandémie notamment en Guyane touchée comme le monde entier par ce coronavirus. Recommandations pratiques,...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube