vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Feux de végétation : risques très sévères maintenus

Feux de végétation : risques très sévères maintenus

Plusieurs secteurs de Guyane restent classés en risques sévères ou très sévères « feux de végétation » jeudi 3 octobre en raison de l’évolution des conditions météorologiques informe la préfecture.

Les risques très sévères concernent les secteurs de Kourou plage, Kourou CSG, Sinnamary, Montsinéry, Macouria, Iracoubo, Saint-Laurent du Maroni et Mana.

Les risques sévères correspondent aux secteurs de Matoury, Saint-Georges, Roura, Régina, Ouanary, Cayenne, Rémire-Montjoly et Awala-Yalimapo.

Toute mise à feu volontaire, quelle qu’en soit l’utilité, est donc strictement interdite sur ces secteurs, la population étant appelée à la plus grande prudence et au respect des consignes de sécurité.

En effet « une mise à feu volontaire peut à tout moment échapper à son auteur, et ainsi, mettre en danger des vies humaines, menacer des habitations, entraîner de grosses difficultés sur les axes routiers ou détruire des réseaux électriques ou téléphoniques ».

La préfecture rappelle également que « les services de gendarmerie et les militaires des forces armées en Guyane ont pour consigne de contacter le Service départemental d’incendie et de secours au moindre signe de départ de feu et/ou de fumée qu’ils pourraient constater au cours de leurs patrouilles ».

 

 

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Des chefs d’entreprise contestaient le couvre-feu élargi par le préfet : la requête en référé de Roger Arel et de l’Union syndicale des opérateurs touristiques de Guyane rejetée par la justice administrative !

Une requête du chef d'entreprise Roger Arel, de sa société Computer Guyane, à laquelle était associée l’Union syndicale des opérateurs touristiques de Guyane, présidée par Jean Luc Le West,...

Le drame du pôle « déficience sévère » de l’Imed

En 2018-2019, parmi le public très fragile de l'Imed, les enfants qui souffrent de déficiences sévères ont connu des jours difficiles, déplacés de bâtiment en bâtiment à cause d'un projet ...

Covid-19 : Après Kourou puis Matoury, Macouria devient la commune du littoral la plus impactée par nombre d’habitants sur sept jours

Selon le bulletin épidémio arrêté au jeudi 2 juillet, 8 heures, si l’on excepte le cas toujours aussi singulier de Saint-Georges de l’Oyapock à la frontière du Brésil, c'est Macouria qui ...

Le sombre fonctionnement de l’Imed

A quelques jours de la fin du mandat de l'administration provisoire, le futur de l'Institut médico-éducatif départemental (Imed) est incertain. Travail sans convention, inspection en cours sur les...

La Guyane en crise sanitaire

Le bilan de la pandémie de Covid-19 est de 16 morts et 4913 cas confirmés depuis la détection des premiers cas en Guyane le 4 mars et la propagation du coronavirus concerne l'ensemble du ...

Exclu : les cartes de l’épidémie du Covid-19 à Kourou

Guyaweb s'est procuré plusieurs cartes de l'évolution des cas de Covid-19 sur Kourou Exclusif. C'est d'abord un document des autorités daté de fin mai dernier qui fait le point sur ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube