vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Contaminations des eaux et poissons : « améliorer les investigations »

Contaminations des eaux et poissons : « améliorer les investigations »

Face aux relevés d’imprégnation par des polluants de poissons, oiseaux du littoral et dans des fleuves, quelles actions publiques sont engagées pour protéger les citoyens ? Entretien avec Arnaud Anselin, responsable du service milieux naturels, biodiversité, sites et paysages et Stéphanie Rey, chargée de mission qualité des masses d’eau ; à la direction de l’environnement.   La récente étude menée auprès des oiseaux de la Réserve naturelle du Grand Connétable [Guyaweb du 30/03/15] a mis en évidence des taux de contamination mercurielle très élevés dans les communautés aviaires sans pour autant donner d’explications quant à l’origine de cette imprégnation. Des campagnes de prélèvement menées en avril…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

  • Bonjour, pas étonnant quand on voit la couleur de nos rivières ou fleuves, du Maroni à l’Oyapock. C’est un scandale, alors que chez nos voisins les rivières sont propres, transparentes. Il suffit de remonter nos fleuves contaminés en pirogue pour trouver la source de la pollutions, au lieu de dépenser des millions d’euros pour envoyer en hélicoptère ces malheureux militaires en pleine jungle. Il est indiscutable que le vrai drame est la pollution de nos fleuves, l’or on s’en fout, je n’irai pas le chercher. L’eau c’est la vie, la forêt aussi, alors utilisons des méthodes et des moyens simples et adaptés, parfois peu couteux pour éradiquer ce fléau qui touche à la santé de nos population. Merci.

  • Les études servent à noyer le poisson dans l’eau putride de l’incurie/incompétence. Au lieu d’agir, « on » fait des études, « on » en commande d’autres pour « voir plus claire », « on » brasse du vent et « on » attend la mutation ou la retraite imméritée..
    Quel besoin d’une étude quelconque pour savoir que l’orpaillage incontrôlé est une nuisance, mercure ou pas?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Affaire de corruption à la préfecture de Cayenne : le chef du bureau de l’immigration mis en cause a déclaré aux enquêteurs qu’il n’avait «aucune compétence pour le poste»

Le chef du bureau de l'immigration et de l'intégration de la préfecture de Cayenne entre avril 2014 et février 2016, Ronald Foin, l'un des huit mis en examen de cette affaire, ne pensait pas être ...

Trafic de cocaïne : l’Etat est dépassé

"Les filières de passeurs en provenance de Guyane ont encore gagné en intensité, au point de dépasser actuellement la capacité des services à enrayer la progression du phénomène" souligne une ...

« Rendez-vous manqué avec les “vieilles colonies” »

« Rendez-vous manqué avec les “vieilles colonies” : ethnographie et anthropologie de la Guyane et des Antilles dans les années 1930 » est le thème de la conférence que donnera Catherine Beno...

Le premier vol d’Ariane 6 déploiera les satellites de la constellation OneWeb

Ce nouveau réseau satellitaire mondial à haut débit sera déployé par le lanceur Ariane 6 à compter du second semestre 2020. "Le lanceur Ariane 6 viendra compléter les capacités de lancement...

L’Equateur quitte l’UNASUR

Une décision que le président équatorien Lenín Moreno justifie par le manque d’efficacité et la politisation de l’organisme d'intégration régionale. « Les conditions ne sont pas réuni...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube