vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Chik : le malathion « pas plus toxique que la deltaméthrine »

Chik : le malathion « pas plus toxique que la deltaméthrine »

Pour ou contre l’utilisation du biocide malathion afin de lutter contre le chikungunya qui sévit actuellement en Guyane ? L’Agence Régional de Santé, la Préfecture et le Conseil général, acteurs de la lutte anti-vectorielle ont apporté des précisions sur l’utilisation temporaire du biocide et affirment à l’unisson que « le malathion n’est pas plus toxique pour l’homme que la deltaméthrine ». Éteindre un début de polémique Face à la protestation au sujet de l’utilisation du Malathion en Guyane via la pétition en ligne «Non au malathion en Guyane» recueillant déjà près de 800 signatures en quelques jours, les acteurs de la…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

9 commentaires

  • Ou comment nous faire avaler la couleuvre … !

  • GUYANE ECOLOGIE LES VERTS le 19 AOÛT 2014

    COMMUNIQUE SUR L’UTILISATION DU MALATHION

    CHOISIR ENTRE LA PESTE ET LE CHOLERA

    Aujourd’hui la France et l’Europe reproduit sa volonté de solutionner sans se soucier des conséquences d’un produit interdit depuis 2007 pour la France et 2008 pour l’Europe.

    En effet deux exemples nous interpellent sur le désintéressement des conséquences dans l’utilisation ou le risque de nuire aux populations :

    Le premier est le Chloredécone interdit en 1976 aux Etats-Unis, il a continué à être utilisé en France métropolitaine jusqu’en 1990, alors que sa suspension définitive aux Antilles où il est majoritairement employé n’est intervenue que trois ans plus tard laissant la chaine alimentaire se contaminer sans même prendre les précaution d’usage que cela imposait face à l’empoisonnement des sols.

    Le deuxième de tout autre nature est la décision prise par le Président SARKOSY pour interdire que le pétrole off shore puisse se faire en méditerranée afin que cette dernière ne soit pas la poubelle de la France mais aujourd’hui la Gauche qui se félicitait de cette réalité applaudit que la Guyane à travers les multinationales puissent se laisser confisquer son espace maritime au risque de voir notre ressource halieutique disparaître entrainant la fin de notre pèche côtière voire hauturière.

    La troisième est celle qui nous préoccupe le MALATHION.

    Le malathion est un insecticide et un neurotoxique, interdit en Europe depuis 2007et en France depuis 2008.
    De l’aveu de l’interview accordé à un quotidien local Monsieur Christophe DUPLAIS, chimiste du CNRS, « Des gens prennent des décisions et choisissent d’utiliser un produit mortel et toxique sans consulter ni les scientifiques ni la population. Il s’agit d’une molécule qui va se dégrader en quelque chose d’encore plus nuisible. CA TUE TOUT ».
    Comme pour le chloredécone ce n’est que lorsqu’on constatera les dégâts que nous pleurerons sur les conséquences d’une telle décision dont l’état Français et l’Europe ne sauront prendre quelque part de responsabilité.
    C’est pourquoi GUYANE ECOLOGIE condamne avec force une telle décision qui est contraire au risque qu’encours les Guyanaises et les Guyanais si nous acceptons sans rien dire une telle décision.
    Guyane Ecologie demande à l’Etat de retirer sa décision et invite tous les Guyanais et Guyanaise à signer et faire signer massivement la pétion sur le site DU LIEN CI-DESSOUS. http://bit.ly/1pIwUCU

    Le Secrétaire Régional Guyane Ecologie

    Michel Dubouillé

  • Quels sont les alternatives possibles, leur couts en comparaison du Malathion, l’expérience et les études menées (toxicité pour l’environnement et l’homme) sur les alternatives en comparaison avec le Malathion, quel est l’efficacité des alternatives ? Est-ce que l’utilisation d’un insecticide est nécessaire ou est-ce qu’une lutte contre les réservoirs de vecteurs (les eaux stagnantes) serait suffisante ? Enfin, est-ce que c’est le fait que ce soit un virus qui nous effraie parce que le paludisme tue au moins autant, mais c’est une maladie infectieuse due à un parasite…

  • Bonjour, il y a Lemonde.fr et Transformers qui empiètent sur les commentaires. J’espère que c’est pas encore l’heure de l’extinction !

  • lol il doit avoir dix fois plus de cas aux antilles….il ya eu au moins vingt fois plus à la Réunion….mais c’est en Guyane qu’on veut jouer au Terminator…Comme si on n’est pas déjà assez pollué avec le mercure et le spatial…La Guyane a connut pire arrêter de creer des psychoses chez les gens.

  • Les agents du Conseil Général spécialement formés ? Ca m’inquiète encore plus de le savoir !
    Tous aux abris !

  • Si la population avait fait ce qu il avait été demandé des le départ à savoir:
    S enduire de répulsif le jour
    Nettoyer les gites larvaires
    nous n’en serions pas là’…

    Les malades doivent encore plus éviter de se faire piquer ‘…. C est la base mais souvent ils ne mettent même pas de répulsif, c est lamentable

    Que chacun s enduise de répulsif et évite de se faire piquer…et nettoyé devant sa porte…

  • le malathion est bien toxique pour les humain et les insectes
    dire le contraire est mensonger et assassin…

    bonjour la défense de la soit disante biodiversité !!!

    des alternatives naturelles existent toujours mais il vaut mieux certes filer de l’argent au fabricant comme d’habitude les humains ou animaux ont s’en fout………….

  • M. Dubouillé, pour nous permettre de comprendre en quoi ce produit est toxique, cessez de parler en termes vagues et donnez nous des exemples précis des effets nocifs.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

En 2017 et 2018 en Guyane, la lutte des autorités a nettement moins ciblé les mules qui ingèrent des ovules de cocaïne

Le nombre d'interpellations de mules ayant ingéré de la cocaïne aura été en chute libre en Guyane en 2017 puis en 2018. Des données qui s'expliquent. Enquête. Il s'agit de chiffres off...

Mission VA248 d’Arianespace

Le lanceur Ariane 5 va placer en orbite géostationnaire les satellites T-16 et EUTELSAT 7C jeudi 20 juin. Il s’agit du cinquième lancement de l’année 2019 et du deuxième réalisé avec Aria...

Collision sur l’Inini, 2 gendarmes mobiles et 2 chasseurs alpins blessés : une note diplomatique au ministère des affaires étrangères du Suriname pour coopérer dans les investigations

Note de l'ambassadeur de France à Paramaribo au gouvernement du Suriname, interrogations quant au dimensionnement de la patrouille des forces de l'ordre engagée le soir des faits ... Guyaweb révèl...

Lancement du Service National Universel

La première phase du SNU débute ce lundi 17 janvier. 2 000 jeunes filles et garçons volontaires vont participer à cette première phase du Service National Universel (SNU) dans 13 départements...

« Or de question » de lâcher l’affaire Montagne d’Or

Le collectif Or de Question qui milite contre le projet controversé de mine industrielle Montagne d'Or porté par la Compagnie Montagne d’Or (CMO) mais aussi contre tout type de projet minier indus...

Le virus de la dengue circule à Kourou et Cayenne

Une alerte lancée par l'Agence Régionale de Santé. « Entre la fin avril et le début de juin 2019, le virus de la dengue a circulé dans les villes de Kourou et de Cayenne. Il s’agit d’une...

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube