vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Baignades : sur 20 sites, 9 sont interdits

Baignades : sur 20 sites, 9 sont interdits

La saison estivale débute et de nombreux vacanciers se rendront sûrement vers des sites de baignade – plage et criques – dont certains sont mis à l’amende selon l’Agence Régionale de Santé. En effet sur 20 sites contrôlés, 9 sont interdits pour la qualité de l’eau.

“Durant la saison 2018, 20 sites de baignade déclarés référencées au niveau Européen, répartis sur 8 communes ont fait l’objet d’un suivi sanitaire, soit : 12 sites de baignade en mer et 8 sites de baignade en eau douce. Ce contrôle s’est traduit par 502 prélèvements en mer et en rivière pris en compte pour le classement” indique l’Agence régionale de santé (ARS) qui assure le contrôle sanitaire régulier de l’ensemble des zones de baignades déclarées en Guyane.

« Ce contrôle mensuel est obligatoire et consiste en la réalisation de tests et d’inspections de terrain, ainsi qu’aux prélèvements d’eau. L’ensemble des analyses microbiologiques imposées par la réglementation européenne sont ensuite réalisées par l’Institut Pasteur de Guyane » indique l’ARS.

“L’interprétation des mesures effectuées sur le terrain et des résultats d’analyses est réalisée par le Service Santé Environnement qui émet une conclusion sanitaire transmise mensuellement aux responsables des collectivités et à tout responsable de baignade privée. Ils ont l’obligation de les afficher en mairie et sur les lieux des baignades” souligne l’ARS.

Ainsi pour la saison 2019, 9 sites sont interdits à la baignade par arrêté municipal. Il s’agit des plages de Cayenne à Montabo «  Grant, Zéphir, Hilaire, Colibri » et par arrêtés préfectoraux les criques de «  Fourgassier  » à Roura, «  Patate  » à Montsinery-Tonnegrande, «  Toussaint  » à Sinnamary, «  Lac Saccharin  » à Rémire-Montjoly et la «  crique Organabo  » à Iracoubo. Quant au lac Bois Diable à Kourou, il n’a “pas pu être classé par manque de prélèvement du à une eutrophisation du lac” précise l’ARS.

En revanche 10 sites sur 20 répertoriés ne sont donc pas interdits à  la baignade. Il s’agit des “Hattes” à Awala-Yalimapo, “Crique Morpio” à Iracoubo, “Crique Canceler” à Sinnamary, les plages “Pollux, Castor et les Roches” à Kourou bien que la qualité des eaux soient insuffisantes comme celles des plages de “Bourda” à Cayenne et “Gosselin” à Montjoly. Seules les plages du “Rorota” et “Caristan (photo de Une)” ont respectivement une eau de qualité “suffisante” et de “bonne qualité”.

Retrouvez tous les sites interdits à la baignades ici

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

  • Jmc

    En synthèse à Cayenne en mer c’est pas bon, mais à remire ca le serait ?
    Après on fait une belle plaquette de recommandations et vogue la galère.
    Quel gaspillage d’argent public ! Quelle ineptie !
    Interdire est tellement plus simple, que d’expliquer les causes et les remèdes .
    Un mal français, un parapluie pour se prémunir des conséquences. Lamentable !!!

  • Remi973

    Explication possible : les rejets d’eau usées directement dans la mer via le réseau d’évacuation des eaux de pluies. Ce qui expliquerait pourquoi Cayenne est plus polluée que Rémire.
    Il paraît qu’il est déconseillé de se baigner dans les égout…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Covid-19 : 49 cas positifs supplémentaires confirmés ce dimanche : 119 au total à Saint-Georges, 22 dont un nombre non négligeable de militaires à Camopi, 29 en 18 jours sur l’île de Cayenne !

C'est un nombre de cas record que déplore la Guyane ce dimanche selon le bilan quotidien des autorités : 49 cas dont les 18 confirmés samedi soir tard après la parution du Covid-Info d'hier. La...

Saint-Georges, cluster de Guyane

Saint-Georges de l'Oyapock à la frontière du Brésil, seule commune encore confinée en Guyane, est «le» foyer épidémique actuel du territoire. La Guyane est au stade 2 de la diffusion du ...

Covid-19 : Explosion du nombre de positifs en Guyane, l’ARS annonce finalement «36 cas confirmés au total tard hier soir»

L'Agence régionale de santé a finalement annoncé ce dimanche «36 cas supplémentaires» de personnes infectées au Covid-19 en Guyane «confirmés tard hier soir» samedi. Au lieu des 18 ...

Covid-19 : hausse inquiétante des cas sur l’île de Cayenne, Saint-Georges approche les 100 positifs, 11 cas à Camopi dont plusieurs militaires et… des fêtes délétères

Les cas positifs d'infection au Covid-19 s'ajoutent chaque jour ou presque sur l'île de Cayenne : Cayenne et Matoury connaissent des cas répétés depuis plus de deux semaines, des cas ont été ...

Montagne d’or, un an après : le gouvernement a « dit que ça ne se ferait pas, mais le projet n’est pas stoppé »

Le gouvernement affirme avoir fermé la porte au projet minier de la Montagne d'or. La compagnie elle soutient continuer à travailler dessus. De fait, avec le renouvellement des concessions en ...

Covid-19 : 5 nouveaux cas positifs sur Cayenne et/ou Matoury et/ou Rémire, 3 à Saint-Georges, 2 à Camopi, 2 à Kourou et les chiffres en disent plus…

L'épidémie de coronavirus poursuit sa progression en Guyane puisqu'on y compte 12 nouveaux cas ce soir pour 162 tests effectués selon l'ARS. Des tests réalisés par l'Institut Pasteur et le ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube