vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Arbr’acadabra

Des champs de canne à sucre pour faire rouler certains véhicules, des coupes sombres pour faire tourner les futures usines de biomasse au nom de l’énergie renouvelable. Tels sont les projets enclenchés par la Région, l’État et leurs partenaires quittent à brûler la forêt et les étapes. « 40 000 hectares ont été demandés à l’État pour alimenter les usines biomasses et pour de la défriche agricole » annonçait il y a quelques jours Hélène Sirder, vice-présidente à la collectivité régionale (Cette demande de cession foncière pourrait « possiblement être revue à 30 000 hectares » de même source). En parallèle, une demande de…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

0 commentaires

  • « On ne peut pas tout faire sur les savanes, on peut faire de l’élevage, mais pour planter il faudrait faire de l’hydroponique » Je ne vois en quoi cela est un argument pertinent puisque les cultures hydroponiques se font par définition hors-sol et ne dépendent pas par conséquent de la nature de celui-ci…

  • Excellent article qui fait bien ressortir à quel point les solutions proposées sont parfois en contradiction avec les buts recherchés.

  • A force de trouver toutes les solutions proposées négatives, on va doucement mais surement vers des solutions bien plus radicales : nouveaux barrages, dépendance au pétrole accrue, inflation des prix de l’énergie et du reste…

    Il serait peut etre temps pour nous de comprendre le probleme global avant de toujours et encore critiquer les solutions locales…

  • mais pourquoi 2 ou 3 solutions sont proposées, alors que nous avons l’énergie solaire, géothermique, hydraulique, éolienne…que nous pouvons développer en guyane sans avoir d’impact sur notre belle foret, mais je vous le dis les lobbies de EDF et GDF mettent la pression sur les bons a rien de politiciens.
    Pourquoi ,?car les employés d’EDF sont grassement payés et ont des avantages énorme avec un CE digne des rois, il faut aussi payer leurs infrastructures et immobilier exponentiel et qui paie c’est nous les cons
    REVOLUTION

  • Pas de barrage, pas de champ de cannes à sucre a part pour le rhum bien sur,
    A quand une voiture électrique surtout qu’en guyane la plus part des trajets se font sur le littoral et sur une distance de 421km , c’est en faites ici que la voiture électrique aurait du être implanté mais bon les lobbies du pétrole gangrène la politique.
    RÉVOLUTION ENERGETIQUE

  • Bel article citoyen, le seul journalisme en Guyane est sur le Net… Et parfois à la radio.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Météo : la Guyane en alerte jaune pour fortes précipitations

De fortes précipitations sur le Nord-Ouest et le Nord-Est de la Guyane sont annoncées par Météo France pour 24 heures, du mardi 21 mai 18h au mercredi 22 mai 18h. « La Zone de convergence inter...

Des ouvriers exposés à l’amiante lors de travaux de rénovation au palais de justice et des agents susceptibles de l’avoir été selon la synthèse de l’expert

Si toutes les mesures d'empoussièrement réalisés par Socotec (39 prélèvements au sein du Palais de justice historique, 6 au sein de l'ex-Conseil des Prud'hommes, 8 au sein du bâtiment Lam Cham) ...

Pressions autour de l’aménagement des sauts entre Apatou et Pilima

Le projet d'aménagement des sauts entre Apatou et Pilima par la Deal, évoqué depuis 2012, repart mais il connaît des difficultés. Une quinzaine de rapides fait désormais l'objet d'une attention ...

Les ossements découverts au sein d’un terrain de Germain Balmokoun, ex-adjoint au maire de Saint-Laurent, sont bien ceux de son épouse disparue depuis fin 2016…

Le procureur de la République Samuel Finielz a indiqué vendredi en fin de journée par communiqué que le corps en décomposition découvert le 21 février dernier au sein d'un terrain jouxtant la r...

En attendant les concessions minières…

La Compagnie de la Montagne d'or qui porte un projet controversé de mine industrielle dans l'Ouest guyanais est en attente du renouvellement de deux de ses concessions minières, dont celle où se tr...

Pollution en matières en suspension crique Yaoni jusqu’à la Comté…

Au regard du silence assourdissant de la Deal imposé par la préfecture suite à nos sollicitations dans le cadre d'investigations sur un sujet environnemental d'intérêt général (voir cet article...

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube