vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

AEX Nelson : le rapporteur du Conseil d’Etat demande le rejet du pourvoi

AEX Nelson : le rapporteur du Conseil d’Etat demande le rejet du pourvoi

Un pourvoi déposé par les opposants au projet minier qui contestaient une décision du Tribunal administratif de Cayenne rejetant leur requête de suspension des travaux de la société SAS Trajan sur la crique Nelson.

L’audience tenue ce jeudi 6 juin devant le Conseil d’Etat visait à statuer sur ce pourvoi déposé par un groupement d’associations environnementales, amérindiennes et touristiques : Guyane Nature Environnement, l’association T’Leuyu, l’association Compagnie des Guides de Guyane, l’association Saramacas Papakaï, la Sarl Wapa Lodge, la Sarl Camp Cariacou et la Sarl Canopée Guyane.

Les requérants avaient demandé à la justice administrative de « suspendre l’exécution de l’arrêté du 1er octobre 2018 par lequel le préfet de la Guyane a autorisé la Sas Trajan à exploiter une mine d’or sur la Crique Nelson à Kourou », mais le Tribunal administratif de Cayenne avait conclu le 11 janvier 2019 que l’urgence n’était pas caractérisée et avait rejeté cette requête de référé-suspension (Guyaweb du 31/05/2019).

Selon Maître Mabile, avocat au barreau de Paris et qui défend les intérêts des requérants, à l’issue de l’audience de ce jeudi 6 juin « les conclusions du rapporteur public n’étaient pas favorables à l’évolution de la jurisprudence du Conseil d’Etat sur l’appréciation de l’urgence en matière de référé-suspension concernant des autorisations d’exploitation et en présence d’enjeux environnementaux » et par conséquent « le rapporteur public a considéré que l’ordonnance du juge des référés (du Tribunal administratif de Cayenne, ndlr) était suffisamment motivée et a conclu au rejet du pourvoi ».

En effet, « le rapporteur public a avancé que l’exploitation sur la Crique Nelson serait bénéfique au développement économique de la région et participerait à la création d’emplois. Il a ajouté que les atteintes à l’environnement sont inhérentes à ce type d’exploitation et que des précautions suffisantes devaient être prises afin de protéger l’environnement. A cet égard, il a fait allusion au rapport qui a été établi par la Préfecture en décembre 2018 pour affirmer que les mesures adéquates de protection avaient été prises » indique Me Mabile.

En outre, « d’un point de vue juridique, il (le rapporteur public, ndlr) a indiqué que l’appréciation de l’urgence relève du pouvoir souverain du juge des référés et qu’il n’appartenait pas au juge de la cassation de la remettre en cause, sauf en cas de dénaturation ou erreur aberrante. Il a estimé qu’à la différence de la jurisprudence relative aux permis de construire, il n’existait pas de présomption d’urgence pour les autorisations d’exploitations » ajoute Me Mabile.

L’avocat des opposants aux travaux miniers de la SAS Trajan sur la crique Nelson considère pour sa part que « les conclusions du rapporteur public étaient extrêmement succinctes et très peu motivées. On y a perçu une mise en balance des intérêts en présence et une prévalence des intérêts économiques ».

Me Mabile précise que « ni le préfet de Guyane ni la SAS Trajan n’étaient présents ou représentés » à l’audience tenue devant le Conseil d’Etat ce jeudi 6 juin, à l’issue de laquelle aucune date de délibéré n’a été fixée. L’affaire AEX Nelson est loin d’être clôturée puis qu’elle sera examinée sur le fond devant le Tribunal administratif (TA) de Cayenne.

« Il faut espérer que pour tout le monde y compris pour la société Trajan qu’il n’y ait pas de pollution (…). Le risque est là car c’est une activité minière » a réagi auprès de Guyaweb Thomas Saunier, président de la Compagnie des Guides de Guyane, ajoutant que « le plus important, c’est de se faire entendre sur ce dossier-là et de gagner au TA. » Pour l’heure la date d’audience devant le Tribunal administratif de Cayenne n’est pas encore connue.

Retrouvez ici tous nos articles sur l’affaire AEX Nelson :

L’affaire de l’AEX Nelson jugée devant le Conseil d’Etat le 6 juin

AEX Nelson : pour le juge des référés, il n’y a pas matière à suspendre l’exploitation, une inspection des mines a conclu à des mesures de précaution adaptées

AEX Nelson : rejet du référé-suspension

AEX Nelson : “dire que le risque zéro n’existe pas, c’est tout simplement mentir”

AEX Nelson : audience publique au tribunal administratif ce 9 janvier

AEX Nelson : un recours déposé et un appel à la générosité publique

AEX Nelson : le préfet autorise l’ouverture des travaux

AEX Nelson : pourquoi le préfet n’a-t-il toujours pas tranché ?

AEX Nelson : “un suicide social et économique programmé”

Verdict «favorable» pour l’AEX Nelson

AEX Nelson : le bras de fer continue

AEX Nelson : le CODERST reporté en raison d’une « fragilité juridique »

L’AEX Nelson examinée au Conseil de l’environnement

Le Comité du tourisme de Guyane soutient l’AEX Crique Nelson

Le Salon du Tourisme boycotté par les opérateurs du fleuve Kourou

Le Salon du tourisme s’est ouvert sur fond de protestations des professionnels

Kourou en terrain miné

La crédibilité de la commission des mines dénoncée

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

La compagnie Montagne d’Or joue gros au Tribunal administratif

Le tribunal administratif de Cayenne annonce qu'il examinera jeudi 3 décembre à 9h deux dossiers de prolongation de concessions minières de la Compagnie de la Montagne d'or (CMO). La décision du ...

Second arrêt de la chronologie valant second report du tir de Soyouz : le service chargé de la neutralisation du lanceur ne recevait pas les données avant le décollage !

Nouveau contretemps enquiquinant pour le spatial européen et les forces armées des Emirats Arabes Unis qui espèrent la mise en orbite de leur satellite militaire d'observation Falcon Eye : un ...

VIH : c’est la semaine de dépistage

La Guyane demeure le territoire de France le plus fortement impacté par le VIH. A ce titre, la semaine de lutte contre le Sida a toute son importance. A l'occasion de la journée du 1er décembre, ...

«Risque de foudroiement en vol» et report du tir de Soyouz qui devait décoller de Guyane avec un satellite militaire des Emirats Arabes Unis

Les conditions météorologiques n’étant pas favorables, la chronologie finale du lancement a été interrompue dimanche soir au Centre spatial guyanais, a constaté Guyaweb. Arianespace, la ...

Le tir de Soyouz avec un satellite militaire des Emirats Arabes Unis est bien envisagé dimanche soir

Comme le révélait hier soir Guyaweb (voir cet article) et comme vient de le lui confirmer Arianespace, «la revue d'aptitude lancement indique que le lanceur est tout à fait apte au vol, les ...

(Reportage) : Pannes de bus sur la ligne 7 Cayenne-Matoury                   

Tandis que les usagers de la ligne Cayenne-Matoury bourg, en délégation de service public et jusque-là relativement épargnée par les perturbations, subissent des désordres au planning de passage...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube