vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Un recours contre le projet de Total

Un recours contre le projet de Total

Un volet judiciaire s’ouvre contre le projet d’exploration pétrolière accordé à Total par la préfecture de Guyane. Plusieurs associations environnementales ont déposé un recours au fond ce mercredi 12 décembre dans le but de faire annuler le projet de forer à 150 kilomètres des côtes guyanaises, au motif notamment d’un “déni de démocratie”. Elles sont sept associations de protection de l’environnement à attaquer Total par un recours judiciaire pour obtenir l’annulation de l’autorisation qui lui a été donnée de réaliser des forages pétroliers au large de la Guyane, “en contradiction avec les engagements climatiques de la France et à quelques…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

15 commentaires

  • gcaye
    12 décembre 2018

    Et avec cela on veut avoir une Guyane comment ?
    Les assos vous voulez pédaler pour fournir de l’énergie aux gens, il est sans doute vrai que vous, vous avez un boulot et vous vous voulez intellectuel pour faire bien. Quand on vous écoute, même le solaire devient pas bien avec vous, vous proposez quoi pour faire travailler la Guyane, avoir de l’énergie et avoir un avenir ? peut être créer une nouvelle taxe au nom de vos assos que l’Etat se mettras dans la poche.

  • Francois
    13 décembre 2018

    bonjour gcaye – je vous trouve un brin négativo-pessimiste …. Y a du soleil tout plein en Guyane, y a du courant dans les criques et les fleuves, y a même du vent au petit large des côtes. Et certains disent qu’il y a plein de biomasse qui peut fournir de l’énergie.
    Les hydrocarbures, c’est mieux de les laisser dormir tranquille, car leur consommation contribue trop aux gaz à effet de serre, et donc accélèrent le changement climatique. Et y a pas besoin d’être intellectuel pour comprendre tout cela !

  • Alessandro de Sousa Alencar
    13 décembre 2018

    Bravo. Le recours judiciaire est une des outils qui pourra, éventuellement, ralentir le soif de Total. De toute façon l’État le fait déjà avec toutes ces garde-à-vue utilisées comme arme de dissuasion à la manifestation. Ne rêvez pas: Leur lobby est tel qui le gouvernement reste sous leurs ordres. Le capital de ces multinationales fait de la pression partout et maintenant un peu plus au Nord de l’Amazonie. Au Amapa, la pression augmente aussi. L’exploitation offshore est répandue dangereuse et ,nous le savons et constatons avec l’histoire: L’accident avec BP au large du Golfe du Mexique nous raconte beaucoup. Je vous propose une lecture de cette accident: Le Mississipi et l’Alabama sont parmi les états le plus pauvres des États Unis, tel que la Guyane est pour la France. La plus grande marée noire du monde a eu lieu dans cet genre de terrain. Le laisser aller est tel dans ces territoires au point que la négligence de institutions de contrôle et régulation ne pourrons jamais voir venir un accident comme ceci. La Marée Noir semble incontournable pour la Guyane. Vous pensez qui nous avons un savoir faire dans le contrôle de nos activités en Guyane? En Forêt? Au large?

    Et Pour la création d’emploi, il suffit de regarder le patrimoine naturel et mettre en valeur l’ancestralité en l’insérant dans un schéma économique mené par nos politiciens. Il n’y pas de secret, mais il manque, bien-sur, le vrai intérêt de nos représentants.

  • Alessandro de Sousa Alencar
    13 décembre 2018

    Dans la mère Combien de fois le câble internet a été endommagé au large de la Guyane? Alors un tuyau de pétrole caché dans l’eau sera sécurisé? Le souci est que quand il sera coupé nous ne pourrons pas faire marche arrière! https://www.levif.be/actualite/environnement/maree-noire-au-mexique-5-ans-apres-les-dauphins-perissent-toujours-en-masse/article-normal-396477.html?cookie_check=1544716105

  • Alessandro de Sousa Alencar
    13 décembre 2018

    lol LA MER lol

  • raf973
    13 décembre 2018

    Bonjour
    J’aurais aimé avoir des éclaircissements de la part de ces écolos sur un sujet particulier .
    J’aimerais bien qu’ils me disent à partir de quoi va être alimenté la futur usine de Biomasse a Cacao ?
    J’ai cru entendre qu’on allait déforester 300 ha de foret derrière Cacao ( coté Saut Bief) pour y planter une pseudo cannes qui servirai de combustible une fois les 300 ha brulé.
    Cela dit, a coté de ce que déforestent le Hmongs c’est rien, mais ça c’est autre sujet, quand même l’Europe subventionne grassement la déforestation de l’Amazonie !!!! Bravo !!. Ca fait mal quand voit au fil des années la foret disparaitre devant nos yeux pour des bananes… Il y en a qui ont tout compris du système !!! Ce serait bien que des personnes se penchent sur le sujet quand même. Bref, on s’éloigne !
    Je ne sais pas si c’est vrai ou pas pour les 300 ha.Admettons que ce soit vrai.
    La se posent plusieurs questions ….
    Premièrement,on va déforester 300 Ha au delà de Cacao, pourquoi n’utilise-t-on les centaines d’hectares de placer juste en face de la scierie mais également ceux en face du carrefour avec la RN ??? Ce serait l’occasion de mettre en valeur d’anciens sites miniers et on ferait d’une pierre 2 coups. Éclairez moi svp .
    Deuxièmement, est-ce que les habitants de Cacao sont conscients des conséquences de tout cela ? Je veux dire, du ballet des camions( semi remorque on peut penser) qui traverseront le village, de la route qui sera certainement défoncée, des accidents possibles…..
    J’aimerais savoir, et qui de mieux placé que les écolos pour y répondre ?
    Au plaisir de vous lire.

    • La Sobriete Heureuse
      14 décembre 2018

      Raf973, je reprends tes propos : « J’aimerais savoir, et qui de mieux placé que les écolos pour y répondre ?  » .
      Etre « Ecolo » n’est ni une profession ni une fonction publique, c’est un état d’esprit citoyen qui consiste à prendre soin, sans intérêt perso en retour, au bien commun de l’humanité. C’est des gens comme toi et moi, qui, plusieurs soir par semaine, au lieu de se mettre le c… devant la téloche ou leur piscine, lisent des dossiers d’enquête publique et se réunissent jusque tard le soir, pour mieux partager ce qu’ils ont cru comprendre de tel ou tel projet, d’organiser une information du public…

      Bref, ne compte pas sur ton voisin si la problématique de la biomasse de champs de pseudo-canne te préoccupe, potasse le sujet sérieusement, et frappe à la porte de ton voisin pour le convaincre de te rejoindre dans cette lutte… C’est comme ça qu’on devient écolo-citoyen, et si on fait mal le boulot, personne ne nous suit et on retourne bosser le sujet.

      Quand à faire pousser quoi que se soit, sur les camps d’orpaillage modernes,… ça ne marche pas car tout est détruit pour des centaines d’années. Certains opportunistes y font pousser de une espèce de pelouse à grand renforts de subventions, sur des surfaces expérimentales, mais c’est pas sérieux !.

  • Orpailleur
    13 décembre 2018

    Et un ptit bilan carbone des engins et camions qui alimenteront la centrale ?

  • gcaye
    13 décembre 2018

    Bonjour a tous

    Je suis content des réactions. Cela prouve, que même si j’ai été un brin négativo-pessimiste (tu as raison François) que dans le fond j’ai raison.
    Et que tout ce qui est dit dans les commentaires, confirme bien que ces assos qui savent protester contre le pétrole ne nous propose rien a la place, d’ou mon brin négativo-pessimiste.
    Et surtout si on profite du soleil pour l’énergie, ils vont nous faire payer une taxe parce que l’on use le soleil.
    D’où il en ressort que si on élimine ces gens qui se disent intellecs, et que l’on créer des systèmes d’énergies autres, on peux basculer sur de l’optimiste

  • GZ
    14 décembre 2018

    raf973

    Le financement public / européen de la déforestation délirante en Guyane a été longuement dénoncé ‘ya des années à cela. Yaka lire les archives de Blada, rubrique « agriculture guyanaise »
    Non, la forêt ne disparaît pas pour des bananes, mais pour des subventions que sa disparition permet de ramasser. Au moment de son éradication et surtout après…
    Non, ils ne sont pas conscients. Vous connaissez la Guyane ?

  • GZ
    14 décembre 2018

    Non, Gcaye,
    les réactions ne prouvent aucunement ce que vous croyez. Vous persistez dans votre confusion, volontaire ou non, notamment lorsque vous confondez ces forages (et la future exploitation) avec l’utilisation du pétrole.
    Votre confondez donc, car il ne s’agit pas de renoncer à l’usage du pétrole (dans la mobilité en tout cas), mais de dénoncer CES forages. Vous voyez la différence ?

  • gcaye
    15 décembre 2018

    GZ, bien sur que je force le trait et que je prend des raccourcis.
    Que tu as très bien compris

    Mais pour une fois que la France pourrais avoir du pétrole.
    Ces assos c’est bien mais ils ne font que être contre et …………….
    j’aimerais bien que pour argumenter ces refus, des propositions d’autres avancements d’idées en remplacement puisse naître.

    • GZ
      15 décembre 2018

      A supposer que la France pourrait, enfin peut-être, avoir du pétrole, est-il pour autant nécessaire de forcer l’affaire au prix des risques environnementaux avérés, alors même que nos politiciens nous abreuvent de la fin du pétrole incessamment sous peu ?
      En l’état, tout esprit sain ne peut que s’offusquer de cette idée pétrolière. Pas besoin d’être écolo militant pour comprendre qu’elle est impropre au rôle de tremplin de dvpt.
      Je me répète là, mais vous me forcez.
      Je répète aussi que les associations de défense de l’environnement n’ont pas la vocation de proposer des idées de « remplacement » pour le pétrole, c’est le travail des scientifiques et de constructeurs de voitures.
      Quant aux idées de dvpt économique, elles appartiennent o zélu.

  • Francois
    18 décembre 2018

    encore une fois, gcaye, sors de ce korps pessimiste ! Que penses-tu de: Hydrogène de France (HDF Energy) a annoncé le 28 mai 2018 un projet de centrale solaire couplée à une unité de stockage à l’hydrogène d’une capacité plus importante que la batterie géante de Tesla en Australie. Elle sera installée en Guyane, à Mana près de Saint Laurent du Maroni.
    Allez, ami-gcaye, bosses sur ce dossier, et présente-nous cette proposition constructive pour notre péyi !

  • gcaye
    19 décembre 2018

    Bonsoir Francois
    Pas au courant de ce projet, je vais aller voir sur le net et reprendre de l’optimisme, c’est très bien de donner de telles infos, cela enlève le reproche que je fais aux assos. C’est important de regarder dans les deux sens pour peser le pour et le contre et choisir la meilleure solution.
    Entre temps tu as vu, le Surinam ne se pose pas de question pour le pétrole et l’exploiter
    Je reviendrais avec de bonne infos optimistes si le sujet revient.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Elisabeth Borne cumule les ministères

La ministre des Transports récupère le portefeuille de l’Ecologie après la démission hier de François de Rugy. Ministre des Transports depuis mai 2017, Elisabeth Borne, 58 ans, devient ...

Les marchés de la CCOG encore pointés du doigt pour «irrégularités», fin 2013 un seul élu y a attribué un marché de 9 millions d’euros selon la Chambre régionale des comptes !

Les marchés de la CCOG examinés par un magistrat financier et un vérificateur sont à nouveau vertement épinglés par la Chambre régionale des comptes (CRC) des Antilles-Guyane  et ce sur la ...

François de Rugy ne viendra pas en Guyane en septembre

Le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, a annoncé sa démission du gouvernement ce mardi sur son mur Facebook quatre jours après avoir annoncé qu'il ne ...

«Meurtres à … Cayenne» en tournage durant trois semaines

Le tournage de la collection "Meurtre à …. " de France 3 fait escale en Guyane. «Meurtres à Cayenne» sera réalisé par Marc Barrat et son tournage est prévu du 17 juillet au 13 août. ...

« Rentrez chez vous » lance Trump à des élues démocrates

Des propos dénoncés comme racistes et xénophobes par les intéressées. Ce dimanche sur Twitter le président républicain des Etats-Unis s’en est pris sans les nommer à quatre jeunes femmes ...

Le bar Cocosoda (provisoirement) tiré d’affaire

Le bar de plage Le Cocosoda situé sur la plage de Montabo à Cayenne est provisoirement sorti d'affaire ce vendredi 12 juillet. Depuis plusieurs mois il était dans l'attente de l'octroi d'un permis ...

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube