vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Total : audience de référé-suspension le 7 janvier

Total : audience de référé-suspension le 7 janvier

La demande déposée par sept associations afin d’obtenir la suspension des forages pétroliers de Total en Guyane sera examinée par le tribunal administratif de Cergy-Pontoise où se trouve le siège social de la multinationale.

Les associations à l’origine de ce référé-suspension sont Les Amis de la Terre, Greenpeace France, Guyane Nature Environnement, Nature Rights, Sea Shepherd France, Surfrider Europe et ZEA, soutenues par le collectif Stop Pétrole Offshore Guyane.

Selon Greenpeace France ces associations ont pour but d’obtenir « la suspension des travaux » de forage que Total est en train de débuter au large de la Guyane, puis « dans un second temps l’annulation de l’autorisation de travaux et du permis Guyane Maritime » accordés par l’Etat à la multinationale pétrolière.

A cet effet ces associations ont déjà déposé un recours au fond contre l’Etat le 12 décembre dernier, basé sur “le déni du droit à la participation du public du fait de l’absence de saisine de la Commission nationale du débat public (…), l’absence d’expertise et l’incompréhension du dossier des commissaires-enquêteurs chargés d’émettre un avis argumenté sur l’étude d’impact environnemental de Total et les lacunes de la modélisation en cas de marée noire et des risques pour les pays et territoires voisins” (Guyaweb du 12/12/2018).

Retrouvez ici tous nos articles sur Total et son permis Guyane maritime

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

5 commentaires

  • Francois
    20 décembre 2018

    espérons que la justice saura faire entendre raison à TOTAL, qui pour l’instant se comporte de façon tout aussi orgueilleuse et méprisante (vis à vis des textes de lois et des procédures à respecter) que le russe Rosneft ou que l’étasunien ExxonMobil. Décidemment, le nouveau monde est aussi violent que l’ancien ….

  • Carvalho
    20 décembre 2018

    Ce projet aurait du faire l’objet d’un débat public. Tout le monde en a conscience. Mais il sera certainement plus facile de l’entendre de la bouche du Président du tribunal administratif de Cergy que de celui de Cayenne.

  • Cherchesoleil
    20 décembre 2018

    1) Il me semble que nombre de citoyens-administrés ont manifesté en début de mois pour qu’on n’ignore plus aussi superbement leur avis.
    2) S’agissant de réaction technique face à une marée noire, notez aussi que Mr Olivier Wattez répond à France Guyane, qu’en situation de fonctionnement normal, il n’y aura pas d’incidence sur le littoral et le milieu naturel ( dernier paragraphe le 20 12 18 ) ; donc ne répond pas.
    3) Et tout ça pour quoi faire ? Nous sommes déjà pollués, embouteillés, stressés, nous ne manquons de rien !

  • Francois
    21 décembre 2018

    les explications oiseuses – voire fallacieuses – de TOTAL quand à une éventuelle pollution (en cas d’accident) qui ne toucherait pas les côtes de Guyane sont pipeau ! Il suffit de garder en mémoire les échouements des algues sargasses le long des plages de Guyane cette année au printemps pour réaliser que les courant amènent sur nos côtes les débris flottants !!!

  • Gaspard
    24 décembre 2018

    Merci a Total de nous permettre de circuler en voiture sans enrichir les etats terroristes…JDCJDR

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Coronavirus : l’ambassadeur de France au Suriname, testé positif, transféré en Guyane

Antoine Joly, l'ambassadeur de France au Suriname, testé positif au Covid-19 mardi au Suriname a été transféré ce dimanche en Guyane. L'intéressé, que Guyaweb a pu contacter, indique qu'il ...

Un confinement très long et des tests un peu élargis

Vivant sur une terre de grandes disparités sociales, à l'organisation sanitaire régionale trop souvent erratique, les Guyanais devront, s'ils veulent échapper au pire, rester confinés chez eux, ...

Clara de Bort calme les ardeurs médiatiques du préfet

Après le tollé provoqué par le petit tour médiatisé samedi dernier au marché de Cayenne du préfet Marc Del Grande et de la maire de Cayenne Marie-Laure Phinéra-Horth sans respect des gestes ...

Les deux navires cargos transportant Ariane, Soyouz et Vega retraversaient l’Atlantique depuis Kourou vers l’Europe avec un caisson aimanté à leur coque rempli de cocaïne !

L'enquête sur le trafic de drogue entre la Guyane et l'Europe à partir du port spatial de Pariacabo à Kourou prend une tournure de plus en plus rocambolesque avec de nouvelles révélations suite ...

Cocaïne dans un caisson aimanté à la coque du navire transportant Ariane : un agent de la mairie de Kourou, deux associés d’une entreprise de transport de riz… parmi les mis en examen

Guyaweb est en mesure de dévoiler de nouvelles informations sur cette enquête judiciaire ouverte suite à la découverte d'environ 8 kilos de cocaïne dans un caisson qui s'était décroché de la ...

Covid-19 : La France parmi les pays les plus touchés

Guyaweb met en ligne un fil d'informations en accès libre afin de suivre l'évolution de la pandémie notamment en Guyane touchée comme le monde entier par ce coronavirus. Recommandations pratiques,...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube