Mardi 25 Juin

Publicité Guyaweb

Roura et le cycle sans fin du déficit

Roura et le cycle sans fin du déficit

La municipalité de Roura parviendra-t-elle un jour à sortir du déficit budgétaire qui la caractérise depuis 1998 ? Un dernier état des lieux donne une possible sortie de crise financière au mieux en « 2035 ». Tout dépendra de la trajectoire choisie par l’actuelle majorité municipale, rétive à une augmentation des impôts locaux et à une réduction de la masse salariale. Lorsque Jean-Claude Labrador remporte les élections municipales à Roura en octobre 2020, la mairie affiche un déficit de 6,12 M€. Ce déficit est l’héritage des dérives opérées sous les mandatures de Claude Ho-A-Chuck et Claude Polony, tous deux condamnés…

La suite de cet article est réservée aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

8 commentaires

  • Morvandiau

    « Avec un effectif dans la moyenne, le budget de Roura deviendrait excédentaire en à peine plus de deux ans » pense pourtant la Chambre régionale des comptes.
    Cette phrase est tout simplement stupéfiante !
    Elle illustre l’ampleur du clientélisme électoral à Roura, qui est aussi symptomatique à toute la Guyane.
    Imaginons quelle Guyane nous aurions si ce fonctionnement nuisible cessait enfin ?
    Des collectivités où 70% du budget ne partirait plus en frais de (dys)fonctionnement, c’est à dire en emplois surnuméraires de complaisance, fictifs, surrénumérés, et pour couronner le tout sans la moindre compétence en général.
    On aura beau désigner hypocritement un bouc émissaire pour faire diversion, il n’en reste pas moins que ce système est la principale cause de la situation dans laquelle se trouve le département.

  • Bello973

    Emplois fictifs? Le roi de la fake news fait-il encore des siennes? Dans quelles collectivités locales (mairies, CTG) exactement, la justice a-t’elle mis au jour des affaires d’emplois fictifs? Une information précise que l’on puisse la vérifier…???

  • Bello973

    La seule affaire locale fort bien connue (en attente de jugement) ne concerne pas du tout une collectivité, mais un hôpital. Soit un établissement public soumis au contrôle de l’Etat, à contrario non concerné par les affres du clientélisme. On a donc hâte d’apprendre quel maire, ou président de collectivité, se serait rendu coupable de telles dérives (emplois fictifs) dignes de la cours des grands (Chirac, Juppé et les emplois fictifs de la mairie de Paris, Fillon et Pénéloppe…). Vite Morvandiau, on s’impatiente, des noms…

  • le Jaguar

    Vous êtes sérieux Bello ? vous venez de débarquer en Guyane ? Vous n’avez aucun contact avec quelqu’un qui travaille dans l’administration locale ? On peut juste se consoler en constatant qu’il se passe la même chose en Guyane que dans le reste des outremers et sans doute dans une moindre mesure dans certaines collectivités de métropole.

  • Frog

    Ben voilà qu’on en viendrait presque à souhaiter l’autonomie, et pourquoi pas l’indépendance.

  • Bello973

    « Des collectivités où 70% du budget ne partirait plus en frais de (dys)fonctionnement, c’est à dire en emplois surnuméraires de complaisance, fictifs, … ».

    Vu son passif en matière de désinformation récurrente éhontée, je demande juste à l’artiste du fake, quels emplois fictifs dans quelles collectivités? Pour rappel, les collectivités locales ce sont les mairies et la CTG… ou le Conseil Général et la Région jadis. Donc quelles affaires, quelles condamnations pour emplois fictifs? Des faits avérés quoi…

    Parce que sinon, soit Morvandiau nous raconte une énième sornette… Soit notre police et notre justice, et la presse…taisent donc une épidémie locale d’emplois fictifs au sein des collectivités locales. Pipotage habituel de l’as des as de la baliverne, ou complot de nos institutions régaliennes locales, à nos dépends? C’est quand même important de savoir…Non?

  • Bello973

    Bon ben, au bout de 48h je commence un peu à m’inquiéter… Pléthore « d’emplois fictifs » au sein des collectivités locales selon Morvandiau, mais pour le moment toujours pas le moindre cas officiel à nous mettre sous la dent. Est-ce bien que je craignais? Cette irrépressible propension au bobard, encore? Ou alors c’est comme pour Frog, qui a peur de mettre sa vie en danger en nous dévoilant des faits ou des noms… Aller Morvandiau, tu as jusqu’au week-end pour retrouver la mémoire, ou le courage, avant dénonciation du soupçon d’emploi fictif, qui pèse lourdement sur la probité de ton commentaire…

  • Bello973
    03 décembre 2023

    Tic…Tic…Tic…Tic… Alors? Ces emplois fictifs dans les collectivités locales? Ça vient? On a pas tout le week-end non plus. Tsssst…Ces serial faker alors. Dés qu’il s’agit de faire l’effort d’aligner un minimum de faits tangibles, il n’y a plus personne.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Ce que proposent les candidats de la 1ère circonscription

Alors que la première semaine de campagne électorale est achevée, Guyaweb a recensé les principales mesures défendues par les cinq candidats de la première circonscription à l'aune de leurs ...

Il y aura un 5ème juge d’instruction à la rentrée, une femme

Une délégation d'une petite dizaine de futurs magistrats métropolitains était dans les murs de la Cour d'appel ce vendredi. Parmi ceux-ci, une juge d'instruction supplémentaire. C'est une ...

Fête de la musique : l’association Nomade veut mettre le feu à la Poudrière

Six heures de concert, une quarantaine d'artistes, un lieu patrimonial... Pour l'édition 2024 de la Fête de la musique qui se déroule ce soir, l'association Nomade a vu les choses en grand et ...

David Rousselin avait gravi les échelons de l’armée, de mécano à adjudant, il encourt 3 ans de prison dont 18 mois ferme, il a été pris à Matoury avec 27 kg de cocaïne dans sa valise

Le 12 juin 2015, David Rousselin 42 ans s’apprête à s’envoler à bord d’un Airbus militaire au départ de l'aéroport de Matoury  à destination de Paris - Charles-de-Gaulle.  Mais 27 kilos...

Bruno Pépin a des ennuis : 30 000 euros d’amende requis par le parquet général contre l’intéressé pour détournement de fonds publics, atteinte à l’égalité des marchés, poursuite irrégulière de ses fonctions

Bruno Pépin a des ennuis. Il est né à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, le 15 octobre 1961. Il est prévenu d'avoir à Saint-Georges, chargé d'une mission de service public, en sa qualité de ...

Dans les coulisses des législatives

Pour garantir le bon déroulement du scrutin législatif et l'égalité entre les candidats, les services de l'Etat se mobilisent en mettant notamment sous pli les professions de foi et les bulletins ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube