vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Nahel Lama, le renouveau du PSG

Nahel Lama, le renouveau du PSG

Le quadra Nahel Lama vient de rejoindre le Parti Socialiste Guyanais (PSG) qui patine depuis les élections municipales de 2008 (1), point de départ d’une longue période de trouble interne. Nahel Lama s’est vu confier la commission Vérité et Réconciliation dont les objectifs sont de “s’exprimer, se dire la vérité, se réconcilier et repartir de manière plus apaisée.” Entretien à bâtons rompus avec Nahel Lama. Le PSG se paie une cure de jouvence En ces temps de pré-campagne électorale pour les Municipales de 2020, le Parti Socialiste Guyanais a lancé sa commission Vérité et Réconciliation dont le rapport sera connu…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

11 commentaires

  • Morvandiau

    Sa vision : « Brasilia en Guyane, on va au centre de notre pays et on le développe »
    Charmante vision, superbement coloniale. Les peuples autochtones apprécieront.

  • Sanard

    Christophe Madère en jeune garde ?!? Il aura tout essayé et tout renié pour une planque…..

  • GZ

    Pourquoi la question sur la parité sexuelle ? Obligatoire ?

  • stefdecayenne

    Comme pour Brasilia, « On va au centre de notre pays et on le développe. » Oui mais avec qui ? Le littoral guyanais est toujours lui-même sous-peuplé en dépit du fort chômage…

  • Maroilles

    La Guyane personne. ..etc…

  • le Jaguar

    Après un tel mercato, le PSG parviendra-t-il à jouer les premier rôles ? Quel suspense !

  • Jmc

    Courageux quand même et personne digne d’intérêts. Un travail dans la durée avec des résultats au sein des frères de la Crik.
    Après un engagement politique pourquoi pas. Le choix du PSG est-il le bon avec son passé, ses troubles et ses petits arrangement entre amis ?
    A suivre donc, à saluer quand même aussi au vu de sa qualité démontrée.

  • GZ

    Eh ben Matou, si, avec le « Brasilia en Guyane, on va au centre de notre pays et on le développe », ce PSG immuable peut très bien jouer les premier rôles.
    Déjà parce qu’il n’y a rien de différent…

    Effarant de voir que, du papy au petit-fils, ce sont tjs les mêmes éléments de langage, sans signe de qconque avancée mentale.

    Le seul point positif est que du monde commençe à s’offusquer de telles inepties. Sans que cela change quoi que ce soit…
    Pffff.

  • Loic

    La référence à Brasilia dérange ! ils veulent voir la Guyane rester sous cloche je vous dis…
    Et bien non, il est temps de penser au DEVELOPPEMENT de ce péyi ! Brasilia c’est le symbole, la création d’une gouvernance, d’un péyi…
    A bon entendeur ! Saül

  • Morvandiau

    @GZ Je plussoie, il y a un lag intellectuel énorme ici. Certains se croient toujours débarqués du vapeur, casque colonial vissé sur la tête, parés à « civiliser » la Guyane à coups de routes qui vont nul part, d’opulentes industries sauce 19ème, prêt à cramer une forêt dont ils ne connaissent rien et en on d’ailleurs une peur viscérale, pour se persuader d’avoir pris possession de cette terre aux mains des sauvages non civilisés qui vivent scandaleusement encore de la forêt.
    Tout cela étayé par la fameuse rengaine de la Guyane sous cloche, qui pensent-ils, est le marteau pilon d’un bon sens incontestable et n’hésitent pas à la présenter comme le brillant moteur intellectuel d’un renouveau politique. L’indispensable pincée de « peyi » certifie d’ailleurs l’incroyable révolution mentale effectuée par celui qui l’utilise…
    L’agonie d’un système arriéré peut vraiment être atrocement longue, surtout avec un tel acharnement thérapeutique.

  • GZ

    Le niveau est atroce mais n’oubliez pas qu’il est essentiellement importé, imposé et cultivé, étant le vis qui fixe le casque colonial…
    Et comme il faut régulièrement resserrer le vis… ça descend de plus en plus.
    Pas la moindre intelligentsia lokal ne doit émerger, pas le moindre dvpt économique ne doit se réaliser. Il en va de la préservation des privilèges des zorayes et dé zélu, ces derniers étant tenus par leurs médiocrités (critère de sélection en idiocratie) ou/comme par des compromissions financièrement juteuses…appelées « casseroles ».
    Mais tout ceci n’est pas propre à la Guyane, seulement plus virulent et visible.
    Ce qui fait que la Guyane crève sous double cloche : le post-colonialisme externe recouverts par une médiocrité interne hors du commun. (Les deux sont le même, l’interne venant de l’externe.) Aucune de cloches n’a intérêt que cela change, leurs disputes sont pour amuser la plèbe.
    L’absence du socle civilisationnel interdit la conscience, l’agonie de ce système arriéré sera donc atrocement longue et culminera à mon avis sur l’ayitizasyon.
    On aimerait observer avec le sain cynisme d’un café à la main, mais il y a la forêt…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Montagne d’Or joue son avenir

Ce mercredi 16 octobre se joue face à la Commission des Mines une étape administrative cruciale pour l'avenir du projet de mine industrielle porté par la Compagnie Montagne d'Or détenue par le ...

« La science : d’où vient-elle, où va-t-elle ? »

Yves Quéré de l'Académie des Sciences donnera une conférence sur ce thème mercredi 16 octobre à l’Université de Guyane. « Immense et admirable aventure aussi vieille qu’Homo sapiens, ...

Ressortissant brésilien tué lors d’une opération Harpie : pourquoi le légionnaire suspecté du tir mortel a été libéré et placé entre les mains du 3ème REI sur l’île Saint-Joseph

Guyaweb a pu prendre connaissance de l'ordonnance de refus de placement en détention provisoire du sous-officier de la Légion étrangère âgé de 32 ans, Tirtha Timsina, mis en examen pour « avoir...

Ouverture du Festival International du Film documentaire Amazonie Caraïbes (FIFAC)

La première édition du Festival International du Film documentaire Amazonie Caraïbes (FIFAC) se tient du lundi 14 octobre au vendredi 18 octobre au sein de l'ancien bagne, le Camp de la ...

Treizième braquage présumé d’une mine légale cette année

Un nouveau braquage aurait été perpétré, le week-end dernier, sur une exploitation aurifère autorisée, nous a indiqué vendredi le procureur de la République, Samuel Finielz, confirmant cette ...

Montagne d’Or vise une prolongation de 25 ans pour ses concessions Elysée et Boeuf mort

Malgré l'annonce du gouvernement de “l'abandon en l'état” car "incompatible avec les exigences de protection de l’environnement", le projet controversé de mine d'or industrielle Montagne d'Or...

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube