Vendredi 12 Avril

Publicité Guyaweb

L’Etat annonce « 50 millions d’euros pour la Guyane », la CTG réagit

L’Etat annonce « 50 millions d’euros pour la Guyane », la CTG réagit

Le président de la Collectivité Territoriale de Guyane Rodolphe Alexandre réagit à l’annonce du ministère des Outre-mer du versement de « 50 millions d’euros pour la Guyane ».

« Conformément aux accords de Guyane du 17 avril 2017, l’État a procédé ce jour au versement des crédits qui permettront à la collectivité territoriale de Guyane (CTG) de couvrir l’intégralité de la dépense liée au revenu de solidarité active (RSA) en 2018. Le montant total versé en 2018 s’élève à 50 M€ » a informé le ministère des Outre-mer vendredi 14 décembre.

« Par ailleurs, 18 M€ seront versés en compensation des moindres de recette d’octroi de mer, dont une partie bénéficie désormais aux communes. Cet effort de l’État, qui sera porté à 27 M€ en 2019, permet de majorer d’autant les ressources des collectivités du territoire. Depuis 2017, la CTG a bénéficié d’un soutien exceptionnel de plus de 250 M€, complété par une dotation de 50 M€ par an pendant cinq ans pour aider au financement des constructions scolaires du second degré » précisait le ministère.

La réaction de Rodolphe Alexandre

Ce lundi 17 décembre le président de la Collectivité Territoriale de Guyane a confirmé « le versement par l’Etat des crédits permettant à la Collectivité de couvrir le différentiel entre ses recettes pérennes destinées à lui permettre de financer le RSA et le coût réel de cette prestation (le « reste à charge »), d’un montant d’environ 50 millions d’euros », précisant que cette somme « sera directement versée à la CAF, et ne constitue en aucun cas une recette supplémentaire ».

Rodolphe Alexandre « se félicite par ailleurs que l’Etat ait finalement reconnu la demande légitime portée par la Collectivité d’une compensation intégrale et pérenne (et non simplement parcellaire) de la rétrocession aux communes des 27 millions d’octroi de mer qui avaient, à l’époque, été transférés unilatéralement au Conseil général » et le président de la CTG « se réjouit du respect par l’Etat de ses engagements pris dans le contexte de la signature de l’Accord de Guyane, s’agissant notamment de la PPI scolaire (250 millions d’euros, soit 50 millions par an sur 5 ans) ».

Le président de la Collectivité Territoriale de Guyane Rodolphe Alexandre « prévient toutefois les communes concernées qu’il convient d’accélérer sur la libération du foncier prévu pour la réalisation des collèges et des lycées programmés, sous peine de voir ces sommes, qui ne sont pas avancées à la CTG mais uniquement débloquées contre transmission de factures acquittées, repartir sans avoir pu être mobilisées ».

 

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Dernier Congrès des élus pour finaliser le projet politique d’évolution statutaire

Le quatrième Congrès des élus, depuis la relance du projet d'autonomie de la Guyane en mars 2022, se tient ce samedi 13 avril. Outre l'adoption du procès-verbal du Congrès du 2 décembre 2023, ...

Une femme tue son compagnon en Guyane

Une affaire rare débute en Guyane. Une femme a tué son concubin. Elle est en détention provisoire. Fin mars dernier, Suze Lobato Reis tue son concubin. C'est une femme d'origine brésilienne de ...

Corruption à la préfecture : pas de Foin, ni de Fléchel, chef et agent du bureau des étrangers, l’appel se limite aux deux chefs d’entreprise Christine Paris et Bernard Guirand

Nous avons appris ce matin que Ronald Foin chef du bureau des étrangers à la préfecture et Marcel Fléchel agent au même bureau auront été les deux derniers désistements de l'affaire de ...

Haïti : le Conseil de transition bientôt sur les rails ?

Les responsables politiques haïtiens ont trouvé dimanche 7 avril un accord pour former un Conseil de transition présidentiel de 22 mois qui devrait conduire le pays vers des "élections ...

La CTG a adopté son budget 2024 atteignant près de 870 millions d’euros

Les conseillers territoriaux ont voté à la majorité en faveur du budget primitif 2024 de la Collectivité qui leur était présenté le 9 avril en Assemblée plénière. Celui-ci, à l'équilibre, ...

Corruption à la préfecture : un chef du bureau des étrangers Ronald Foin et un agent Marcel Fléchel en appel de même que deux chefs d’entreprise Bernard Guirand et Christine Paris

Le procès de l'affaire de la préfecture est déjà programmé devant la Cour d'appel de Cayenne moins d'un an après sa tenue devant le tribunal correctionnel, les 3 et 4 mai 2023, où Guyaweb ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube