Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Le risque de « blackout » remis en cause par une étude controversée

Le risque de « blackout » remis en cause par une étude controversée

Une étude récente, controversée, réalisée par deux sociétés françaises pour le compte de la Collectivité territoriale de Guyane (CTG) met les pieds dans le plat sur la question de la politique territoriale énergétique. Les conclusions de cette étude datée de février dernier et financée par l’Agence française de développement (AFD) pour le compte de la CTG ont même « ébranlé » le rapporteur public du Tribunal administratif de Cayenne, comme il l’a publiquement indiqué jeudi dernier au cours de l’audience portant sur le projet contesté de centrale du Larivot. Cette étude, que nous nous sommes procurée, avait pour objectif d’envisager…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • Celeri

    Sun’r= Solaire si on réfléchit? Quand on sait que le solaire fonctionne à coup de défisc excepté pour Total qui aura les moyens de suivre (si ces dispositifs s’arrêtent) et qui avec son grand champs solaire va embêter pas mal de monde mais certainement pas EDF comme certains veulent faire croire. Par conséquent vu le nom de ceux qui ont fourni l’étude il est difficile de penser de manière objective. On le sait, à l’intérieur du Generg ça explose. La guyane a besoin d’énergie, pourquoi les pseudos défenseurs ne forcent pas pour aller porter des projets aux endroits où on a besoin d’électrcité encore plus et où on peut faire le contraire du Larivot? (les zones qu’on peut qualifier de greenfield) Je parle de l’ouest et du maroni. Mettre fin aux groupes électrogènes sur le fleuve ce serait l’occasion de déconstrure ce que beaucoup pensent: et si la question de l’énergie en Guyane c’était juste une affaire de sous et d’intérets?

  • Morvandiau

    Étonnant que parmi tous ces projets alternatifs, le grand éolien soit totalement absent.
    Avec un régime d’alizées constant (bien plus que le soleil cf. actuelle saison des pluies), il y a un potentiel qui il me semble a déjà été évalué.
    Sinon, vu le prix de la facture EDF en constante augmentation, et vu le prix devenu abordable du solaire, il serait temps que les particuliers en Guyane s’intéressent à passer au solaire. S’équiper pour être autonome ou semi-autonome ne coute que 2 à 3 ans de factures EDF…
    Après, fini les coupures, fini les factures…

  • Jo

    Des sociétés d’énergie solaire qui assure que l’énergie solaire suffira
    Le contraire aurait été étonnant

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Pourquoi le recours contre l’élection de Jean-Victor Castor a été rejeté par le Conseil constitutionnel

Saisi en juin par une électrice de Guyane, le Conseil constitutionnel a rejeté vendredi 5 août le recours déposé à l’encontre de l’élection de Jean-Victor Castor lors des législatives de ...

Changement historique à la tête de la Colombie

Gustavo Petro, premier président de gauche de l’histoire du pays, a été investi pour un mandat de quatre ans ce dimanche 7 août 2022. Il a pris ses fonctions dans la capitale Bogotá en ...

La réintégration des soignants, un débat pour la société guyanaise

Réunie hier soir par les deux députés de Guyane, une foule de citoyens et de professionnels de santé a débattu de la réintégration des soignants suspendus et plus largement de la santé en ...

Le Centre spatial guyanais en pleine mutation

Contraint de se moderniser pour faire face à la concurrence, le Centre spatial guyanais veut être plus attractif et plus vert dans les années à venir. Plus largement, les Européens ont pour ...

Le Conseil d’Etat annule la prolongation de concessions minières de la compagnie Boulanger

Le Conseil d'Etat, saisi par l'association France nature environnement, a annulé jeudi 28 juillet le décret du gouvernement accordant à la compagnie Boulanger le renouvellement de quatre ...

Au 1er août, l’arsenal juridique anti-Covid va s’assouplir

Adoptée définitivement par le Sénat mardi 26 juillet, la loi dite « de veille et de sécurité sanitaire en matière de lutte contre le Covid-19 » entre en vigueur ce lundi 1er août. Elle ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2022 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube