vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Le Front National en terrain miné en Martinique

Le Front National en terrain miné en Martinique

Une délégation du Front National en visite aux Antilles, s’est vue confrontée aux hostilités du collectif martiniquais Marine Déwô quant à la venue de Marine Le Pen aux Antilles du 22 au 27 juin prochains. « L’opération cocotier » baptisée ainsi par le Front National en vue du déplacement de Marine Le Pen aux Antilles, est bien mal engagée. Une délégation du Front National composée de Jean-Michel Dubois, secrétaire national et conseiller politique de Marine Le Pen pour l’Outre-Mer, Marc Guille secrétaire départemental pour les Antilles et la Martiniquaise Huguette Fatna, membre du bureau politique et conseillère régionale d’Alsace, était en repérage ce week-end…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

15 commentaires

  • cela ressemble à du racisme non ?! Je suis pas pro-Fn , mais merde on est dans un Pays libre non ? Ou est le debat démocratique ?!

  • Où est la démocratie ?
    le gouvernement à permis le mariage homo envoyé Philipot se marier sous les cocotiers, on verra que celà sera possible. bien sur que si.

  • Bien d’accord avec Constantin. Le FN est un parti qui appartient au jeu démocratique, et qui a des électeurs en métropole et en outremer. En réagissant comme ça on fait pire que lui, c’est médiocre au final.

  • beaumont

    On a le droit de lutter politiquepment contre le FN. Mais mettre en place une « interdiction de sejour » à un parti que atteint presque 30 % des voix aux élections nationales et qui fait maintenant des bons scores outre -mer (plus de 10% à certains endroits) c’est contre-productif et dangereux. On a fait la même chose pendant 30 ans en métropole et on voit ou en est le FN aujourd’hui. On renforce sa légitimité (si on veut l’interdire c’est qu’il dit des choses de vraies…) et son electorat dans un contexte généralisé de défiance vis à vis des politiques. La lutte doit être sur les idées, le reste n’est que gesticulations inutiles.

  • Et après, on a beau jeu de dire que les zones de non-droit n’existent pas…
    En tout cas, ça démontre les liens très compliqués qu’il existe entre une partie de la gauche antillaise et la démocratie. La démocratie, ils sont pour, seulement à conditions de systématiquement gagner les élections, d’empocher les enveloppes des entreprises de BTP et de ne rendre de compte à personne sur leurs abus de pouvoir. On se doute qu’un tel collectif n’aurait jamais vu le jour si c’était Martin Bouygues qui était venu…

  • L’empecher d’aller en Martinique serait un déni de démocratie et contre productif. Mais lui pourrir son voyage en manifestant et lui porter la contradiction sera une bonne chose. Mais ne nous voilons pas la face, elle a ses supporters bien martiniquais, vous savez ceux qui n’aiment ni les blancs, ni les haitiens et tout se qui n’est pas martiniquais….

    • il est effrayant votre texte. On se dit en le lisant qu’il va venir un moment où vous refuserez les Blancs en Martinique devenue zone de non droit.

    • Visiblement, M. Untel est en faveur de la préférence raciale en Martinique… Oser ce prétendre antiraciste avec un texte d’un tel racisme est effarant, effrayant même. C’est vraiment faîtes ce que je dis, pas ce que je fais.
      Si Marine Le Pen osait écrire le vingtième de ce qui est vomi dans ce texte, elle aurait déjà été assigné en justice par le cran ou autre association de police de la pensée.
      Etonnez-vous après ça que les touristes ne viennent plus aux Antilles… C’est pas « bienvenu chez les ch’tis », c’est de plus en plus « malvenu chez les cons »…

  • beaumont

    un texte lui aussi « schizophrenique » : de belles vérités humanistes gachées par des sous-entendus racistes et d’une intolérance effroyable.
    Pas de doute, les martiniquais sont bien français !!! ce texte le prouve : le meilleure de l’être humain au milieu du plus nauséabond !!
    Si c’est avec cela et quelques nervis convoqués pour l’occasion à l’aéroport que vous comptez arrêter le front national, ce dernier a de beaux jours devant lui (même outre mer dans les urnes!!)

  • «Rassembler des personnes de tous bords, de tous horizons et de toutes origines attachées à l’idée d’une Martinique respectée et respectable. A l’idée d’un vivre ensemble, loin des messages de haine et de la propagande raciste et xénophobe véhiculés par le Front National et ses leaders»

    Et pourtant les martiniquais (pour beaucoup) sont tellement racistes. Même envers les autres DOMiens, c’est pour dire…

  • Je suis d’accord avec Mr. Untel

  • Bravo Mr Untel je suis d’accord avec vous .Pas de lepeniste chez nous on doit les combattre par tous les moyens et sans retenu encore une fois bravo frère.

  • Bravo Monsieur Untel pour avoir enfin rappelé ce que le FN pense des noirs, français ou pas. À tous les sceptiques, pourquoi MLP ne prévoit-elle pas d’aller en Guyane à votre avis ?

    Encore une info sur la posture FN vis à vis de la Martinique. À l’occasion de la venue de ses trois sbires (dont une élue d’origine martiniquaise, le ticket gagnant pour venir ici), un journaliste de M1ère a posé la question suivante à Mr Dubois : « Que connaissez-vous des besoins du peuple martiniquais ? ». Réponse de l’intéressé, offusqué par cette question : « le peuple martiniquais, mais ça n’existe pas, le peuple martiniquais. La Martinique est un département français comme les autres. La seule spécificité, c’est le soleil et les cocotiers ».
    Alors à ceux qui voient un déni de démocratie dans la volonté d’empêcher MLP de venir en Martinique, je veux rappeler que la démocratie se fonde sur la souveraineté du peuple. Quand on écoute ce genre de réponses, on peut sérieusement avoir des doutes sur la capacité du FN à entendre, reconnaitre et accepter que les élus martiniquais puissent administrer et gérer les affaires publiques locales et régionales. Bien sur, le système actuel est perfectible mais il existe des marges de manoeuvre. Qu’en sera t-il avec ce genre de posture ?
    Et ne vous leurrez pas, ils ne referont pas la bourde. Les discours ne porteront pas sur les liens entre la France et la Martinique. Leur propagande portera sur la préférence nationale, qui bien sur, s’adresse aux martiniquais, puisqu’ils sont français. Leurs arguments seront la protection des frontières, la défense des droits sociaux acquis pour les français, la lutte contre l’immigration clandestine que subiraient les martiniquais. Après cela, comment envisager des échanges, des coopérations et une ouverture sur la Caraïbe. Croyez-vous que les ministres caribéens ne seront pas sensibles à leurs discours xénophobes, à l’audience qui applaudira ? Car oui, le FN a des électeurs en Martinique, et ils seront bien présents pour applaudir.

    Comme je l’ai déjà écrit sur un autre site, je ne suis ni indépendantiste, ni gauchiste mais citoyenne, attachée à la liberté d’expression. À ce sujet, MLP bénéficie actuellement d’une audience hors norme sur tous les médias avec leur soi-disant règlement de compte père-fille. Elle occupe la scène médiatique quotidiennement et elle a accès à tous les moyens d’expression qu’elle souhaite. Mille fois plus que tous les opprimés de la terre.

    Alors de grâce, comment considérer ce parti comme un parti comme les autres ? renseignez vous sur les décisions prises par les maires FN ? et vous saurez, par vous-mêmes, ce qu’ils ont à proposer, sans avoir à assister à une parodie d’expression politique.

  • Yves untel 100¨% ok
    Ne pas oublier, à défaut d’être un singe avec sa banane

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Sandra Trochimara nouvelle édile de Cayenne

Dès 9 heures, à l'ouverture du conseil municipal de Cayenne, le résultat de l'élection du nouveau maire ne laisse guère de place au doute. La majorité municipale monte les escaliers qui mènent ...

Municipales à Cayenne : « Je suis un homme libre dont personne ne remet en cause sa légitimité à être maire »

Roland Loe-Mie, 52 ans, cadre de la Collectivité territoriale s'est porté candidat pour devenir le nouveau maire de Cayenne dont l'élection est prévue ce mercredi 28 octobre à 9 heures, rue de ...

Caissons de cocaïne aimantés à la coque des navires transportant Ariane, Soyouz et Vega : les quatre mis en examen dont la décision de remise en liberté avait été annulée… restent en liberté !

L'audience du mardi 20 octobre dernier devant la Chambre de l’instruction autrement composée de Fort de France, à la demande de la Cour de cassation, sur la question de la détention de quatre des...

L’élu de Macouria mis en examen pour «viol» a mis fin à ses jours

Patrice Dibandi, 53 ans, 8ème adjoint au maire de Macouria, chargé de la sécurité des biens et des personnes, s'est suicidé dimanche, a-t-on appris ce lundi en fin de matinée d'une source proche...

A Iracoubo, la nouvelle maire Céline Régis pour la « réconciliation »

Les électeurs et électrices d'Iracoubo ont tranché : la liste menée par Céline Régis est arrivée en tête lors du scrutin du dimanche 25 octobre. Avec 520 voix, soit 52,47% des suffrages ...

L’ambassadeur de France au Suriname assure que son vice-président Ronnie Brunswijk s’est engagé à mettre fin à l’activité des barges d’extraction d’or du Maroni d’ici fin octobre

L'ambassadeur de France au Suriname Antoine Joly s'est dit «très heureux de l'engagement des plus hautes autorités du Suriname à arrêter les skalians sur le fleuve Maroni», ont indiqué jeudi 22...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube