vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

La France tancée par l’ONU sur Montagne d’Or

La France tancée par l’ONU sur Montagne d’Or

Le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale de l’Organisation des Nations Unies somme le gouvernement français de garantir le consentement des Amérindiens au projet de mine industrielle de la Montagne d’Or.

Dans un avis daté du 14 décembre 2018 et rendu public le 10 janvier 2019, le Comité onusien somme la France de garantir le droit à la consultation et au « consentement libre, préalable et éclairé » des peuples autochtones concernés par le projet Montagne d’Or, notamment via la réalisation d’une « étude d’impact social et environnemental » incluant leur « participation effective », et d’envisager la suspension du projet jusqu’à ce que ce consentement ait pu être obtenu.

Le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale s’étonne en effet de l’absence de consultation des Amérindiens de Guyane « en dépit de l’impact négatif du projet minier sur le contrôle et l’usage (…) de leurs terres, notamment les menaces pesant sur leurs écosystèmes, la déforestation et les sites archéologiques ».

Cette procédure inédite pour la France intervient suite à une requête déposée par l’Organisation des Nations Autochtones de Guyane et le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale de l’Organisation des Nations Unies demande au gouvernement français de lui fournir une réponse d’ici au 8 avril prochain.

L’Organisation des Nations Autochtones de Guyane fait savoir qu’elle « se joint à la sommation du CERD et demande à l’Etat français de se rapprocher du Mécanisme d’experts des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones chargé de fournir aux États des conseils techniques sur les droits des peuples autochtones et faciliter le dialogue entre les différentes parties ».

Pour rappel, les différentes organisations autochtones de Guyane ont signifié publiquement à plusieurs reprises leur opposition résolue au projet de mine industrielle de la Montagne d’Or porté par un consortium russo-canadien (Guyaweb du 20/11/2018).

Ce projet a fait l’objet d’un débat public en Guyane du 7 mars au 7 juillet 2018 et son compte-rendu a été diffusé par la Commission Nationale du Débat Public début septembre (Guyaweb du 07/09/2018).

Retrouvez ici notre dossier sur l’affaire de la Montagne d’Or

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

1 commentaire

  • Francois

    à signaler que ce maudit sujet parait aussi en anglais et peut donc être facilement diffusé aux diverses organisations internationales, que ce soit à Paris, à Genève, à Bruxelles, ou à New York (et même à Cayenne …). Mille bravos à l’ONG « International Service for Human Rights » (ISHR) !
    http://www.innercitypress.com/enviro2frenchguiana011019.html
    Mining Project in French Guiana Called Out for Hypocrisy and No Consent from Indigenous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Nouvelle mission de Greenpeace en Guyane

L'ONG Greenpeace va effectuer une nouvelle mission scientifique au large de la Guyane. Il s'agit d'une des étapes de la mission internationale “Protection des océans” débutée en Arctique en ...

Allemagne et Norvège sanctionnent la politique environnementale de Bolsonaro

Les deux pays suspendent leur contribution au Fonds Amazonie chargé de lutter contre la déforestation. Doutant ouvertement de la volonté du président brésilien Jair Bolsonaro de contenir la ...

Nahel Lama, le renouveau du PSG

Le quadra Nahel Lama vient de rejoindre le Parti Socialiste Guyanais (PSG) qui patine depuis les élections municipales de 2008 (1), point de départ d'une longue période de trouble interne. Nahel ...

Saül célèbre ses 50 ans

Alors que toutes les caméras seront braquées sur la 30e édition du Tour de Guyane, Saül située au cœur de la Guyane et primée pour l'Arbre de l'année en 2015 célèbrera ses 50 ans du 15 au 18...

La « Marche des Marguerites » au Brésil

Des dizaines de milliers de femmes venues des campagnes et de l'Amazonie se retrouvent durant deux jours pour revendiquer l’égalité des droits et la protection de l’environnement à l’occasion...

Tranches de vies à la Réno

Porté par le photographe Ronan Liétar, un projet d’exposition éphémère sur le bâtiment Y du quartier de la Rénovation urbaine est “un hommage au quartier et à ses habitants.” Le ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube