vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

La France tancée par l’ONU sur Montagne d’Or

La France tancée par l’ONU sur Montagne d’Or

Le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale de l’Organisation des Nations Unies somme le gouvernement français de garantir le consentement des Amérindiens au projet de mine industrielle de la Montagne d’Or.

Dans un avis daté du 14 décembre 2018 et rendu public le 10 janvier 2019, le Comité onusien somme la France de garantir le droit à la consultation et au « consentement libre, préalable et éclairé » des peuples autochtones concernés par le projet Montagne d’Or, notamment via la réalisation d’une « étude d’impact social et environnemental » incluant leur « participation effective », et d’envisager la suspension du projet jusqu’à ce que ce consentement ait pu être obtenu.

Le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale s’étonne en effet de l’absence de consultation des Amérindiens de Guyane « en dépit de l’impact négatif du projet minier sur le contrôle et l’usage (…) de leurs terres, notamment les menaces pesant sur leurs écosystèmes, la déforestation et les sites archéologiques ».

Cette procédure inédite pour la France intervient suite à une requête déposée par l’Organisation des Nations Autochtones de Guyane et le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale de l’Organisation des Nations Unies demande au gouvernement français de lui fournir une réponse d’ici au 8 avril prochain.

L’Organisation des Nations Autochtones de Guyane fait savoir qu’elle « se joint à la sommation du CERD et demande à l’Etat français de se rapprocher du Mécanisme d’experts des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones chargé de fournir aux États des conseils techniques sur les droits des peuples autochtones et faciliter le dialogue entre les différentes parties ».

Pour rappel, les différentes organisations autochtones de Guyane ont signifié publiquement à plusieurs reprises leur opposition résolue au projet de mine industrielle de la Montagne d’Or porté par un consortium russo-canadien (Guyaweb du 20/11/2018).

Ce projet a fait l’objet d’un débat public en Guyane du 7 mars au 7 juillet 2018 et son compte-rendu a été diffusé par la Commission Nationale du Débat Public début septembre (Guyaweb du 07/09/2018).

Retrouvez ici notre dossier sur l’affaire de la Montagne d’Or

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

1 commentaire

  • Francois

    à signaler que ce maudit sujet parait aussi en anglais et peut donc être facilement diffusé aux diverses organisations internationales, que ce soit à Paris, à Genève, à Bruxelles, ou à New York (et même à Cayenne …). Mille bravos à l’ONG « International Service for Human Rights » (ISHR) !
    http://www.innercitypress.com/enviro2frenchguiana011019.html
    Mining Project in French Guiana Called Out for Hypocrisy and No Consent from Indigenous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Débats sur la presse avec Edwy Plenel de Médiapart

Edwy Plenel, journaliste et cofondateur de Médiapart, média d'information en ligne lancé en 2008 et qui rencontre un grand succès avec aujourd'hui 150 000 abonnés, est présent cette semaine en G...

Antoine Primerose réélu président de l’Université de Guyane

Antoine Primerose a largement remporté le scrutin qui s'est tenu ce jeudi et reste à la tête de l'Université de Guyane (UG) pour un mandat de quatre ans. "Aujourd’hui (...) s’est tenue l’...

Le « droit au remords » : de quoi s’agit-il ?

Eléments d'explication sur cette disposition incluse dans le protocole de sortie de crise signé ce mercredi 16 janvier au Centre Hospitalier de Kourou (Guyaweb du 16/01/2019). " Il s’agit d’u...

Fin de crise au CHK : “On ne peut pas rester éternellement devant l’hôpital”

Sortie de crise au Centre Hospitalier de Kourou, sans subvention du CNES ni reprise de toute l'ancienneté des agents. Malgré ces deux points bloquants - sur trois - qui n'ont pas encore trouvé d'is...

Affaire MDPH Guyane : le parquet a requis l’ouverture d’une information judiciaire pour détournement de fonds et recel de détournement de fonds

Le parquet de Cayenne a requis mercredi 26 décembre, l'ouverture d'une information judiciaire, dans l'affaire touchant la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de Guyane. Autrem...

Appel à la prudence sur la D11

La Collectivité Territoriale de Guyane « demande aux usagers de faire preuve de la plus grande prudence » suite à affaissement survenu sur une partie de la chaussée « située vers le PR 10 + 300...

Toutes les petites annonces ( 5 ) :

Immobilier ( 2 )
> Toutes les annonces immobilières

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions