Guyaweb, journal d'information et d'investigation

Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

CTG : L’élue au numérique, aussi directrice régionale chez SFR

CTG : L’élue au numérique, aussi directrice régionale chez SFR

La conseillère de la majorité territoriale, Marie-Lucienne Rattier, chargée de la politique numérique, de la transformation digitale et des télécommunications, est aussi directrice régionale des ventes en Guyane chez SFR Caraïbes. Le « développement rapide des usages numériques », le déploiement rapide du haut et très haut débits, du wifi, de la téléphonie, partout en Guyane, telle est la feuille de route de Marie-Lucienne Rattier, conseillère de la majorité élue au second tour de l’élection territoriale en juin 2021, et nommée déléguée « au numérique, à la transformation digitale et à l’innovation ». Mais Marie-Lucienne Rattier est aussi directrice régionale des ventes en Guyane…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

12 commentaires

  • KouK

    #personnenevouscroira

  • lematourien

    Je ne dirai rien sinon je vais m’attirer les foudres de micafleur!!!

  • EL MATADOR

    Mélange des genres dans une république bannière.
    La moindre des choses serait de démissionner de son poste, on ne peut pas être juge et parti, sous peine de tomber dans l’affairisme.
    Le mandat de serville commence très bien pour la République bannière de guyane, après les alliances avec l’utg et les indépendantistes, il recrute des responsables commerciaux qui restent en poste d’une entreprise privée pour orienter des décisions de service public, bravo serville !
    La République bannière en marche !

  • lematourien

    sinon il y a Emmanuel Prince onzieme vice-président, élu à la tete de l’EPCC de Macouria, Jean-Luc West, Directeur Général de la Société Hôtelière de Cayenne, gérant du grand Hotel Montabo, est élu Président du Comité touristique de Guyane et Vice-président territorial délégué au développement économique et au tourisme….

  • cabot

    Au vu de la rédaction de l’article, et des commentaires, cette personne devrait à minima demander une disponibilité à son employeur. ( en sus tweet inacceptable au vu de sa position)

  • KouK

    (soyons honnêtes, ces gens ont été élus démocratiquement, et il était possible de connaître leurs statuts professionnels et d’imaginer leurs délégations après affectation des vice-présidences… et qui nous dit que les conflits d’intérêts ne se verront pas ? Si tant est qu’il y en ait. Des membres de la société civile aux postes qui correspondent à leurs compétences, c’est quand même pas si « abominable » dans le monde de la Macronie ;-) )

  • lematourien

    @Kouk mais ils démissionnent normalement de leurs postes!

  • Bello973

    Ben non Lematourien, pas normalement, puisque la loi ne le prévoit pas… Il faudrait vérifier, mais je crois qu’il n’y a que pour les membres du gouvernement que l’interdiction d’une activité professionnelle parallèle existe. En outre, hormis pour le président, l’indemnité mensuelle des élus terrotoriaux c’est de l’ordre de 2000€ (chiffres FG 2016, ça a dû monter un peu depuis), moins qu’un prof débutant, donc difficile de leur demander de renoncer à leur activité professionnelle… Par contre la notion de conflit d’intérêt s’applique bien pour tous les élus. A ceux qui la contrôlent (opposition comprise) de faire leur taf…

  • dabo

    « constitue un conflit d’intérêts toute situation d’interférence entre un intérêt public et des intérêts publics ou privés qui est de nature à influencer ou paraître influencer l’exercice indépendant, impartial et objectif des fonctions. » loi du 20 avril 2016 (Wikipedia est notre amie).
    Les apparences, ça compte quand on veut inspirer confiance…

  • Macanahan

    Énorme conflit d’intérêt. Cette gentille dame devrait quitter tenporaitement son poste chez SFR le temps de son mandat. De plus elle cumule les salaire, quelle honte en 2021!

  • EL MATADOR

    C’est maintenant avec un président de région antivac, pro utg et qui accepte les prises illégales d’intérêt, que la Guyane va vraiment partir en couille…
    Il ne lui reste plus qu’à demander un changement de statut pour pouvoir vendre montagne d’or à poutine et on aura la totale.
    Serville à la Ctg c’est 7 ans de malheur…

  • lematourien

    ben le changement de statut est déja dans les tuyaux avec acquisition de terre à volonté..que se soit une entreprise russe qui exploite Montagne d’Or me dérange pas plus que ça tant qu’elle respecte les normes environnementales et reverse une partie des bénéfices localement et au niveau national…il n’existe aucun minier français de cette taille!!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

On prend les mêmes et on recommence : nouvelle requête en référé liberté du syndicat des restaurateurs et hôteliers et de l’Union syndicale des opérateurs touristiques demandant la suspension de l’arrêté du 22 octobre du préfet !

Une nouvelle requête en référé-liberté a été déposée ce dimanche au tribunal administratif de la Guyane à Cayenne par le syndicat des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et discothèques de...

Ariane 5 ECA a placé en orbite deux satellites de télécommunications dont un du ministère des armées après son décollage de Kourou

La fusée Ariane 5 ECA, lanceur lourd européen, après avoir décollé du centre spatial guyanais de Kourou « a placé deux satellites en orbite géostationnaire : SES-17, un satellite de ...

La décision d’un juge fait droit à un référé-liberté visant à rouvrir restaurants et bars, le préfet rechigne à l’appliquer, les exploitants veulent remettre le couvert en justice !

Une décision du juge des référés du tribunal administratif rendue ce vendredi soir 22 octobre a souligné une «atteinte grave et manifestement illégale» portée par une personne morale de droit...

Affaire des 4 manifestants condamnés pour dégradation par incendie de la façade de la préfecture : l’audience d’appel déjà programmée le 15 novembre

Il n'aura pas fallu attendre Godot, comme le pressentait mercredi Guyaweb dans la conclusion de son article, pour que l'institution judiciaire en Guyane déniche une date pas trop tardive pour un ...

Le procès en appel de Paul Dolianki, qui était toujours ces derniers jours en réanimation au CHOG pour forme grave de Covid-19, reporté en septembre 2022

En raison de l'état de santé de l'intéressé, le procès en appel de Paul Dolianki, 55 ans et presque 11 mois, condamné le 14 janvier dernier par le tribunal correctionnel à 18 mois de prison ...

«Les individus bloquant l’accès du port sont des occupants sans droit ni titre du domaine public» conclut le juge des référés

Guyaweb avait révélé lundi (voir cet article), la mise en œuvre d'une requête en référé dit «mesures utiles» par le Grand port maritime de la Guyane (GPMP) bloqué par un campement de ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube