Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Covid-19 : pour le Docteur Breton, l’engagement des élus en matière de vaccination est «un peu mou…»

Covid-19 : pour le Docteur Breton, l’engagement des élus en matière de vaccination est «un peu mou…»

En Guyane, les prises de position publiques des élus locaux sur la vaccination anti-Covid se compteraient-elles sur les doigts de la main du baron Empain ?

Hormis Rodolphe Alexandre vacciné publiquement et qui répète les prises de position en faveur de la vaccination, hormis une photo du député LREM Lénaïck Adam se montrant en train de se faire vacciner, des élus ne prenant pas position, on en trouve, des élus prenant spontanément position, on en cherche.

Début 2021, le député Gabriel Serville, sollicité par l’auteur de ces lignes, avait indiqué, en matière de vaccination : «je me garderai bien de prendre position (comprendre pour ou contre, ndlr)».

A ce jour, il a tenu parole, laissant aux citoyens, selon ce qu’il me disait à l’époque, le choix de décider.

De source sanitaire, Georges Patient, le sénateur, s’est fait vacciner au début de la campagne.

Marie-Laure Phinéra-Horth (1) sénatrice et soutien du candidat divers gauche, à la course à la CTG, Jean-Paul Fereira (lequel avait publié début avril, sur le mur Facebook de la municipalité d’Awala (2), une photo de sa première injection) a indiqué, pour sa part, il y a quelques jours, qu’elle n’était pas vaccinée et ne souhaitait pas l’être en l’état. Elle avait alors ajouté qu’elle le ferait si le vaccin était rendu obligatoire.

On a pu voir le maire de Sinnamary, Michel-Ange Jérémie, tenter d’organiser une journée de vaccination à Sinnamary au début de la campagne avant de se faire rabrouer fissa à l’époque par la directrice de l’ARS estimant alors que l’initiative s’entrechoquait avec la stratégie vaccinale globale. Une décision des autorités sanitaires que nous ne trouvions pas très inspirée à l’époque (lire cet article puis les réponses de l’ARS à notre perplexité quant à son veto).

Ne serait-ce que parce que cette décision d’une vaccination avec intervention d’élu de proximité était peut-être susceptible de constituer un facteur d’adhésion pour cette population rurale voire, par effet boule de neige, de susciter des vocations. L’on en est loin aujourd’hui : au 18 mai 2021, la campagne de vaccination décentralisée des autorités sanitaires sur Sinnamary aura accouché de 24 vaccinations.

Combien de maires sont-ils vaccinés (contre le Covid) en Guyane ?

Nous avons également posé la semaine dernière -par SMS- cette série de question claires à l’édile cumulard François Ringuet, entre autres maire de Kourou (3), au titre de son haut de forme de président de l’association des maires : «Combien de maires sont-ils vaccinés (contre le Covid) en Guyane ? Combien d’entre eux ont-ils pris position pour ou contre la vaccination ? Qui, parmi les maires, a mené des actions de promotion de la vaccination, hormis le maire de Sinnamary, et lesquelles ?»

Une série de questions qui conditionnent la vie publique pourtant restées sans réponses de la part de l’édile de la ville spatiale, candidat de nouveau (en tant que tête de section) à un mandat de conseiller territorial à la CTG aux côtés de Rodolphe Alexandre.

Et ce quand bien même ces questions auront été opportunément adressées à François Ringuet alors qu’il venait de piquer un fard médiatique, immortalisé par Guyane la 1ère (voir cet article) suite à la décision de la directrice de l’ARS d’annuler les commandes de vaccin prévues faute de volontaires à la vaccination en nombre suffisant en Guyane.

Il y avait en tout cas «quelques maires» de Guyane qui étaient vaccinés au 17 mai selon une source proche des autorités sanitaires, sans plus de précision.

Mais la mobilisation des politiques locaux en la matière par la prise de parole publique demeure, en règle générale, des plus «timides», estime le docteur Jacques Breton qui s’est entretenu avec Guyaweb sur la vaccination la semaine dernière ainsi que la précédente.

Ce n’est pas notre tentative vaine pour en faire donc réagir quelques uns sérieusement sur la question qui attestera du contraire.

Seconde partie de notre entretien avec le médecin vice-président de l’Union régionale des professionnels de santé.

Guyaweb : On entend peu d’élus en Guyane défendre la vaccination…

Dr Jacques Breton : C’est un peu mou, c’est vrai (…) Autant en France, quelle que soit la couleur politique, les gens se mettent en avant, que ce soient les maires, des élus, les sénateurs pour prôner la vaccination, ici c’est quand même assez timide. Ils le font parce qu’ils ne peuvent pas être antivaccin, ce serait extrêmement mauvais pour leur image au niveau de l’Etat mais il faut avouer que c’est quand même un peu timoré.

Ce qu’ils veulent, c’est ne pas perdre de voix

Quand vous dites que les élus «le font», parlez-vous de la promotion du vaccin ou parlez-vous de leur propre vaccination ?

Actuellement, je pense qu’ils tâtent un peu le terrain. Ce qu’ils veulent, c’est ne pas perdre de voix. Je pense qu’ils veulent récupérer les voix autant des gens vaccinés que des gens qui ne veulent pas se faire vacciner. Il y a quand même une certaine crainte voire un manque de courage.

Et là on va reparler d’éthique : quand on brigue un mandat local, un mandat national, on doit faire preuve d’une certaine éthique. On ne doit pas se dire : tiens, je ne vais pas faire la promotion du vaccin parce que je vais perdre des voix.

Je vais poser la question au président de l’association des maires parce qu’il n’était pas content que l’ARS annule une grosse commande de vaccins (l’entretien avec le médecin a eu lieu avant l’envoi du SMS de questions à M. Ringuet, ndlr)

On ne peut pas continuer à remplir les frigos de vaccins inutilisés. Ce n’est pas raisonnable. Il y a des régions de France qui en réclament (…) On espérait atteindre au moins les 100 000 vaccins mais ça reste poussif. Ce n’est pas arrêté, ça continue mais cela n’avance pas à un rythme qui serait souhaitable (…) Il ne faut pas exagérer non plus. On n’est pas en manque de vaccins. On en a en trop.

Après si les élus veulent vider les frigos, on est tous partants mais qu’ils fassent la promotion collective du vaccin.

J’aimerais bien savoir par exemple combien de candidats à la présidence de la CTG sont vaccinés. Au moins, on aura leur position, qu’ils soient pour ou contre (la vaccination, ndlr) mais qu’ils aient le courage de le dire.

Parce que le sujet primordial qui intéresse tout le monde aujourd’hui, hormis la sécurité c’est : qu’est-ce que les gens pensent de cette crise sanitaire ?, en particulier au sujet des vaccins.

Parmi les élus en Guyane, j’ai vu Rodolphe Alexandre se montrer en train de se faire vacciner, le député LREM Lénaïck Adam me semble-t-il. Je n’ai pas d’autre exemple en tête…

Il y a vraiment très très peu de choses. Sur l’île de Cayenne où il y a le plus de cas, ce serait bien que les maires, les directeurs des collectivités, les mairies, montrent l’exemple. Concrètement, il n’y a rien. On va plutôt vous y parler du terrain de foot …

Christiane Taubira n’a pas pris position publiquement sur la question…

De la part de toutes les personnalités reconnues ici, il n’y a pas tellement de protection des Guyanais. C’est tout de même un peu bizarre. Alors qu’il y a tout un tas de gens qui viennent exprès en Guyane pour se faire vacciner.

C’est vrai ? C’est à dire…

Comme ici, l’on peut avoir le Pfizer qui constitue quand même avec le Moderna le meilleur vaccin pour l’instant, il y a des gens qui font tout pour venir en Guyane. Ils savent qu’ils auront accès au vaccin.

Par les frontières ou par avion ?

Par tous les systèmes. Quand vous allez au vaccinodrome de l’Encre à Cayenne, lorsque vous regardez la répartition des gens, il n’y a pas beaucoup de Guyanais. C’est quand même bizarre. Et les gens viennent de partout parce qu’ils veulent sauver leur peau. On ne peut pas le leur reprocher.

Vous pensez que même des gens connaissant des personnes en Guyane ont pu prendre l’avion de métropole pour se faire vacciner (puisqu’on a pu s’y faire vacciner assez tôt à partir de 18 ans, ndlr) ?

Dès l’instant où vous êtes en Guyane, vous avez le droit vous faire vacciner.

Avec un simple passeport, on vous vaccine ?

Vous savez en Guyane que vous ayez un titre ou pas, à partir du moment où vous êtes présent sur le territoire, il n’y a pas de distinguo, on vous inscrit. Quand vous êtes présent sur le territoire, très rapidement vous avez droit à la vaccination (…) Les gens sont prêts à venir du Suriname comme du Brésil pour se faire vacciner chez nous alors que chez nous l’on ne se vaccine pas, c’est quand même un comble !

Une question qui témoigne d’une incompréhension revient souvent chez le citoyen qui a déjà eu le Covid. C’est celle-ci : «j’ai déjà été contaminé donc j’ai des anticorps, pourquoi me suggère-t-on quand même de me faire vacciner ? »

Quand on a eu le Covid, on a des anticorps mais on a observé que ces anticorps ne persistaient pas pendant de nombreux mois. Alors pendant combien de mois a-t-on des anticorps après avoir eu le Covid ? On pense qu’à partir de 6 à 8 mois, les anticorps disparaissent. Donc il y a une protection partielle mais qui n’est pas de longue durée.

Sait-on pourquoi ces anticorps s’étioleraient ou disparaîtraient relativement rapidement selon vous ?

Si vous avez eu le Covid, vous avez des anticorps pour un type de virus. Or le virus mute régulièrement. Tandis que lorsqu’il s’agit d’anticorps fabriqués, notamment par l’ARN messager, est géré un stock de défenses multi-usages. D’ailleurs le Pfizer répond au variant brésilien, au variant britannique, au variant sud-africain et maintenant au variant indien. L’individu vacciné est mieux armé. Ses défenses sont plus complètes. (Fin février, le Dr Mirdad Kazanji, virologue et directeur de Pasteur en Guyane indiquait à Guyaweb, suite à une question quant à l’efficacité du vaccin face aux variants : «Il restera quand même une immunité efficace puisque les anticorps que l’on fabrique, suite à la vaccination, sont dirigés contre la totalité du gène Spike (S) et non pas contre les différentes mutations. Donc le vaccin sera efficace, peut-être à un degré moins élevé que vis à vis du virus d’origine».)

Ce qui peut être rétorqué par les vaccino-sceptiques c’est : pourquoi les anticorps produits naturellement par l’infection que nous avons déjà eue ne seraient-ils pas aussi efficaces qu’une vaccination ? Ou encore : pourquoi si mes anticorps suivant une infection ne seraient plus efficaces à terme, les anticorps répondant au vaccin le seraient-ils plus longtemps ?

Après une infection, la protection est moins importante et son spectre est moins élargi qu’avec les vaccins plus adaptés aux virus qui changent régulièrement.

On sait que c’est un vaccin qui doit être conservé à extrêmement basse température, a-t-on le matériel partout en Guyane pour s’assurer qu’il n’y a pas rupture de la chaîne du froid.

Effectivement, ce vaccin est très fragile, il doit être conservé à très basse température (…) On a le matériel, on a les doses, on n’a pas de problème de rupture de stock.

A-t-on les appareils pour maintenir partout le vaccin à basse température sur le territoire guyanais ? C’était plutôt le sens de ma question…

On respecte bien les conditions de conservation. C’est d’ailleurs mieux que cela ne soit pas dispersé, on s’assure que les vaccins sont bien conservés.

On n’a qu’un seul grand frigo à moins 70 degrés à l’hôpital de Cayenne

Les promener entre Matoury et Cayenne (où il y a les deux centres de vaccination au Progt et à l’Encre respectivement , ndlr) ou les acheminer sur Kourou Saint-Laurent, vu le climat, n’y a-t-il vraiment pas de problème de rupture de la chaîne du froid ?

On n’a qu’un seul grand frigo à moins 70 degrés à l’hôpital de Cayenne. Après quand on achemine sur Kourou, sur Saint-Laurent, on achemine comme on l’a fait par avion (quand les doses sont acheminées en Guyane depuis l’Hexagone, ndlr) : il n’y a pas de grand frigo dans l’avion, c’est du turbo glace (la carboglace semble être le terme plus exact, ndlr) qui maintient suffisamment longtemps la température de conservation. La chaîne du froid particulière est bien maîtrisée.

Un exemple : au Progt de Matoury en attendant les volontaires pour la vaccination toute la journée, les vaccins sont conservés avec de la [carboglace] ?

Ah oui, il n’y a aucun problème. Sur les conditions thermiques, ce n’est pas laissé au hasard.

Avez-vous l’impression, vous aussi, de vous heurter à des gens arcboutés sur leur théorie du complot, rivalisant de mauvaise foi, voire sujets à des réactions régulièrement absurdes? Exemple, des réfractaires arguent en Guyane : «puisque ce vaccin n’est pas efficace à 100%, on ne le prend pas». Mais, comme vous le savez, aucun vaccin n’est efficace à 100%. De surcroît 95% d’efficacité c’est quand même mieux que les 0% d’efficacité de la non vaccination (ou son 100% d’inefficacité), m’arrive-t-il même d’arguer auprès de citoyens…

(Rires…) Dans ce cas de figure, la plupart du temps, nos argumentaires sont vains et c’est assez désespérant. Il faut essayer parce qu’on arrive toujours à en décrocher quelques uns. Le vrai travail du journaliste contrebalance aussi quelque peu les théories absurdes du complot (…) Mais on est obligé de se battre pour réussir à faire vacciner des gens qu’on a convaincus de trucs complètement absurdes. Ca nous épuise (…) Il y a des personnes dans mon cabinet (patients, ndlr) qui me disent : telle personne m’a dit ça (contre le vaccin, ndlr). Et je lui réponds : «et combien de personnes elle a soigné, cette personne qui vous dit ça ? ». Et l’on me répond : « ah zéro…».

Propos recueillis par Frédéric Farine

«Les motifs impérieux et les placements en quarantaine à Orly, cela ne se justifie pas, sur le plan médical, pour les gens vaccinés»

«On aimerait bien, nous soignants, avoir les arguments pour convaincre les gens de se faire vacciner et l’un des arguments qui nous semble très important mais que l’on n’a pas encore réussi à faire adopter au niveau de Paris -alors qu’au niveau local il n’y a pas d’opposition- c’est que les gens totalement vaccinés (en règle générale ayant reçu deux doses, ndlr) soient totalement exemptés de placement en quarantaine et de devoir fournir un motif impérieux pour voyager. Parce que ce n’est pas logique. Médicalement, scientifiquement et, sur le plan épidémiologique, cela ne se justifie pas.», estime encore le Dr Jacques Breton.

«Je pense que le fait de reconnaître cette différence renforcerait la volonté de se faire vacciner. Les gens se diraient : tiens on sera plus tranquilles. Mais là, une personne vaccinée qui arrive à Orly, est traitée de la même manière qu’une personne non vaccinée, ce n’est pas normal », poursuit-il.

«En plus en Guyane, les gens sont vaccinés par un vaccin validé par Bruxelles et utilisé dans toute l’Union européenne. Alors ce serait bien pour la Guyane que les gens ne soient pas traités comme des pestiférés qu’ils soient vaccinés ou non vaccinés. A priori c’est le préfet de police de Paris Lallement qui nous met tous dans le même sac, vaccinés et non vaccinés. Les arguments scientifiques cela semble être le cadet de ses soucis. Or, au delà même de la question des libertés individuelles, sur le plan purement médical c’est indéfendable. Et surtout donc, la levée de cette mesure de quarantaine nous aiderait à faire la promotion de la vaccination. Ce serait un argument massue. Surtout dans une période où les gens vont recommencer à se déplacer (grandes vacances scolaires, ndlr) où les enfants vont devoir partir en métropole faire des études etc », poursuit-il.

Ces propos du médecin ont été tenus, mardi 18 mai en fin de journée, au cours de l’un de nos échanges.

Depuis, vendredi 21 mai (voir cet article), un juge des libertés et de la détention de Marseille a fait droit à la requête d’un passager arrivé à Orly en provenance de Guyane, justement ce même 18 mai, et qui contestait son placement en quarantaine par arrêté du préfet de police de Paris.

Le requérant arguant avoir reçu ses deux doses de vaccin dont la seconde plus de 14 jours avant son arrivée à Orly, la période jugée nécessaire à l’efficacité du vaccin, selon les autorités sanitaires.

Ni une, ni deux, suite à cette décision de justice, l’auteur de ces lignes a adressé un message journalistique dimanche à la délégation Covid au ministère de l’intérieur.

Avec en particulier cette question : «cette décision de justice augure-t-elle d’un assouplissement voire d’une fin des placements en quarantaine pour les passagers en provenance de Guyane complètement vaccinés (deux doses) ?».

Une question restée sans réponse au moment de la mise en ligne de cet article.

(1) Nous avons adressé un message à Marie-Laure Phinéra-Horth, lui demandant d’étayer des allégations figurant dans son dernier communiqué de presse sur la vaccination au sujet de cas intrigants portés à sa connaissance, selon la sénatrice. La sénatrice n’a pas répondu, en l’état (réactualisé au mardi 25 mai, 12h43)
(2) Nous n’avons pas réussi à joindre Jean-Paul Fereira sur son portable sur le sujet vaccination lundi soir.
(3) Le maire de Kourou François Ringuet est également président de l’association des maires de Guyane, président de la Communauté de communes des savanes, conseiller territorial de la majorité Alexandre à la CTG et de nouveau candidat éligible (tête de section) sur la liste du président sortant ou encore président du PNRG (Parc naturel régional de Guyane)

Relire la première partie de l’interview du médecin de Cayenne : DR JACQUES BRETON : «SE FAIRE VACCINER EST UN ACTE ÉTHIQUE. NE PAS SE FAIRE VACCINER, CELA VEUT DIRE QUE L’ON SE FICHE DES AUTRES… »

Photo de Une (photo d’archives, Katia Lei-Sam) : congrès des élus de Guyane

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

71 commentaires

  • FRED66
    25 mai 2021

    Où sont les mots « consentement avisé » et « balance bénéfice risque ». Je croyais que c’était la base de la décision de se faire vacciner…

  • DB
    25 mai 2021

    « Mou » ; « timoré » ; « manque de courage » ; par ces mots, la prise de position politique de ce médecin pour qualifier les élus qui s’abstiennent de prendre position sur la vaccination apparait « assez glaçante », pour reprendre un terme d’actualité.

    De deux choses l’une ; soit nous considérons que le rôle des élus locaux consiste à suivre servilement les injonctions d’un pouvoir central ou d’une quelconque autorité, abandonnant ainsi le principe républicain de démocratie représentative ; soit nous considérons au contraire que les élus sont dans leur rôle de représentation du peuple dans toutes ses composantes lorsqu’ils renvoient à la liberté de choix.

    Il appartient à chacun de trancher sur le sens de l’éthique !

    Je partage sans réserve l’avis de Morvandiau sur la stratégie vaccinale. J’ajoute qu’en déployant la même stratégie que pour la grippe saisonnière, la guerre fratricide entre les pros et les anti vaccins, poussée à son paroxysme par les outrances et les caricatures des uns et des autres, n’aurait probablement pas eue lieu.

    Au demeurant, mais ici je vois combien je suis proche du péché de complotisme, je ne suis pas loin de me demander si la tactique du « diviser pour mieux régner » ne s’est pas imposée à l’esprit du locataire de l’Elysée en vue des prochaines élections présidentielles…

  • cunhado
    25 mai 2021

    Mo so nég!

  • kadd
    25 mai 2021

    turbo glace ?

  • Bloubiboulga
    25 mai 2021

    « carbo » glace. C’est de la glace carbonique (CO2 à l’état solide), aussi appelée « glace sèche », qui a une température de -78.5°C.

  • Morvandiau
    25 mai 2021

     » Ou encore : pourquoi si mes anticorps suivant une infection ne seraient plus efficaces à terme, les anticorps répondant au vaccin le seraient-ils plus longtemps ? »

    Dommage que le Dr Breton n’ait pas vraiment répondu a cette importante question !
    Il existe aucune preuve actuellement pouvant démontrer que les vaccins apportent une protection plus efficace sur le long terme que celle induite par une infection au covid.
    Notre docteur fait donc complètement l’impasse sur l’immunité acquise (et aussi sur l’immunité croisée).
    Cette omission du praticien est regrettable, car il aurait pu dire une évidence utile à un bon éclairage sur le sujet : l’immunité acquise suite à une infection par un virus persiste durant toute la vie de la personne, indépendamment du taux d’anticorps circulant dans le sang des mois ou des années après l’infection !
    La durée de l’immunité acquise a d’ailleurs été largement démontrée dans le cas des virus de la grippe, où l’on a même constaté en plus une immunité naturelle croisée pour les autres souches (que les vaccins contre la grippe n’arrivent pas à obtenir).
    En fait, si l’on observe bien la rhétorique du Dr Breton et plus largement celle des autorités sanitaires concernant la vaccination, il n’est jamais dit que les personnes ayant déjà eu le covid n’ont pas besoin de se vacciner. Cela veut donc dire que la stratégie vaccinale est totalement indifférente à l’immunité acquise : on distribue des vaccins à tout le monde, point barre. Stratégie médicale ou commerciale ? Les deux ?
    Les laboratoires sont sans doute très heureux de cela. Et les laboratoires de préciser que leurs vaccins ARNm peuvent être rapidement mis à jour pour tenir compte des nouveaux variants, indiquant par là qu’on aura droit chaque année à une update vaccinale.
    Cela veut dire que les vaccins ARNm ne pourraient donc conférer aucune immunité croisée.
    Ou alors si, mais dans le doute vaccinez vous.
    Les laboratoires ont trouvé un beau filon mes cochons.
    Pour information, l’union européenne est en train de mettre en place le pass sanitaire.
    Conditions pour voyager : avoir été vacciné contre le Covid-19 et présenter un justificatif de test négatif au virus ou d’une immunité après une infection.
    L’immunité acquise est donc bien reconnue et prise en compte là…

  • Maju
    25 mai 2021

    @Morvandiau : en effet, mais il y a un problème dans le raisonnement :
    Certaines réponses immunitaires, même croisées, ne durent pas durant « toute une vie » (exemple rappels vaccinaux au bout de X année ou dengue : immunité totale à touts les types de dengue pendant ~ 2 ans, puis immunité uniquement sur le type de dengue contracté). D’autre part, il semble que certains variants du SARS-CoV-2 soient majoritairement insensibles aux anticorps d’une précédente infection avec la souche historique (cas de la ville de Manaus notamment).
    Les anticorps des vaccins, bien que moins performants contre les variants, offre une protection supérieure à la fois contre la souche historique et les variants connus à ce jour. Ce n’est pas le cas d’une réponse immunitaire suite à une infection par la souche historique par exemple.
    La souche virale étant nouvelle, il n’y à pas encore de connaissance suffisante sur la durée de protection des vaccins (quel que soit la technologie utilisée). Par contre, il semble que la durée de protection des anticorps issus d’une infection « naturelle » soit d’environ 3 mois, avec un niveau d’anticorps dépendant de la force des symptômes : peu d’anticorps chez des asymptomatiques ou les personnes présentant de faibles symptômes ; des niveaux beaucoup plus importants chez les personnes qui ont fait un passage en réanimation.
    Il en est de même pour les symptômes persistants (Covid longs), une dose de vaccination semble avoir majoritairement des effets bénéfiques sur ces patients. Petit rappel : le variant brésilien est plus contagieux (mutation 501) et plus résistant aux vaccins (mutation E484K) et pourrait causer des cas de réinfection.
    Aucun vaccins n’est efficace à 100% (pour la souche historique, le vaccin chinois semble efficace à 55%, Pfizer à plus de 70% ; sur le variant brésilien, les vaccins à ARN messager sont les plus performants, bien que leur protection soit amoindrie et sont les seuls recommandé par la HAS). Il ne faut pas oublier que les données sont en cours d’agrégation car la patologie est extrêmement récente. Une contamination reste possible. Cependant, les vaccins (toutes technologie confondue) permettent d’éviter les formes graves nécessitant une hospitalisation et les décès (les 2 conséquences de cette pathologie sur les services de santé qui nous forcent actuellement à un confinement et à la fermeture des écoles).

  • Maju
    25 mai 2021

    pour le vaccin Pfizer, c’est plus de 90%, pas 70, erreur de frappe.

  • benoit
    25 mai 2021

    Moi je suis pour les complotistes, les parano les savants de derrieres les fagots…..
    Le peu de vaccine auront des privileges acquis de fait….cool 🙂
    C est comme avec l emploi, ici tu viens 5 min avant tu part 10min apres, entre les deux tu fais pas de sieste et tu ne manque aucun lundi bingo ta le job en CDI avec les primes qui vont bien , et surtout sans les qualif. neceesaires a la base 🤣🤣

    Au pays des aveugles le borgne est roi 😉

  • FF
    25 mai 2021

    Effectivement Kadd, c’est ce que je m’étais dit juste après l’interview (pensée d’escalier : turbo glace ? Carboglace semble plus approprié)

  • Morvandiau
    25 mai 2021

    @Maju
    L’étude qui indiquait qu’à Manaus les gens ont été réinfectés par le variant P1 est remise en cause par ses auteurs.
    A ce jour, il n’existe aucune preuve convaincante que la 2e flambée à Manaus soit due à des réinfections massives par P.1.
    D’ailleurs, désormais toutes les études (dont NOVAVAX) concluent qu’une première infection au covid (symptomatique ou pas) protège contre les formes sévères de réinfection aux variants covid.
    D’autre part, si le risque de réinfections par la même souche est estimé à 0,10%, le risque de réinfection par un variant est de 5% (et ce ne sera pas une forme sévère, grâce à l’immunité acquise).
    On est donc pas loin de la chauve souris enragée de Bigard.

    Ps : Où avez vous trouvé les chiffres de l’efficacité du vaccin de Pfizer contre le variant brésilien ? Cela m’intéresse car je n’ai rien trouvé.

  • FF
    25 mai 2021

    Il y a une explication du Dr Kazanji -virologue- sur la cible du vaccin à ce sujet Morvandiau (son interview le 20 février). Bientôt d’autres réponses.

  • Morvandiau
    25 mai 2021

    @Frog
    Preuve s’il en était que le vaccin contre le covid est l’objet d’intenses enjeux commerciaux et financiers qui, selon la nature humaine, ont tendance à reléguer en arrière plan l’enjeu sanitaire…

  • FRED66
    25 mai 2021

    Au vu des commentaires que je dévore, je dirai qu’il y a plus de bon sens dans l’auditoire que dans le discours du Dr Breton (ou le petit doigt du baron Empain 😉). Cela fait du bien d’entendre autre chose que Peur, Enfantilisation et Culpabilisation.
    Pour ce qui est de l’efficacité du vaccin, je la prends avec de fines pincettes quand elle est annoncée par le labo lui-même, qui avant tout doit le vendre son vaccin. Je pense que pourcentage d’efficacité se regarde avec recul et expérience.
    Il est vrai que la Covid nous a créé quelques belles surprises comme le ‘Covid long’, les variants (dont le dernier indien échappe au test PCR) ou encore le rôle de l’endothélium qui en fait une maladie vasculaire et non pas respiratoire.
    Cependant je note, qu’en l’état actuel des connaissances, nous sommes une grande majorité à ne pas craindre de complications graves ou de décès dus à cette maladie. Ce que je mets d’un côté de ma balance « Bénéfice Risque » de l’autre je mets un vaccin ARNm dont personne ne peut dire, toujours à l’heure actuelle quels sont les effets négatifs à court, moyen et long terme. Et je vous demande un peu de quel côté penche le fléau ?
    Et si le bon Docteur me demande combien de gens j’ai déjà soigné je lui répondrai que j’en ai sauvé deux de handicaps graves à vie justement en gardant la tête froide, comme aujourd’hui, face à des médecins comme lui.

  • FF
    25 mai 2021

    Vous pouvez aussi comparer (avec une démarche un tantinet plus scientifique et un brin moins personnelle) Fred66 (vous ne nous avez pas dit si vous exercez une profession médicale puisque vous semblez discerner depuis votre clavier un bon d’un mauvais médecin : le mauvais médecin étant celui qui ne dit pas ce que vous auriez souhaité entendre au regard de votre décret anti-Breton), la situation sanitaire, d’une part, en Israël et au Royaume Uni où les supporters de foot ont même retrouvé le chemin des stades, de celle en Amérique du Sud sous-vaccinée en règle générale (voir l’un des précédents articles avec quelques voix d’experts et de professionnels de la question)

  • Twinny
    25 mai 2021

    Ah LIBERTE !
    Quel vaste et difficile sujet !

    Libre de ne pas se faire vacciner et libre de contaminer. Mais dès qu’un parent, ami meurt, on doit me rendre des comptes.
    Refuser de se faire vacciner et courir à l’hôpital pour être soigné alors que les médicaments administrés sont fabriqués par ces mêmes laboratoires ! !
    Malheureusement dans l’esprit commun ici, être libre renvoie un statut qu’on n’a pas connu mais, quoi qu’on en dise, on s’en couvre comme d’un manteau pour s’indigner.

    Vaccination (non obligatoire), confinement, couvre-feu, motifs impérieux, tests, aucune de ces décisions n’a pour bu de soumettre, d’aliéner ni de contraindre quiconque, cessons de nous victimiser.

    Tout le monde veut aller au paradis mais personne ne veut mourir, allez comprendre

    Une vérité universelle : ce sont les moins qualifiés qui en en savent toujours mieux que les autres. Voilà le médecin, le scientifique… sommé de se justifier, d’apporter la preuve.

    Nous voulons un traitement particulier « en tant que Guyanais ». En tant que Guyanais on a pas à exiger de nous, mais qu’on nous laisse débarquer chez les autres vaccinés ou pas. Pourtant il n’y a si longtemps, les mêmes demandaient la fermeture de l’aéroport de Cayenne pour empêcher « l’étranger de débarquer. »

    Quant à la prise de position publique, ou non des élus ou autres politiques, Dr BRETON a bien analysé la question, ils sont en campagne tout au long de leurs mandats avec l’obsession permanente de ne pas perdre des voix. Comment peut-on être crédible lorsqu’on est incapable de dire tout haut ce qu’on pense ! On se présente sous une bannière et lorsqu’on est élu, on fait des alliances dans son unique intérêt. Avec ça on se prend pour le Président de (la république) la Guyane et, à l’approche de l’élection qu’on veut gagner, on n’hésite à plus s’opposer aux décisions de l’unique et véritable représentant de l’Etat : M. le Préfet.

    On rêve d’aller au paradis mais personne ne veut mourir.

    Inciter la population à se vacciner est du ressort du maire ; ouvrir un centre et organiser des vaccinations comme nous l’avons observé à Sinnamary ne relève pas des compétences ni des prérogatives du maire. Est-ce cela qui fait qu’après 5 mois moins de 10% de la population soit vaccinée ?

  • FRED66
    25 mai 2021

    Dans le monde où je vis, il n’y a ni juge ni victime, Twinny.
    Dans le monde où je vis un « sachant » n’a aucun droit sur les autres mais, s’il accepte de s’en occuper il a d’abord des devoirs, primum non nocere.
    Dans le monde où je vis un élu n’est pas là pour me dicter ma conduite, c’est pour gérer la cité que je l’ai désigné, non pour faire la police dans ma santé.
    Car quoi qu’il arrive et quoi qu’on me dise, m’incite, m’intime l’ordre… à la fin qui est dans ma culotte ?

  • FF
    25 mai 2021

    Le citoyen a aussi des devoirs Fred66 et en particulier la citoyenne, il n’a pas que des droits et des caprices. Et celui de penser collectif parfois notamment. Allons enfant de l’empathie, je ne vous vois guère sur ce chemin.Il ne faudrait pas sombrer aussi vulgairement dans le tout-à-l’ego…

  • DB
    25 mai 2021

    Heuhh, Twinny, pour ma part, j’hésite encore entre le paradis pour son climat et l’enfer pour sa compagnie : dilemme cornélien pour un athée agnostique !

    « en particulier la citoyenne »… Serait-ce à dire, FF, que la citoyenne a plus de devoirs que le citoyen ??? Par ailleurs « penser collectif » signifie penser aussi avec des gens qui ne partagent pas forcément votre opinion, sinon c’est vous qui risquez de rester englué dans le tout-à-l’égo.

  • Fred
    25 mai 2021

    « D’autre part, si le risque de réinfections par la même souche est estimé à 0,10%, le risque de réinfection par un variant est de 5% (et ce ne sera pas une forme sévère, grâce à l’immunité acquise) »

    Merci pour la bonne nouvelle. Je sors de ma phase covid symptomatique. Testé par précaution surtout envers les autres, j’ai pensé avoir une dengue deux trois jours durant. Bilan, avec le recul je ne comprends pas pourquoi on a confiné la jeunesse pour ce genre de symptômes, que l’on subit tous ici de temps en temps….la forêt étant remplie de maladies inconnues comme m’a dit il y a 15ans ma généraliste….

  • Snoopy
    25 mai 2021

    Concernant la vaccination on ne peut pas dire: laisser le choix de se vacciner ou pas.
    On ne peut pas se cacher derrière le fait qu’il s’agit une décision individuelle car cette affaire est collective.
    Il n’y a pas de liberté de ne pas se faire vacciner, car cette liberté entraînerait “ la liberté de contaminer voire de tuer les autres.”!!

  • Frog
    25 mai 2021

    Fred, vous fondez essentiellement votre opinion sur un exemple, le votre.
    Le seul argument, à mon humble sens, est de limiter l’engorgement des services hospitaliers, la déprogrammation des opérations de malades « lambda » et toute la ribambelle de « désagréments » liés au surmenage des dits services. ( toutes les consequences de la crise seront à terme comptabilisées)
    Cela passe par les confinements et gestes barrière en attendant que la majorité soit vaccinée.
    Alors on peut ferrailler sur les chiffres, les remèdes, les egos ( symptomatiques des 2% d’humains bien nourris) mais on a que ça pour le moment.
    Le paradoxe Guyanais n’augure rien de bon, quant aux confinements et vagues futur.
    A noter que la vaccination fait l’unanimité parmi les états, courants politiques, religions et communauté scientifique mondiale. Enfin presque…

  • GZ
    25 mai 2021

     » la liberté de contaminer voire de tuer les autres »

    Les « autres » n’ont qu’à se faire vacciner, Snoopy… Rapport bénéfice-risque, et chacun répond pour soit-même…et foutez la paix à ceux qui ne se sentent pas concernés.

    Le discours pro-vaccin à outrance, incluant la vaccination des enfants à présent, consiste à proposer/obliger un vaccin à des personnes peu ou pas du tout exposées dans le but de protéger ceux qui se sont fait vacciner…
    A un moment il faut retrouver les esprits et la raison.

    Je constate avec satisfaction que la propagande stupide est en perte de vitesse sur le forum : il y a plein de complotistes à présent, ça fait du bien.

    Je suis aussi étonné que l’affaire de Stelle-Kyriakides soit passée sous silence non seulement dans la mainstream, mais aussi sur Guyaweb. Ca fait si mal d’entrevoir la machination ?

  • GZ
    25 mai 2021

    soi-même…

  • Fred
    25 mai 2021

    Frog. Au bout d’un an et demi de crise, il faudrait vraiment que j’ai des oeillères pour fonder mon avis uniquement sur ma petite personne…

  • DB
    25 mai 2021

    Ne vous prenez pas la tête, GZ, il y aura toujours des bonnes âmes pour partir en croisade, prêtes à évangéliser par la force les païens réticents à la parole divine…

  • Mickael
    25 mai 2021

    Un résumé d’un peu de vraie science (pas celle des chaînes Youtube et des fils Whatsapp de l’association folklorique) :
    https://www.lefigaro.fr/flash-actu/covid-19-seul-un-tres-petit-nombre-de-personnes-vaccinees-quand-meme-infectees-selon-une-etude-americaine-20210525

    Je vous résume : 0,01 %. Soit un pour 10 000, le tout dans une population peu immunisée.

  • Morvandiau
    25 mai 2021

    @Mickael
    L’article du figaro est surprenant.
    Mais relisez le bien attentivement.
    L’étude porte sur 101 millions de personnes et déclare qu’il y a eu que 10 262 infections RAPPORTEES 2 semaines ou plus après la dernière injection de vaccin.
    Pensez vous que les 100 millions 989 mille 738 autres personnes ont été régulièrement testée après leur vaccination pour certifier qu’elles n’ont pas été infectées jusqu’à ce jour ?
    La bonne blague !
    Évidement que non.
    Nous avons là en toute splendeur l’arnaque sémantique utilisée pour convaincre les clients, pardons, les patients à se faire vacciner.
    Cette étude confirme en fait ce qui est normalement attendu après une vaccination, tout comme après une première infection au covid : les éventuelles réinfections survenant ensuite passent totalement inaperçues car asymptomatiques grâce à l’immunité acquise.
    Ce ne sont que les cas rapportés car symptomatiques (ou alors les asymptomatiques révélés par un test de dépistage) qui forment les 0,01% cas prouvés d’infection après vaccination.
    Je me répète, et ça serait bien que le Dr Breton puisque le confirmer, mais les vaccins, tout comme l’immunité acquise après une première infection ne peuvent pas empêcher une nouvelle infection par le covid si une personne rentre à nouveau en contact avec le virus. L’infection se produira mais sera rapidement maitrisée par le système immunitaire et il n’y aura pas (sauf pour les 0,0007% cités dans l’étude) de forme grave nécessitant une hospitalisation.
    Le titre de l’article « Covid-19 : seul un très petit nombre de personnes vaccinées quand même infectées » est donc carrément mensonger.
    Le titre aurait dû être : « Covid-19 : seul un très petit nombre de personnes vaccinées ou contaminée une première fois, quand même à nouveau malade symptomatique du covid ».
    Il y a un fucking lobbying à vacciner tout le monde en usant de propos trompeurs comme celui ci.
    Encore une preuve…

  • FF
    25 mai 2021

    C’est le contraire DB encore une fois vous loupez la cible. Allez donc voir du côté de certaines Eglises avant de décréter… une bêtise de plus hélas. C’est votre estampille. Hors sol.

  • FF
    25 mai 2021

    GZ tu reprends déjà ta mantra complotiste : « machination », n’ayons pas peur des mots. Tu es un peu notre Bigard. Mais sa vieillesse est un naufrage…

  • Mickael
    26 mai 2021

    Ah la la, c’est beau l’esprit de synthèse ! Maintenant, il est même journaliste.

  • GZ
    26 mai 2021

    Je vous résume : 0,01 %. Soit un pour 10 000, le tout dans une population peu immunisée. »

    Oui, Mickael, et bcp moins. Et de dire qu’on le sait depuis le début…

    FF, tais-toi au moins si tu ne comprends pas de quoi parle la débrouille de Stella Kyriakides malgré les évidences à la portée d’une enfant de 6 ans. T’as touché le fond avec ton sectarisme du cerveau lavé, mais tu creuses encore et encore.
    Toi, ne regarde pas ça
    https://www.youtube.com/watch?v=TjjA3T_3RPk

    c’est pour ceux dont l’encéphalogramme diffère d’une ligne plate..

  • FRED66
    26 mai 2021

    Complot vs opportunité :
    Mettons que ma famille attrape une bonne courante suite à un repas familial. Et mettons que j’en profite pour imposer la règle du lavage de mimines avec le produit ‘pani virus’ et le retour au bercail de tous avant 19h. J’aurai alors saisi l’OPPORTUNITÉ pour imposer une paire de règles (sanitaire et familiale) et le vendeur de ‘pani virus’ pour faire recette.
    COMPLOT il y aurait si j’avais mis de la viande avariée volontairement dans la tambouille 😏.

    …A bon entendeur salut à tous ceux qui, manquent de vocabulaire, ou d’idée, ou qui aiment à rester dans le déni, préfèrant coller une étiquette que se poser des questions.

  • DB
    26 mai 2021

    Je ne loupe rien du tout, FF, regardez le sens « d’analogie » dans un dictionnaire et peut-être alors serez vous baigné par la lumière de la compréhension…

  • stiwistiti
    26 mai 2021

    Il reste une question à laquelle personne ne pas donné de réponse :
    Pourquoi les pro vaccination obligatoire (à différencier des pro vaccination) ont pour argument « le bien des autres » si la vaccination est si efficace et protectrice pour ceux qui l’acceptent ?
    Il y a un paradoxe que je n’arrive pas à comprendre… sauf à penser que cette volonté d’obliger est plus philosophique que sanitaire !

  • FF
    26 mai 2021

    Non c’est sanitaire, stiwistiti, de l’avis médical c’est un moyen d’arriver plus rapidement à l’immunité collective. Il suffit de (se) regarder, non plus le nombril, mais du côté d’Israël et du Royaume Uni. Certes avec prudence mais…

  • FF
    26 mai 2021

    L’emphase erratique n’a jamais été un signe d’intelligence DB. Vous avez un mal fou à le comprendre. C’est à cela que l’on vous reconnaît.

  • FF
    26 mai 2021

    Gz l’insulte n’est que la triste manifestation de l’absence d’argumentation (bis repetita). L’immunité collective t’importerait-elle moins que le repli sur soi ? Bien au contraire c’est cela même être sectaire. Le complotisme utilise justement les méthodes des sectes pour attirer le gogo. Avec cet élément supplémentaire : cette crise dévoilerait-elle au grand jour les limites des professionnels et idéologues de l’anti-tout et en fait surtout opposés à ce qui dérange leur propre intérêt voire leur humeur pour ceux empreints de moindre conviction. On ne peut pas se prétendre révolutionnaire au nom d’un caprice. « Ne te courbe que pour aimer » écrivait René Char, poète et resistant. Allons enfants de l’empathie…

  • DB
    26 mai 2021

    Alors là, les bras m’en tombent… FF citant René Char… ! J’ai une petite idée de ce qu’aurait pensé l’homme libre d’une vaccination obligatoire dans ces circonstances, à mille lieues de ce que vous défendez, adorez ou affirmez ici, FF. Allez, encore un petit effort et demain vous nous citerez Camus !

    FF citant René Char, c’est un peu comme voir une dinde faire l’apologie de Thanksgiving.

  • GZ
    26 mai 2021

    Je n’insulte personne, FF. Je pose ton diagnostic.

  • Morvandiau
    26 mai 2021

    @FF
    L’immunité collective commence à avoir le dos large.
    Il y a quelques mois, avant le début de la vaccination, l’institut pasteur certifiait qu’une population immunisée à 67%, que ce soit par des vaccins ou bien suite à une infection naturelle, permettait d’atteindre l’immunité collective et l’arrêt de l’épidémie.
    Aujourd’hui, ce taux est passé à 80% par les autorités sanitaires.
    Bon, je veux bien comprendre que les calculs soient réajustés en raison de la nouveauté de la pathologie, mais il y a quelque chose de surprenant dans cette hausse du curseur qui ressemble plus à une curieuse remise à zéro des compteurs :
    C’est désormais 80% de personnes VACCINÉES qui permettra l’immunité collective.
    Les personnes naturellement immunisées par l’infection, symptomatiques (donc chiffres connus : 5,6 millions de personnes) et asymptomatiques (30% en fourchette basse selon les diverses études) ne sont plus du tout comptabilisés dans l’objectif de l’immunité collective !!!
    Ils l’étaient pourtant avant la campagne de vaccination.
    Et vu que le taux de réinfection, vacciné ou pas, est à peu près le même, j’ai du mal à comprendre que des millions de personnes soient excluent de cette immunité collective. En faisant un calcul à l’arrache, ça nous fait quand même dans les 8 millions de personnes passées à la trappe (excusez du peu) qui ont eu le covid en France et qui ont donc pour 99% d’entre elle une immunité acquise.
    Pourquoi l’immunité acquise naturellement est désormais exclue en même temps que le taux d’immunité collective est augmenté de presque 20% et que seules les personnes vaccinées sont désormais prises en compte dans le calcul de ce taux ?
    Difficile de ne pas y voir des objectifs de vente de vaccin revus artificiellement à la hausse (et quelle hausse !)…

  • GZ
    26 mai 2021

    Heh, si même Morvandiau se range du côté des complotistes… :-)

  • FF
    26 mai 2021

    C’est dans les régimes totalitaires GZ que l’on pose un diagnostic à l’encontre des journalistes ou de ceux qui ne pensent pas conformément (Tunisie sous Ben Ali, Union soviétique.) A Cuba, paradis sur Terre pour celles et ceux ayant acheté un tee-shirt du Che, selon la Constitution, la presse doit être conforme aux objectifs de la société socialiste. Vaste programme.

  • FF
    26 mai 2021

    DB, au premier abord on ne vous soupçonnerait pas une telle pauvreté d’esprit un rien perfide, ce qui surprend c’est votre capacité à énoncer des contre-vérités non vérifiées c’est votre estampille. Et pareil que GZ, vous en êtes aux comparaisons animalières (ou de même acabit), toujours sous anonymat peu téméraire. Vous auriez pu faire profil bas suite à votre crash dans l’affaire de la phrase zemmouresque de Rodolphe Alexandre qu’il n’avait jamais prononcé par préjugé (dont vous êtes friand) selon vous mais si. Vos adieux au music-hall ont duré deux heures. En revanche, je n’ai pas eu votre avis éclairé (question posée tantôt) -vous le chantre de l’égalité- sur ces voyages transatlantiques constants pour privilégiés aux frais d’autrui entre la Guyane et Paris. La soupe est bonne…

  • FF
    26 mai 2021

    Et pour illustrer ce que peut-être le sens de la contradiction en lutte finale contre l’oisiveté, tous ces nouveaux révolutionnaires de clavier, sont vaccinés contre la fièvre jaune qui contient le virus atténué…

  • DB
    26 mai 2021

    Décidément, vous êtres de plus en plus confus. Entre un crash imaginaire et du music-hall, je ne vois pas où votre esprit tortueux veux en venir. Quant aux voyages transatlantiques, je pourrais difficilement formuler un avis, éclairé ou pas, sur une question à ma connaissance non posée sur ce site… Et à savoir si la soupe est bonne, personne ne remettra en cause votre appréciation de fin gourmet mais, désolé, personnellement je n’ai pas eu l’occasion d’y goûter.

  • Frog
    26 mai 2021

    Certains, ici, ignorent leur spiritualité…
    https://www.reformes.ch/societe/2021/04/le-complotisme-une-nouvelle-religion-complotisme-theorie-du-complot-societe-sectes
    Je l’ai déjà posté celui la, je crois, mais peux pas résister. New age/ complotisme des similitudes dans les mécanismes…

  • FF
    26 mai 2021

    DB « votre crash » dans l’affaire de la phrase d’Alexandre après être monté sur vos grands chevaux à échafaufauder votre propre version des faits sans le moindre travail de vérification, histoire de coller à vos préjugés au lieu d’essayer d’y voir clair. Vous auriez déjà oublié ? C’est un peu l’insoutenable superficialité de l’être que vous personnifiez en fait sous couvert de prose de M. Jourdain. Mais les faits sont têtus. Et ça vous arrange bien évidemment de regarder ailleurs quand ils vous arrangent moins. That’s all folks ?

  • FF
    26 mai 2021

    GZ tu me demandes d’aller enquêter jusqu’en Chypre ou à Bruxelles ou bien de reprendre plus confortablement et religieusement sans rien vérifier le média poutinesque RT, l’un de tes sites références ? Quant à ta dernière vidéo en date sortie du chapeau (d’aucuns ont déjà commencé à la décrypter), elle a un succès fou chez les complotistes avides de verité révélée : tu sais ces personnes qui ont un préjugé mais n’essayent pas d’y voir clair. Elles s’escriment dès lors viscéralement à faire coller la réalité à leurs préjugés quitte à la tordre. Ce n’est pas comme cela que procède le commissaire Maigret…

  • GZ
    27 mai 2021

    FF, inutile de te cacher derrière ton statut de journaliste, tu souffres des mêmes maux que le commun des mortels… sinon plus, dirais-je.

    Tes références aux régimes totalitaires à mon égard est minable, je m’y connais un train de plus que toi. Justement, c’est ce qui me permet de l’apercevoir dans ton comportement :

    je ne te demandes certainement pas d’aller enquêter jusqu’en Chypre ou à Bruxelles mais de voir la réalité dont tu détournes stupidement la tête sous prétexte que RT a repris l’info, après la presse chypriote. Que depuis la Deutsche Welle l’ait aussi reprise et confirmée, ne
    saurait gêner ton sectarisme. Journaliste que tu es, tu détermines ce qui est faux ou vrai non pas selon la vérité, mais parce que qqn te déplaisant l’affirme.

    Tu donnes là les signes inquiétants d’une régression mentale.

  • FRED66
    27 mai 2021

    @ GZ, DB, metoo, etc. (excepté Morvandiau)
    « L’argumentation caricaturale et récurrente d’un troll est une « empreinte typique du troll ». Elle est la preuve d’une mécommunication et d’une impossibilité à échanger dans la compréhension mutuelle. Le « trollage » présume en plus des provocations intentionnelles et le but de nuire »
    … GUYAWEB : Le seul media où le Troll est le journaliste phare… sans doute une spécificité guyanaise 🤣
    DON’T FEED THE TROLL 😉

  • GZ
    27 mai 2021

    Vous avez raison , FRED66
    La seule raison qui me poussa jusqu’ici à épargner d’abord FF puis à répondre ensuite, avec autant de patience qui m’est autorisée, c’est que nous nous connaissons depuis près d’un quart de siècle…et parce que j’étais compréhensif devant sa flagrante peur hystérique à l’arrivée du Covid. Je me disai s que lui passera. Mais non, sa peur s’est transformée en trollage idiot.
    Il faut bien admettre que ce qui est trop est trop.

    Je viens de voir le nouvel étalement de sa mauvaise foi homogénéisée avec la stupidité: Il croit déceler « le sens de la contradiction en lutte finale contre l’oisiveté, (chez) tous ces nouveaux révolutionnaires de clavier (ça doit être nous), sont vaccinés contre la fièvre jaune qui contient le virus atténué… »

    Ce journaliste devenu troll nommé FF (sans aucune formation scientifique à ma connaissance) fait volontairement l’amalgame entre le vaccins connus et utilisés comme celui de la fièvre jaune et CES vaccins-là contre le Covid. Essayant par là de faire oublier que personne ici n’est contre les vaccins et la vaccination en général, mais bcp se méfient à juste titre des vaccins développés à la hâte et non testés selon les règles de l’art, comme bcp les estiment inutiles pour eux et s’en méfient au nom du rapport bénéfice-risque, décision intime de tout un chacun.
    En effet, à défaut d’arguments les propos deviennent stupides et la démarche abjecte. Ce journaliste illustre bien cette règle issue de l’absence de tonus intellectuel.
    Il est tout à fait inutile de discuter avec le troll FF. Guyaweb risque de le ressentir.

  • DB
    27 mai 2021

    Pas si sur, GZ, il est dans la nature humaine de s’intéresser au « buzz » et au « clash » qui, par construction, font grimper les audiences. Je doute fort qu’une arrière pensée de « marketing » n’ait pas traversé l’esprit du troll FF dont les outrances permettent à ses articles de franchir la barre des 50 commentaires, sans que lesdits articles présentent par ailleurs en soi un grand intérêt.

  • GZ
    27 mai 2021

    Je n’y crois pas, DB. La perte de crédibilité est un prix trop important á payer pour un effet de buzz… – et pour tout, par ailleurs…
    L’effet de buzz devrait venir plutôt de la qualité du sujet et de son traitement. Et si jamais la Guyane ne se prête pas encore à l’exercice, faute d’audimat, et ben tant pis. Il vaut mieux garder sa colonne droite et viser les étoiles que de s’abaisser dans le caniveau, uniquement parce qu’on y trouve plus de monde.
    Être stupide est le plus facile, mais ça ne rapporte pas : la concurrence est rude.

    Non, je crains que ce soit une descente authentique, initiée par une peur bleue toute personnelle, nées des cas Covid dans la famille du journaliste… puis lestée par une mûre réflexion défaillante tout au long de l’histoire. J’essaye de ne pas qualifier un esprit à tel point égaré, je dirais plutôt qu’il n’a pas de chance dans la réflexion…

  • DB
    27 mai 2021

    Vous le connaissez mieux que moi, et vous avez probablement raison.

  • FRED66
    27 mai 2021

    ite missa est 😊
    J’aime beaucoup « Être stupide est le plus facile, mais ça ne rapporte pas : la concurrence est rude »

  • Frog
    27 mai 2021

    Et en latin ! Des rigoristes!

  • FF
    27 mai 2021

    Ils montrent des prédispositions particulières à chercher leurs propres turpitudes dans l’oeil du voisin. Et à sombrer dans la pure fiction la moins vérifiée. Exactement comme au café du commerce.

  • FF
    27 mai 2021

    Avec la confusion perpétuelle entre message et messager.

  • FF
    27 mai 2021

    65 morts Covid en 25 jours pour un pays de 590 000 habitants (Suriname) avec moins de 0,9% de la population vaccinée. Mais c’est encore une info que quelques nombrilistes épars ici, gagnés par l’oisiveté, ne veulent pas entendre. Fre66 vous ne souhaitiez plus qu’on évoque les morts Covid de Guyane début 2021 c’était pas bon pour le moral après la promenade en forêt. Dans les régimes totalitaires aussi, on réécrit l’info si elle risque de déplaire..

  • FF
    27 mai 2021

    Plus d’un milliard 500 Millions d’injections de vaccin anti-covid dans le monde GZ. Et la fièvre jaune ? Curieux des médecins et des virologues ne partagent nullement ton avis constamment prétentieux. « A ma connaissance » comme tu conjectures encore.

  • GZ
    28 mai 2021

    Ah bon ? Quel es mon avis que « médecins et des virologues ne partagent nullement  » ?
    Quel est mon avis qui est celui de « médecins et des virologues » ?
    Alors, quelle est ta formation scientifique pour prendre pour débiles ceux dont l’avis diffère du tien ?
    Pour qui tu te prends pour déconsidérer d’autres médias comme RT, ou DRaoult et d’autres éminences ?

  • GZ
    28 mai 2021

    Et arrête la parallèle entre vaccin de la fièvre jaune et ces vaccins-là , espèce de troll.

  • GZ
    29 mai 2021

    Et les complotistes ne s’arrêtent jamais :

    https://ctiapchcholet.blogspot.com/2021/04/inedit-exclusif-vaccins-contre-la-covid.html

  • FF
    29 mai 2021

    Disons que l’avis de médecins et scientifiques est sans nul doute un tantinet plus crédible que la démarche irrépressible chez GZ du copié collé de liens…

  • GZ
    29 mai 2021

    Disons que l’avis de médecins et scientifiques n’est crédible que s’il verse dans l’irrépressible peur covidomanique de FF champion de liens car dépourvu de réflexion autonome…

  • Snoopy
    31 mai 2021

    L’engagement des élus un peu mou en faveur de la vaccination. Une honte ,il est poli notre docteur.

  • FF
    08 juin 2021

    Prétend celui qui nous inonde de liens depuis un bail…

Articles associés :

Suriname : 204 morts Covid de mars 2020 à fin avril 2021, en mai 98 morts, un record mensuel déjà battu : 141 décès du 1er au 18 juin et un parlementaire antivax !

Au Suriname, le nombre de décès Covid poursuit son affolante ascension. Ce pays avait déploré 204 morts Covid de mars 2020 à fin avril 2021, en 14 mois donc. Le mois suivant, en mai, il y aura...

Assiduité des élus à la CTG : Ringuet, Phinéra-Horth et Briolin à la traîne

A l'occasion des élections territoriales dont le premier tour est prévu ce dimanche 20 juin, Guyaweb s'est penché sur l'assiduité des 51 conseillers de la Collectivité territoriale de Guyane ...

L’enquête judiciaire pour suspicion de «favoritisme» est bouclée dans l’affaire qui vise Gabriel Serville, signataire, fin 2014, d’une convention pour la mairie de Matoury avec l’avocat Olivier Taoumi pour 9500 € mensuels d’honoraires

L'enquête judiciaire sur les conditions d'attribution d'une rémunération mensuelle nette de 9500 euros par la mairie de Matoury, théoriquement durant 38 mois, à Olivier Taoumi, entre fin 2014 et ...

Covid-19 : les chiffres ne sont pas rassurants, les indicateurs restent élevés dans un contexte de confinement quasi-fantoche et d’agitation des esprits…

Les chiffres consolidés du Covid-19 ne sont pas à la baisse en Guyane contrairement à ce qu'espéraient les autorités en début de semaine dernière au moment de la décision de maintien des ...

Interview de Gabriel Serville : TVA, évolution statutaire, immigration …

Le député Gabriel Serville (Peyi Guyane), figure politique à l’itinéraire morcelé, s’est lancé dans la bataille des élections territoriales à la tête de la liste « Guyane Kontré pour ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube