Jeudi 13 Juin

Publicité Guyaweb

Crise en Nouvelle-Calédonie : situation dégradée, barrages restants, couvre-feu, élections européennes, levée de l’état d’urgence … 

Crise en Nouvelle-Calédonie : situation dégradée, barrages restants, couvre-feu, élections européennes, levée de l’état d’urgence … 

Débutée dans la nuit 12 au 13 mai, en plein vote sur le dégel du corps électoral à l’Assemblée nationale, la situation de crise politique, sécuritaire et sociale en Nouvelle-Calédonie, «notamment dans l’agglomération de Nouméa », reste « très difficile  » mais « s’améliore, depuis plusieurs jours, sur le plan de la sécurité, où une grande opération de police et de gendarmerie s’est tenue vendredi avec succès, dans le quartier de Rivière-Salée », informe ce 2 juin le ministère délégué chargé des Outre-mer (MOM).

Sur le Caillou en crise, l’Etat mobilise 3500 policiers et gendarmes, « pour garantir le retour de l’ordre public et l’apaisement ».

Lors de son déplacement express sur l’Archipel en état d’urgence, le chef de l’Etat avait notamment exigé que la levée des barrages soit une condition de sortie de l’état d’urgence. Une condition finalement évacuée quelques jours après son déplacement en Nouvelle-Calédonie.

« Pour faciliter les concertations locales et les déplacements sur les barrages des élus ou des responsables en mesure d’appeler à leur levée, le chef de l’Etat a également décidé de ne pas reconduire l’état d’urgence »  explique le MOM, qui regrette que concernant « la levée des barrages restants (…) la suppression des barrages n’ait été, pour l’instant, due qu’à l’action de la force publique.  Et il appelle de ses voeux que «chacun adopte un esprit de responsabilité et se conforme à la parole donnée».

Pour rétablir le dialogue politique, une « mission de travail et de médiation» nommée par le Président de la République lors de son déplacement à Nouméa le 22 mai est «à la disposition de l’ensemble des parties prenantes.» Composée de trois hauts fonctionnaires, cette mission « poursuit son travail d’écoute afin de faire émerger les voies d’un accord global, dans un esprit d’impartialité » explique le MOM ce dimanche 2 juin.

«Parallèlement, la mission de reconstruction poursuit ses travaux pour apporter un soutien d’urgence aux acteurs économiques et aux collectivités locales, afin d’établir un bilan des dommages, identifier les besoins et les vecteurs les plus adaptés pour accompagner chaque acteur»  indique le ministère déléguée aux Outre-mer. 

Sur le plan humain, c’est l’hécatombe. Le bilan émanant du Haut-Commissariat de Nouvelle Calédonie fait état de sept morts, cinq civils et deux gendarmes dont «un par tir accidentel».

Trois semaines après le début de la mobilisation sociale en Nouvelle-Calédonie, survenu lors du vote du dégel du corps électoral, la situation n’est toujours pas apaisée.

Bien que l’état d’urgence soit levé, la Nouvelle-Calédonie reste sous le coup de «mesures d’interdiction de rassemblements, de vente et de transport d’armes et de vente d’alcool».

Autre mesure de crise appliquée pour « un retour de l’ordre public», celle du maintien d’«un couvre feu», une mesure gouvernementale contestée lors de la gestion de la crise sanitaire du Covid.

Instauré depuis le début de la crise en Nouvelle-Calédonie, le couvre-feu s’applique de «18h00 à 6h00 du matin» et il est  «maintenu jusqu’au lundi 10 juin 10h00» a annoncé le Haut-Commissariat dans son point de situation ce dimanche 2 juin.

Pour autant, «malgré le contexte particulier que connait la Nouvelle-Calédonie», le gouvernement de Gabriel Attal «s’engage pleinement pour que ces élections européennes se tiennent le dimanche 9 juin prochain sur l’ensemble du territoire » a communiqué ce dimanche 2 juin le Haut-Commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie.

« Le matériel de vote est arrivé» et «les préparatifs sont en cours pour son acheminement vers les communes» précise dans un communiqué le représentant de l’Etat dans l’archipel. 

Dans une Nouvelle-Calédonie en crise, « 38 listes sont candidates » à l’élection des députés au Parlement européen.

Photo de Une : dans les rues de Nouméa ©DR

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Dilhan Will 4ème du chrono avec arrivée en côte, Benjamin Le Ny 5ème, le champion du Rwanda du CLM, Moise Mugi Sha remporte la 1ère étape

Les deux coureurs de l'Union Sportive Lamentinois (USL) Dilhan Will 4ème et Benjamin Le Ny, 5ème, sont dans une position d'attente au classement général, à l'issue du contre la montre, alors que ...

À Saint-Laurent du Maroni, le défi du logement

En 2030, Saint-Laurent du Maroni, qui n’était encore qu’un bourg de quelques milliers d’habitants dans les années 1970, devrait devenir la ville la plus peuplée de Guyane avec près de 130 ...

[EN DIRECT – Législatives 2024] : Les candidats en lice : Boris Chong-Sit, Yvane Goua, Jean-Philippe Dolor, Jean-Victor Castor, Olivier Taoumi…

C'est officiel, le dépôt des candidatures en préfecture auprès du bureau des élections est du 12 au 16 juin 18h. A l’occasion des élections législatives anticipées organisées par ...

Championnat d’Europe : médaille d’argent pour Gémima Joseph au relais 4x100m

Elle l'a obtenue sa médaille en fin de soirée à Rome (fin d'après-midi en Guyane), l'équipe de France termine 2ème derrière la Grande-Bretagne. Gémina Joseph a pris son témoin avec un peu ...

Grand Prix de la Montagne Pelée : 4 arrivées au sommet, des Martiniquais, des Rwandais et des Vénézueliens attendent Dilhan Will

L'équipe de L'USL (Union sportive Lamentinois) de Dilhan Will s'envole aujourd'hui de Guadeloupe pour un saut de puce vers la Martinique voisine où a lieu, sur le papier, une sacrée épreuve : le ...

Carol Ostorero est entrée au conseil d’administration du Comité de l’eau malgré la triple condamnation de l’une de ses sociétés pour la pollution d’une crique

Bien que l'une de ses sociétés minières, Gold'Or, ait été condamnée par la justice pour la pollution d'envergure d'une crique sur la commune de Mana, Carol Ostorero, ex-présidente de la ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube