vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Montagne d’or : Une délégation de France-Libertés bientôt en Guyane

Montagne d’or : Une délégation de France-Libertés bientôt en Guyane

Le projet controversé de la Montagne d’Or, mine d’or d’extraction à ciel ouvert à Paul Isnard sur la commune de Saint-Laurent du Maroni, porté par un consortium russo-canadien, n’en finit plus de défrayer la chronique. Ses opposants informent de la tenue d’un grand meeting, « La vérité sur le projet Montagne d’or », mercredi prochain 20 septembre à 19h sur la Place des palmistes à Cayenne, en présence d’une délégation de France-Libertés Fondation Danielle Mitterrand, en déplacement sur le territoire guyanais du 18 au 22 septembre.

« Le détail de ce meeting sera connu la veille à l’occasion de la conférence de presse en présence des deux représentants de France-Libertés, le directeur général, Emmanuel Poilane, et la chargée des droits des peuples, Marion Veber. Plusieurs rencontres sont programmées, avec les associations du Collectif Or de Question, la population, les élus comme Patrick Lecante » – maire de Montsinery-Tonnégrande, administrateur de l’Agence française de la biodiversité qui avait interpellé dans une lettre ouverte sur le projet de mine Montagne d’or – a déclaré Isabelle Guillard présidente de l’association environnementaliste Mayouri Nature et porte-parole du Collectif Or de Question.

Ce collectif réunit une centaine d’associations internationales et nationales dont France-Libertés Fondation Danielle Mitterand créée en 1996, fervent opposant à la Montagne d’Or et qui demande «l’abandon du projet aurifère en raison d’atteintes à l’environnement». Le projet de mine étant situé à proximité de la réserve biologique intégrale de Lucifer Dékou-Dékou, plus grande réserve biologique de France.

Alors que la Commission nationale du débat public (CNDP) a annoncé la tenue d’un grand débat public sur le sujet «début 2018» (Guyaweb du 14/09/2017), la présidente de Maouiri Nature se dit «satisfaite», néanmoins elle « attend la confirmation d’une date du débat public ».

Le Corsortium russo-canadien Nordgold-Colombus espère exploiter le filon de la Montagne d’Or d’ici 2022, un projet qualifié de «monstre industriel» par ses opposants car il « s’inscrit sur 190 kmde concessions et prévoit une fosse de 2,5 km de long, 500 m de large et 400 m de profondeur » et que « son usine de traitement de minerai par cyanuration exige l’énergie de 20% de la consommation annuelle de la Guyane ». Le projet Montagne d’Or fait actuellement l’objet également d’une forte mobilisation sur la sphère numérique, près de 190 000 signatures ayant été recueillies par une pétition en ligne lancée en mars dernier, «Non à la mine d’or industrielle en Guyane !» .

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

1 commentaire

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Coronavirus : l’ambassadeur de France au Suriname, testé positif, transféré en Guyane

Antoine Joly, l'ambassadeur de France au Suriname, testé positif au Covid-19 mardi au Suriname a été transféré ce dimanche en Guyane. L'intéressé, que Guyaweb a pu contacter, indique qu'il ...

Un confinement très long et des tests un peu élargis

Vivant sur une terre de grandes disparités sociales, à l'organisation sanitaire régionale trop souvent erratique, les Guyanais devront, s'ils veulent échapper au pire, rester confinés chez eux, ...

Clara de Bort calme les ardeurs médiatiques du préfet

Après le tollé provoqué par le petit tour médiatisé samedi dernier au marché de Cayenne du préfet Marc Del Grande et de la maire de Cayenne Marie-Laure Phinéra-Horth sans respect des gestes ...

Les deux navires cargos transportant Ariane, Soyouz et Vega retraversaient l’Atlantique depuis Kourou vers l’Europe avec un caisson aimanté à leur coque rempli de cocaïne !

L'enquête sur le trafic de drogue entre la Guyane et l'Europe à partir du port spatial de Pariacabo à Kourou prend une tournure de plus en plus rocambolesque avec de nouvelles révélations suite ...

Cocaïne dans un caisson aimanté à la coque du navire transportant Ariane : un agent de la mairie de Kourou, deux associés d’une entreprise de transport de riz… parmi les mis en examen

Guyaweb est en mesure de dévoiler de nouvelles informations sur cette enquête judiciaire ouverte suite à la découverte d'environ 8 kilos de cocaïne dans un caisson qui s'était décroché de la ...

Covid-19 : La France parmi les pays les plus touchés

Guyaweb met en ligne un fil d'informations en accès libre afin de suivre l'évolution de la pandémie notamment en Guyane touchée comme le monde entier par ce coronavirus. Recommandations pratiques,...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube