Samedi 13 Avril

Publicité Guyaweb

La démission de Nicolas Hulot vue par les opposants à Montagne d’Or et Guyane Maritime

La démission de Nicolas Hulot vue par les opposants à Montagne d’Or et Guyane Maritime

La démission surprise de Nicolas Hulot du gouvernement annoncée ce mardi matin sur France Inter a déferlé comme une onde de choc auprès des médias, des politiques et sur les réseaux sociaux. En Guyane, deux dossiers brûlants sont au cœur de l’actualité : le projet de la Montagne d’Or porté par le consortium  russo-canadien Nordgold / Colombus Gold pour lequel il s’était positionné défavorablement, et le projet offshore de Total pour lequel le permis dit Guyane Maritime initialement délivré en 2001 avait été renouvelé en octobre 2017 alors que la loi Hulot a mis fin à la recherche et à…

La suite de cet article est réservée aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

3 commentaires

  • Alessandro de Sousa Alencar

    Réaction de la Jeunesse Autochtone de Guyane à l’annonce de la démission de Nicolas Hulot, Ministre de la Transition Écologique et Solidaire:

    Nicolas Hulot assume assez tardivement que sa présence ne servait que de caution écologiste à ce gouvernement. La politique de la France en terme d’écologie ou de gestion des ressources est criminelle (Montagne d’or, Total Guyane Maritime, Exploitation de l’uranium en Afrique, Huile de palme, Nucléaire, etc).
    Il s’agit ici, encore une fois, d’une confirmation d’un pouvoir qui s’exerce de manière unilatérale, où la voix d’un seul homme prime, en l’occurrence Emmanuel Macron.
    Ce gouvernement prône une régression royale concernant notre comportement envers notre Terre Mère mais également en matière de lutte contre les inégalités.
    Il y a néanmoins un constat partagé avec Nicolas Hulot.
    En effet, l’Humanité, à travers la lutte contre la crise climatique, doit relever le plus grand défi de son histoire, et doit la remporter sinon nous connaissons tous la suite.
    Pour finir, le mouvement Jeunesse Autochtone de Guyane a toujours été claire sur son positionnement sur le projet Montagne d’or : nous espérons le meilleur tout en préparant le pire. Au moment du colloque sur le suicide des jeunes amerindiens au Sénat (novembre 2016) , il s’était engagé à nous soutenir pour la reconnaissance de nos droits par la France, et cela dès qu’il aurait un pouvoir au sein du gouvernement. Le soutien promis n’est jamais arrivé. Nous imaginons que le Sommet des Peuples Autochtones qu’il a annoncé à plusieurs reprises n’aura pas lieu non plus. Donc au final, avec ou sans Hulot, nous, nous continuerons à lutter.

    #jeunesseautochtone #Makan #Palipe #Guyane

  • Matouryman

    Que l’on commence par régler en Guyane la pollution existante continue
    les véhicules
    le brulage avec pneus et huile de vidange
    Les centaines de tonnes de déchets jetés sur les routes et autres
    La déforestation pour le charbon de bois et les constructions
    La Guyane
    Hulot a fait comme beaucoup il est venu chercher son argent ses avantages et il est parti comme font beaucoup à qui il voulait faire croire qu’il allait changer les choses sous Macron foutaises

  • skol973

    Nos 2 sénateurs et député qui font partis de la majorité présidentielle, auraient dû faire comme Monsieur Nicolas HULOT car les dossiers Guyanais n’avancent pas.Nos 3 pigeons profitent du système et font avancer les dossiers des copains.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Dernier Congrès des élus pour finaliser le projet politique d’évolution statutaire

Le quatrième Congrès des élus, depuis la relance du projet d'autonomie de la Guyane en mars 2022, se tient ce samedi 13 avril. Outre l'adoption du procès-verbal du Congrès du 2 décembre 2023, ...

Une femme tue son compagnon en Guyane

Une affaire rare débute en Guyane. Une femme a tué son concubin. Elle est en détention provisoire. Fin mars dernier, Suze Lobato Reis tue son concubin. C'est une femme d'origine brésilienne de ...

Corruption à la préfecture : pas de Foin, ni de Fléchel, chef et agent du bureau des étrangers, l’appel se limite aux deux chefs d’entreprise Christine Paris et Bernard Guirand

Nous avons appris ce matin que Ronald Foin chef du bureau des étrangers à la préfecture et Marcel Fléchel agent au même bureau auront été les deux derniers désistements de l'affaire de ...

Haïti : le Conseil de transition bientôt sur les rails ?

Les responsables politiques haïtiens ont trouvé dimanche 7 avril un accord pour former un Conseil de transition présidentiel de 22 mois qui devrait conduire le pays vers des "élections ...

La CTG a adopté son budget 2024 atteignant près de 870 millions d’euros

Les conseillers territoriaux ont voté à la majorité en faveur du budget primitif 2024 de la Collectivité qui leur était présenté le 9 avril en Assemblée plénière. Celui-ci, à l'équilibre, ...

Corruption à la préfecture : un chef du bureau des étrangers Ronald Foin et un agent Marcel Fléchel en appel de même que deux chefs d’entreprise Bernard Guirand et Christine Paris

Le procès de l'affaire de la préfecture est déjà programmé devant la Cour d'appel de Cayenne moins d'un an après sa tenue devant le tribunal correctionnel, les 3 et 4 mai 2023, où Guyaweb ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube