vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Consultation sur la prolongation des concessions de la Montagne d’Or

Consultation sur la prolongation des concessions de la Montagne d’Or

Le collectif Or de Question invite la population à participer à cette consultation et demande au gouvernement de rejeter le projet de mine industrielle porté par la Compagnie Montagne d’Or.

Une consultation sur le renouvellement pour une durée de 25 ans des concessions minières attribuées en Guyane à la Compagnie Montagne d’Or a débuté le 30 novembre et se déroule jusqu’au 14 décembre.

Menée en application du principe de participation du public aux décisions ayant une incidence sur l’environnement prévu par la Charte de l’environnement, cette consultation s’effectue par voie électronique et le dossier est disponible sur le site du Ministère de l’Economie et des Finances.

Le collectif Or de Question invite le public à participer à cette consultation « en envoyant un avis négatif au gouvernement » et il demande à celui-ci de « tirer les conclusions du débat public sur le projet de mine industrielle en Guyane » et de « refuser de prolonger plus longtemps la controverse autour de ce projet inacceptable ».

Selon Or de Question en effet, « durant le débat public, la population guyanaise s’est clairement exprimée en opposition à ce projet de mine industrielle. La Commission nationale du débat public a elle aussi soulevé les nombreux manquements du dossier. Suite au débat public, M. De Rugy, ministre de la Transition écologique avait affirmé que “ce projet devait être revu de fonds en comble”».

Le collectif Or de question rappelle également que « pour justifier la prolongation des concessions, la compagnie Montagne d’or doit prouver qu’elle a les compétences techniques pour exploiter le site (…). Deux années supplémentaires devraient être nécessaires pour étudier la faisabilité des modifications annoncées et le dossier soumis à la consultation du public sur le renouvellement des concessions est donc déjà périmé, puisqu’il repose sur l’ancien projet que la compagnie Montagne d’or a annoncé vouloir remanier ».

Or de Question juge donc « impensable que les concessions de la compagnie minière Montagne d’or puissent être renouvelées » dans ces conditions et le collectif appelle le gouvernement « à prendre une décision définitive et courageuse en refusant de renouveler les concessions de la compagnie Montagne d’or et ainsi mettre un terme à ce projet inacceptable ».

Retrouvez ici tous nos articles sur le projet controversé de mine industrielle à ciel ouvert dit de la Montagne d’Or.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

5 commentaires

  • Francois
    03 décembre 2018

    Plus précisément, il s’agit de la concession 215:
    a) le gisement aurifère de la Montagne d’Or se trouve entièrement dans la concession 215 ( = CO2/46)
    b) cette concession 215 couvre 15.24 km2; elle a été attribuée le 21 mai 1946; et elle vient à expiration le 31 décembre 2018.
    (une autre concession = la 219 est aussi soumise à consultation du public, mais se trouve ailleurs dans le district minier de Paul Isnard)

  • Remi973
    03 décembre 2018

    Il s’agit de la 4e consultation publique portant sur un total de 16 demandes renouvellement de concession cette année.
    Cette consultation a d’ailleurs été amputée d’une semaine par rapport à ce qui était prévu : elle devait initialement se dérouler sur 3 semaines du 26/11 au 16/12. Finalement, ça sera 2 semaines du 30/11 au 14/12… Une façon de réduire ce mauvais moment à passer d’expression populaire ?
    On peut encore voir les dates initialement prévues sur le site de la préfecture :
    http://www.guyane.gouv.fr/Actualites/Consultations-publiques/Consultations-du-public-sur-le-site-du-ministere-de-l-economie

  • Dubord
    04 décembre 2018

    Alors que la consultation sur le renouvellement des concessions de la compagnie Montagne d’or se déroule du 30 novembre 2018 au 14 décembre, le collectif Or de question invite le gouvernement à tirer les conclusions du débat public sur le projet de mine industrielle en Guyane et à refuser de prolonger plus longtemps la controverse autour de ce projet inacceptable.
    Le collectif invite également le public à participer massivement à la consultation sur la demande de prolongation des concessions de la compagnie minière « Montagne d’or » (n°215 et 219) en envoyant un avis négatif au gouvernement grâce à un formulaire
    en ligne ICI:
    https://tinyurl.com/ordequestion

  • Remi973
    04 décembre 2018

    Les services de l’État considèrent généralement les participations de la population via les plates-formes comme du SPAM, ou le travail de robots automatiques. Ces allégations restent à démontrer. Il confondent vraisemblablement les robots et les réponses pré-calibrées des plates-formes pourtant envoyées par des citoyens en chair et en os.
    C’est en tous cas ainsi qu’il justifient la non prise en compte des avis de la population lors de l’enquête publique sur le dossier TOTAL (pour rappel : 2 avis pour, 8 NSP et 7173 contre, dont 3791 depuis la plate-forme SPOG soit 99,86% contre, ou 99,7% si on ne compte pas la plate-forme).
    Un bel exemple de respect de la démocratie et de l’expression populaire ! Peut-être considère t’ils aussi les bulletins de vote comme du SPAM, étant donné qu’ils sont aussi pré-rédigés…

  • Orpailleur
    13 décembre 2018

    Espérons seulement que toutes ces belles concessions historiques soient renouvelées et que nous puissions continuer a pratiquer notre merveilleux métier ! Merci de confirmer par vos commentaires qu’il y a encore des passionnés de la mine !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Trois militaires décèdent « accidentellement », au cours d’une opération Harpie, la ministre des armées réagit, les premières hypothèses…

La ministre des armées, Florence Parly, a réagi jeudi par communiqué à la mort , en Guyane, mercredi, au cours d'une opération Harpie, des trois militaires, le sergent chef Edgar Roellinger, le ...

Trois militaires décèdent « accidentellement », selon le parquet, au cours d’une opération Harpie dans le sud-ouest-guyanais

L'information a été révélée ce mercredi soir par nos confrères de Guyane la 1ère. Trois militaires engagés dans une opération Harpie dans une zone isolée du sud-ouest guyanais y ont ...

Elisabeth Borne cumule les ministères

La ministre des Transports récupère le portefeuille de l’Ecologie après la démission hier de François de Rugy. Ministre des Transports depuis mai 2017, Elisabeth Borne, 58 ans, devient ...

Les marchés de la CCOG encore pointés du doigt pour «irrégularités», fin 2013 un seul élu y a attribué un marché de 9 millions d’euros selon la Chambre régionale des comptes !

Les marchés de la CCOG examinés par un magistrat financier et un vérificateur sont à nouveau vertement épinglés par la Chambre régionale des comptes (CRC) des Antilles-Guyane  et ce sur la ...

François de Rugy ne viendra pas en Guyane en septembre

Le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, a annoncé sa démission du gouvernement ce mardi sur son mur Facebook quatre jours après avoir annoncé qu'il ne ...

«Meurtres à … Cayenne» en tournage durant trois semaines

Le tournage de la collection "Meurtre à …. " de France 3 fait escale en Guyane. «Meurtres à Cayenne» sera réalisé par Marc Barrat et son tournage est prévu du 17 juillet au 13 août. ...

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube