vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Alerte sociale à Guyane La 1ère

Alerte sociale à Guyane La 1ère

En proie à des conditions de travail dégradées depuis plusieurs semaines, les journalistes de la rédaction radio de Guyane La 1ère ont débrayé ce mercredi sur le pic de la matinale de 7h à 8h* pour alerter sur la situation du média public, tendue en partie du fait de la réforme de l’audiovisuel public qui devrait être présentée bientôt par le ministre de la Culture Franck Riester. Pas de journal de la rédaction à 7h. A la place, des informations de France-Info et de la musique. Ce n’était donc pas le silence radio mais les journalistes de la rédaction radio…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

1 commentaire

  • KouK

    Manque d’effectifs…
    Je veux bien croire qu’il y a beaucoup à faire à Guyane 1ère, mais… j’aimerai savoir QUI en fait « beaucoup » là-bas ? Toujours les mêmes. Pendant que d’autres se roulent les pouces et occupent des postes que de nombreux pigistes motivés (contrairement à ce qu’affirme le rédac chef) voudraient bien voir plus accessibles.

    C’est un panier de crabe, et je ne sais pas s’il faut s’émouvoir de les voir acculés à travailler.

    En revanche, comme partout, les journalistes se font rares, ne peuvent pas aussi facilement qu’on l’aimerait mener leurs enquêtes (de fond, qui plus est ici où tout le monde connait tout le monde), et les lecteurs n’aiment pas payer pour avoir de l’information fiable… alors faut pas s’étonner de ce qu’on a comme information ensuite. Un truc superficiel, pauvre, bien souvent sans recul (voire même avec l’avis « péyi » du « journaliste » dedans), et qui par dessus le marché, donne l’impression que chaque chat écrasé dans notre beau territoire vaut une Une, ou mérite un mouvement social…. pfffff

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

« Medellín lance sa Quatrième révolution industrielle », sur RFI

Radio France Internationale raconte la manière dont « la Colombie aspire à être le cœur de la Quatrième révolution industrielle en Amérique latine depuis la ville de Medellín » autrefois ...

Le ministre Gérald Darmanin en Guyane du 23 au 25 juillet

C’est au pas de charge que le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin effectuera sa tournée estivale en Guyane, du 23 au 25 juillet. En tout près d’une vingtaine de ...

Un ancien sous-préfet de Saint-Laurent du Maroni placé en garde à vue au cours d’une instruction judiciaire enquêtant sur des salons de massage

François Chauvin, ancien chef de cabinet de Brigitte Girardin lorsque celle-ci était ministre UMP de l'Outre-mer, avant d'être nommé, dans la foulée, sous-préfet de Saint-Laurent du Maroni fin ...

Condamnée par la justice à payer 4200 euros à un père isolé au regard de la suspension illégale de l’accueil de son fils, adolescent handicapé, au sein de l’IME les Clapotis, l’Adapei Guyane annonce sa décision de faire appel

Dans un communiqué de presse qui nous a été adressé vendredi 19 juillet, l'Adapei Guyane a indiqué avoir décidé de faire appel de la décision du tribunal administratif du 20 juin dernier ayant...

Mobilisation contre le projet Takari Mining

Un projet lourd de menaces selon le collectif Or de Question déjà engagé contre la Montagne d’Or. « Jusqu’au 24 juillet, une consultation publique vous permet d’exprimer votre opposition ...

Militaires morts : les autopsies ont été effectuées selon le parquet

Selon le parquet, les autopsies des trois militaires décédés mercredi ont été effectuées, les résultats n'ont pas encore filtré. «Les analyses sont en cours», nous a notamment indiqué ...

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube