vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

Le Conseil Constitutionnel étudiera le recours de Davy Rimane le 4 décembre

Le Conseil Constitutionnel étudiera le recours de Davy Rimane le 4 décembre

Battu de 56 petites voix lors du second tour des élections législatives le 17 juin dernier dans la deuxième circonscription par Lenaïck Adam le candidat de La République En Marche (LREM), Davy Rimane signataire de l’Accord de Guyane pour le Kolectif Lagwyiann Dékolé verra son recours étudié le 4 décembre à 10h30 devant le Conseil Constitutionnel. La décision tombera quelques jours après.

Le recours en annulation des élections avait été déposé par Davy Rimane le 28 juin dernier, dix jours après la proclamation des résultats du second tour.

Davy Rimane avait indiqué à Guyaweb avoir « soulevé un certain nombre d’irrégularités que nous estimons constituées dans plusieurs bureaux de votes de l’Ouest guyanais. Les moyens soulevés sont relatifs au vote» (Guyaweb du 28 juin).

Qualifié pour le second tour dans la deuxième circonscription, Davy Rimane avait été battu de 56 voix par le candidat de LREM, soit 6670 suffrages exprimés pour Lenaïck Adam contre 6614 pour Rimane.

Selon son avocat des irrégularités apparaissent dans des bureaux de votes notamment à Grand Santi où des émargements sans signatures avaient été constatés. Grand-Santi est le fief du candidat Lenaick Adam où il avait obtenu 97,35% des suffrages exprimés – 551 voix sur 566 suffrages exprimés pour Lenaïck Adam et 15 voix pour Davy Rimane.

Mais d’autres communes de la deuxième circonscription sont aussi dans l’oeil de la justice, il s’agit d’Apatou, Maripasoula et Saint-Laurent du Maroni.

En cas d’annulation par le Conseil Constitutionnel, le Préfet de la Guyane aura 3 mois pour organiser de nouvelles élections.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Corruption présumée d’agents du bureau de l’immigration de la préfecture : des avocats de mis en examen opposés au dépaysement de l’affaire sans le formaliser

C'est une affaire dans l'affaire que Guyaweb a révélée le 15 novembre dernier : la demande de dépaysement d'une affaire judiciaire sensible, impliquant, parmi les huit mis en examen, trois fonctio...

Total : la CNDP répond au sujet de l’étude juridique

Le géant pétrolier Total a été autorisé le 23 octobre dernier par le préfet représentant l'Etat à forer au large des côtes guyanaises. Cette autorisation a été pointée du doigt par l'ancie...

Soyouz VS20 : lancement reporté

Le vol prévu ce mardi après-midi est reporté à demain en raison des conditions météorologiques. « Les conditions de vent en altitude au-dessus du Centre Spatial Guyanais étant défavorable...

Le quatrième pourvoi en cassation de Léon…

Léon Bertrand, l'ex-ministre délégué au tourisme de Jacques Chirac et maire de Saint-Laurent du Maroni pendant plus de 35 ans, en est à son quatrième pourvoi en cassation : deux fois dans l'affa...

L’Etat annonce « 50 millions d’euros pour la Guyane », la CTG réagit

Le président de la Collectivité Territoriale de Guyane Rodolphe Alexandre réagit à l’annonce du ministère des Outre-mer du versement de « 50 millions d’euros pour la Guyane ». « C...

Soyouz VS20 : troisième lancement de l’année

Pour son onzième et dernier lancement de l'année, le troisième réalisé avec le lanceur Soyuz en 2018, Arianespace placera en orbite héliosynchrone CSO-1, satellite d’observation à usage de d...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions