vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Une greffière «allergique» aux travaux au sein du tribunal de grande instance : le juge des référés administratifs suspend le refus des chefs de Cour de reconnaître «l’accident de service»

Une greffière «allergique» aux travaux au sein du tribunal de grande instance : le juge des référés administratifs suspend le refus des chefs de Cour de reconnaître «l’accident de service»
Information Guyaweb

C’est une histoire singulière, jusqu’ici passée inaperçue, accouchant d’une décision peu banale de référé, rendue par une juge du tribunal administratif de Cayenne fin 2018. Saisie par une requête en référé, la juge a suspendu, dans sa décision, le refus de… la première présidente de la Cour d’appel de Cayenne et du procureur général au sein de la même juridiction de reconnaître un «accident de service» à une greffière du tribunal de grande instance (TGI, avenue De Gaulle) ayant présenté «de fortes réactions allergiques sur son lieu de travail, occupé par un chantier de rénovation», synthétise la décision de la…

Cet article est composé de plusieurs parties, lire la suite:

1 2

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

5 commentaires

  • Jmc

    Au delà du fait raconté, beaucoup de temps et d’énergie dépensés pour rien. Cette dame ferait mieux de demander une mutation ailleurs que de chercher des histoires qui certes la perturbe mais lui gâche le moral et la vie.

  • Morvandiau

    Il y en a qui osent tout…
    Bravo à son médecin qui préfère signer des arrêts maladies plutôt que de prescrire des antihistaminiques. Si tous les allergiques se mettaient en arrêt maladie à chaque crise…
    Voilà qui va donner des idées à certains, surtout en cette période de carnaval où curieusement l’absentéisme dans les administration explose.

  • jason973

    Nous avons eu droit en direct aux petites humeurs de cette greffière, puisqu’une décision de justice, qui aurait du être transcrite en 15 jours, a pris plus d’un an pour être validée. Quand nous demandions des explications, nos interlocuteurs renvoyaient vers Mme S. et ses congés maladie. Trois semaines d’arrêt, deux jours de « travail » et à nouveau repartie. Nous n’avons jamais réussi à la rencontrer.
    D’après ce que nous laissaient entendre ses collègues, son allergie était d’un autre ordre… Des antihistaminiques contre l’allergie au travail ?

  • GZ

    Séparation des pouvoirs, qu’ils disent.

  • FF

    Jason vos allégations dès le départ ne tiennent pas. Si ce que vous dites est vrai (ce qui reste à étayer), une durée présumée d’un an, pour une transcription, ne pourrait être imputable à la greffière qui a bénéficié de cette décision de justice : celle-ci a pris son poste le 1er juin 2018. S’en sont suivies deux périodes d’arrêt maladie de 12 et 15 jours en juillet puis août. Période plus longue d’arrêt à partir de fin septembre dernier (voir article). Votre assertion sur les « deux jours » de travail n’est donc pas non plus conforme à ce qu’il est précisé sur les arrêts dans la décision de justice de référé (qui ne s’appuie pas sur rien au demeurant)

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Sommet de l’ONU sur le climat

Une soixantaine de chefs d’Etat et de gouvernement se réunit ce lundi à New York pour présenter des mesures concrètes de lutte contre le changement climatique. Convoqué par le secrétaire ...

« Il est important que le centre-ville ne meure pas » (Magali Robo-Cassilde)

L'ancien bâtonnier du barreau de Guyane pendant le mouvement social de 2017, maître Magali Robo-Cassilde est au cœur d'une rumeur persistante qui l'annonce comme candidate aux élections ...

Marie-Laure Phinéra-Horth rassemble ses forces avant la campagne

On en sait davantage sur les futures élections municipales de Cayenne. Après l'inauguration des locaux de Nouvelle Force de Guyane dimanche 15 septembre, les alliances se sont un peu dévoilées. La...

La Guyane célèbre son patrimoine

A l'occasion des Journées du Patrimoine de nombreux évènements sont programmés en Guyane du 20 au 22 septembre.  Au Centre Spatial Guyanais trois activités sont proposées le 21 septembre...

Kourou : au port spatial de Pariacabo, une caisse de cocaïne sur un navire cargo convoyant habituellement les fusées Ariane, Soyouz et Vega, une affaire qui sent la poudre…

Un peu moins de 8 kilos de cocaïne ont été découverts au port spatial de Pariacabo à Kourou dans une caisse préalablement dissimulée et fixée à l'arrière de la coque d'un navire cargo ...

La décharge de Maripasoula : ce scandale sanitaire qui perdure

Un centre-bourg sous la fumée des déchets, un collège fermé jusqu'à lundi, du personnel de l'Education nationale et des riverains en colère, des pompiers dépêchés en urgence pour éteindre un...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube