vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Squat Bambou : l’enquête recherche les causes de l’incendie

Squat Bambou : l’enquête recherche les causes de l’incendie
Une opération d'expulsion dans les tuyaux freinée par la crise Covid

Un incendie s’est déclenché accidentellement ou a été déclenché volontairement sur le squat Bambou cette nuit «plutôt vers 1 heure à 2 heures du matin», a indiqué en fin de matinée ce vendredi à Guyaweb le procureur de la République de Cayenne, Samuel Finielz. «Nous sommes en recherche des causes de l’incendie, on ne sait pas en l’état s’il s’agit d’un incendie volontaire ou accidentel», poursuit le numéro un du parquet interrogé sur ce point. Bambou est une vaste zone d’habitat informel en limite de Cayenne et Rémire-Montjoly. Ses habitations érigées illégalement sont principalement sur le territoire de la commune…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

5 commentaires

  • EL MATADOR

    Incendie volontaire ou accidentel, ça change peu car ce squat est amené à être éradiqué.
    Constat : tellement de gens aimeraient voir ce squat disparaître, qu’il est légitime de se poser la question d’un incendie volontaire.
    Constat : il y a tellement de sources possibles d’incendie accidentel dans ce taudis, qu’il est légitime de se poser la question d’un incendie accidentel.
    Quand on en arrive à de tels constats, c’est que la situation est mauvaise.

  • FF

    Sauf que la méthode des paillotes corses (selon votre hypothèse 1) c’est une infraction grave. Donc ça changerait tout. Mais pure conjecture

  • kadd

    Imaginons un instant l’enfer des habitants de petit Lucas juste en face, paillotes corse ou pas il faut que le problème soit réglé définitivement

  • le Jaguar

    La méthode des paillotes était grave dans la mesure ou il s’agissait d’une opération menée par des militaires agissant sur instruction du plus haut représentant de l’état sur l’ile. Pour ce qui est du squat bambou, l’incendie peut être d’origine volontaire sans la moindre implication de l’état.

  • FF

    Un incendie volontaire dans tous les cas de figure est grave (surtout de lieux d’habitation avec familles). Mais pure spéculation. En l’état.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

La CACL, la CCDS et la CCEG pour Guyane Rassemblement

Rodolphe Alexandre et le parti Guyane Rassemblement continuent de conforter leur place aux postes décisionnels. Mais pas seulement par le biais des mandats électifs. Deux nouveaux postes de ...

Affaire Yves Jean-Bart, le président de la fédération haïtienne accusé d’abus sexuels sur de jeunes footballeuses issues de milieux défavorisés et banni à vie par la FIFA : l’ambassade des Etats-Unis s’indigne du non-lieu du volet pénal

L'ambassade des États-Unis en Haïti, dans un message publié en trois langues sur son compte Twitter, a indiqué regretter que le volet pénal de l'affaire Yves Jean-Bart dit «Dadou», banni à vie...

Violences conjugales : le bracelet anti-rapprochement disponible pour expérimentation en Martinique

Dispositif récent, encore en phase expérimentale en France, le bracelet anti-rapprochement doit, à partir de la semaine prochaine, faire l'objet d'une expérimentation en Martinique, premier ...

La FIFA bannit à vie Yves Jean-Bart dit «Dadou», président de la fédération haïtienne de football accusé d’abus sexuels à l’encontre de joueuses

Le président de la Fédération de football d'Haïti Yves Jean-Bart a été banni à vie de toute activité liée au football par la commission d'éthique de la FIFA, a annoncé ce vendredi sur son ...

Covid-19 : le taux d’incidence des nouvelles contaminations redépasse le seuil d’alerte, Rémire-Montjoly commune la plus touchée dont ses collèges et des écoles, un cluster au lycée Melkior de Cayenne

Comme le pronostiquait Guyaweb ces derniers jours, au regard de ses propres calculs à partir de données recueillies, la semaine dernière le taux d'incidence sur 7 jours (nouveaux cas pour 100 000 ...

Covid-19, Mirdad Kazanji : «je crois beaucoup en un virus saisonnier dont la circulation est susceptible de s’amplifier en saison des pluies en Guyane»

Le directeur de Pasteur et virologue Mirdad Kazanji confirme une augmentation du nombre de personnes qui «se sentent malades» en Guyane avec symptomes de contamination au Covid-19 et vont se faire ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube