vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Paul Martin, maire de Grand-Santi, a dormi en garde à vue à la PAF dans l’enquête pour «fraude à l’état civil»

Paul Martin, maire de Grand-Santi, a dormi en garde à vue à la PAF dans l’enquête pour «fraude à l’état civil»
Exclu Guyaweb : le maire nous répond !

La garde à vue, à Saint-Laurent du Maroni, du maire de Grand-Santi Paul Martin, s’est étalée sur deux journées, celles de mardi et mercredi, nous a confirmé ce jeudi le procureur de la République de Cayenne, Samuel Finielz. Une information également confirmée à Guyaweb par le maire de la commune joint par nos soins aujourd’hui. Eclairage. La garde à vue de l’élu de Grand-Santi, Paul Martin, a été décidée, comme celle d’un agent administratif de la commune chargé de l’état civil au moment des faits suspectés, dans le cadre d’une enquête judiciaire ouverte pour «fraude à l’état civil», nous a…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • Pokeur

    Dans ses fonctions, un maire est d’office officier de Police Jdiciaire (OPJ), ce que dit la loi :

    Ils peuvent, en particulier sur les instructions du procureur de la République (article 41 du code de procédure pénale) ou du juge d’instruction (article 81, alinéa 6 du même code), être amenés à diligenter des enquêtes sur la personnalité des personnes poursuivies ainsi que sur leur situation matérielle, familiale ou sociale.

    Si le procureur ou le juge n’a rien demandé en effet l’enquète est pliée pour defaut de procédure et le maire relaxé.

  • FF

    Déjà il n’y a pas de juge d’instruction dans cette affaire puisque c’est le parquet qui dirige l’enquête comme l’indique l’article (pas d’information judiciaire. Donc le point 2 est, dans ce dossier, hors sujet.

    Ensuite, on ne sait pas non plus encore (tout) ce qu’il y a dans l’enquête (qui se poursuit)

    L’article 40 du code de procédure pénale existe aussi (devoir de signalement d’infractions soupçonnées). Je ne sais pas si l’on est dans ce cas de figure.

  • le Jaguar

    Les policiers voulaient « l’embêter » ( passons sur cette fine analyse des raisons de sa garde à vue par l’intéressé ! ) mais en attendant il n’a pas passé la nuit dans une cellule pourrie comme David Riché mais dans une « salle de police » selon ses propres déclarations donc il semble avoir bénéficié d’un traitement de faveur et n’a pas trop à se plaindre.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Des chefs d’entreprise contestaient le couvre-feu élargi par le préfet : la requête en référé de Roger Arel et de l’Union syndicale des opérateurs touristiques de Guyane rejetée par la justice administrative !

Une requête du chef d'entreprise Roger Arel, de sa société Computer Guyane, à laquelle était associée l’Union syndicale des opérateurs touristiques de Guyane, présidée par Jean Luc Le West,...

Le drame du pôle « déficience sévère » de l’Imed

En 2018-2019, parmi le public très fragile de l'Imed, les enfants qui souffrent de déficiences sévères ont connu des jours difficiles, déplacés de bâtiment en bâtiment à cause d'un projet ...

Covid-19 : Après Kourou puis Matoury, Macouria devient la commune du littoral la plus impactée par nombre d’habitants sur sept jours

Selon le bulletin épidémio arrêté au jeudi 2 juillet, 8 heures, si l’on excepte le cas toujours aussi singulier de Saint-Georges de l’Oyapock à la frontière du Brésil, c'est Macouria qui ...

Le sombre fonctionnement de l’Imed

A quelques jours de la fin du mandat de l'administration provisoire, le futur de l'Institut médico-éducatif départemental (Imed) est incertain. Travail sans convention, inspection en cours sur les...

La Guyane en crise sanitaire

Le bilan de la pandémie de Covid-19 est de 16 morts et 4913 cas confirmés depuis la détection des premiers cas en Guyane le 4 mars et la propagation du coronavirus concerne l'ensemble du ...

Exclu : les cartes de l’épidémie du Covid-19 à Kourou

Guyaweb s'est procuré plusieurs cartes de l'évolution des cas de Covid-19 sur Kourou Exclusif. C'est d'abord un document des autorités daté de fin mai dernier qui fait le point sur ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube