Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

ONAG, ASG : Les causes du rejet

ONAG, ASG : Les causes du rejet

Nous vous dévoilons les raisons du rejet par le tribunal administratif de Cayenne du recours en plein contentieux porté par l’ONAG et ASG. Les associations dénonçaient l’absence de politiques publiques efficaces et le non respect de la loi, pour mettre hors de danger les 1500 habitants de Lalitany et préserver l’environnement de l’orpaillage légal et illégal. L’Organisation des Nations Autochtones de Guyane (ONAG) et l’association Solidarité Guyane n’ont pas su « démontrer l’existence d’un préjudice direct et certain » « notamment moral » induit « par l’État » sur les 1300 à 1500 riverains de Lalitany (selon une estimation de 2014 par le Parc amazonien de Guyane) concluent les juges du tribunal…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

  • La « demande sort du champ de compétence » du tribunal administratif, disent-ils.

    Presque jour pour jour, un autre tribunal administratif a enjoint le gouvernement d’équiper la jungle de Calais afin d’assurer le confort pour les « migrants ».

    Le confort des migrants illégaux passe avant la cession de l’empoisonnement de la population guyanaise, en particulier des autochtones.

    Le rejet de la requête par le tribunal administratif se trouve dans les contradictions de la justice administrative. D’un côté elle doit veiller au respect de la loi par le gouvernement, d’un autre côté elle cherche à minimiser la responsablitié du gouvernement. Tout dépend de la personnalité du juge, car entre ces deux préoccupations tout est possible et surtout son contraire.
    Le tribunal administratrif ne se base pas sur le droit ni sur des principes. Il se prononce selon des « considérations » subjectives.
    En voilà un exemple éclatant.

  • Il y a aussi une nouvelle technique adoptée depuis peu par les avocats j’ai remarqué dans les médias, pour qu’un recours soit débouté, il y a eu l’exemple avec Anne-Sophie Leclerc: ce sont les statuts de l’association qui porte plainte. C’est la 1ère chose qu’il regardent pour obtenir un rejet de la plainte. Le système judiciaire de la France est partial quand il s’agit de s’attaquer directement à l’Etat. Et on voudrait nous demander à nous de mettre le drapeau français à nos fenêtres? Tandis que notre population guyanaise se meurt à petit feu depuis des années à cause de la pollution par le mercure!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Saint-Laurent : la caravane passe et les opposants au pass sanitaire s’organisent

Samedi, entre 300 et 400 personnes – selon nos estimations – se sont réunies sur la place du marché de Saint-Laurent, point de chute de « la caravane de la liberté » conduite, notamment, ...

60000 foyers sans électricité

Depuis 14h, ce samedi 24 juillet, un incident généralisé plonge une grande partie du territoire guyanais sans électricité. « L’incident généralisé a eu lieu à 14h00 ce 24 juillet et ...

Poste de contrôle routier d’Iracoubo : « Les manifestations revendicatives sont un motif impérieux »

Comme nous l’annoncions ce vendredi, une caravane de la liberté est bel et bien partie ce samedi 24 juillet de Cayenne en direction de Saint-Laurent. Cette caravane composée d’opposants au ...

Plus de 230 kg de cocaïne dans un container au Suriname, un ex-policier devenu chauffeur-routier interpellé

Un ex-policier surinamais de 52 ans reconverti chauffeur-routier est suspecté d'avoir transporté plus de 230 kg de cocaïne jusqu'au site d'une compagnie maritime au Suriname. Il a été interpellé...

Une caravane de la liberté 

Après plusieurs manifestations anti-passe sanitaire, dont une marche qui a réuni plusieurs centaines de personnes à Cayenne le 21 juillet (photo de Une) et un jeté de blouse symbolique devant ...

Affaire Ketsia Le Fol-Claude contre Jérôme Le Fol : derrière la porte…

Après la condamnation à un simple «stage de prévention des violences conjugales et sexistes» du mari, Jérôme Le Fol, 47 ans, jugé coupable, le 1er juillet dernier par le tribunal ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube