vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Mort d’Hendy : confirmation de la culpabilité de Dominique Mangal pour «homicide involontaire par violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité ou de prudence» et de sa condamnation à deux ans de prison !

Mort d’Hendy : confirmation de la culpabilité de Dominique Mangal pour «homicide involontaire par violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité ou de prudence» et de sa condamnation à deux ans de prison !

La Cour d’appel de Cayenne, dans son délibéré rendu jeudi matin, a confirmé la culpabilité du chef d’entreprise Dominique Mangal, 52 ans, responsable d’un syndicat de transporteurs et aujourd’hui élu à la Chambre des métiers et de l’artisanat, des faits d’«homicide involontaire et blessures involontaires par violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité ou de prudence» dans l’affaire de l’accident mortel du 14 février 2012 qui avait coûté la vie, à 5 km du bourg de Cacao, au cours d’un trajet scolaire, au jeune Hendy,Demaison 10 ans au moment du drame. L’accident avait aussi blessé 13 autres écoliers ou collégiens montés dans un minibus…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • Jmc
    13 décembre 2018

    Si la justice n’est pas la morale, si cette décision ne fera pas revenir le petit Hendy, la reconnaissance de la responsabilité du chef d’entreprise dans cette tragédie sonne comme une évidence.
    Il n’y a pas de mandat de dépôt. Alors pourquoi celui ci avec indécence se pourvoir en cassation ? Il n’en a pas assez de faire du mal dans cette affaire.

  • Gevila973
    14 décembre 2018

    Largement méritée cette peine et n’ayant pas été incarcéré (ce qui n’aurait pas été plus mal) ce chef d’entreprise devrait se faire tout petit et se faire oublier en disparaissant d’ici au lieu de remuer encore la douleur de la famille en allant en cassation. Quel goujat !

  • Henri
    14 décembre 2018

    Dans 2 mois ça faira 7 ans,que ce personnage s’amuse avec nous(les parents d’Hendy) et comme ça ne lui suffit pas,il veut continuer d’approfondir cette blessure à ouverte à jamais ,en cassation.Quand nous le voyons à la TV ou dans les journaux,nous le voyons comme un
    assassin.Quant on pense que des gens votent ou l’elisent, c’est normal aussi?Je tiens à dire aussi que son avocat A. Leblanc est aussi le mien et ce presenter devant le tribunal,sans avertir,c’est normal aussi?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Une mule guyanaise et deux policiers surinamais corrompus condamnés à 12 mois de prison à Paramaribo dont sept avec sursis

Correspondance spéciale du Suriname Ank Kuipers (avec Frédéric Farine) La mule guyanaise détentrice de 280 grammes de cocaïne ainsi que les 2 policiers du Suriname prévenus, pour leur part, n...

Les 3 lycées et 4 collèges promis pour 2020 seront-ils prêts ?

Malgré les annonces de Rodolphe Alexandre en 2017, aucun lycée ni aucun collège supplémentaire n'ouvrira à la rentrée 2020. Le 17 novembre 2017, le président de la Collectivité Territoriale ...

Léon Bertrand reste en prison suite à un appel suspensif du parquet

Le tribunal d'application des peines avait décidé ce lundi d'aménager la peine de prison de Léon Bertrand via un placement sous surveillance électronique (PSE), autrement dit un bracelet au pied ...

La Commission Développement durable de l’Assemblée nationale est en Guyane

A l’initiative du député Gabriel Serville, une délégation de la Commission du Développement durable et de l’Aménagement du territoire effectue une visite en Guyane du 24 au 28 mars. « C...

Un piroguier surinamais qui a vu sa cargaison saisie jeudi par les douanes françaises patrouillant avec l’armée, dénonce un nouvel incident à partir du fleuve frontière

Jeudi 21 mars durant la matinée, un contrôle sur le fleuve Maroni effectué par une patrouille mixte douanes/forces armées de Guyane près du village de Maïman (entre Saint-Jean et le bourg d'Apat...

De Cayenne à la prison de Fresnes, la route du trafic de cocaïne (2/2)

Le nombre de mules interpellées en Guyane et dans l’Hexagone a été multiplié par cinq entre 2011 et 2018. Comment se déroule la détention en France hexagonale ? Guyaweb s’est penché sur les...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube