vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Le maire de Grand-Santi en garde à vue dans une affaire de suspicion d’infractions en matière d’état civil

Le maire de Grand-Santi en garde à vue dans une affaire de suspicion d’infractions en matière d’état civil

Paul Martin, le maire de Grand-Santi (frontière du Suriname), ainsi que l’officier d’état civil de la commune, ont été placés en garde à vue ce mercredi à Saint-Laurent du Maroni, a appris Guyaweb au milieu de l’après-midi. Cette garde à vue a pour objectif de faire la lumière sur un certain nombre d’incohérences (Le procureur de la République) Une information confirmée vers 18h par le procureur de la République de Cayenne, Samuel Finielz. «Cette garde à vue a pour objectif de faire la lumière sur un certain nombre d’incohérences» imputables selon le procureur «à la mairie de Grand-Santi au bénéfice…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

1 commentaire

  • GZ

    La disponibilité des documents et de sceaux nécessaires à la fabrication de certificats de naissance, en accès libre dans (TOUTES) les mairies du Maroni , eh ben, Jocelyne Helgouache en a fait un reportage télé ya à peine 20 ans… avec allusion éléphantesque au trafic évident.
    Bonjour la compagnie !

    Et même si l’article ne le souligne pas, un tel certificat = nationalité. Au bénéfice du nouveau « peuple autochtone » (LOOOOL) de la Guyane, et de qq cousins arrivés en pirogue, sur la route Afrique-Brésil… pendant que les autres à Ceuta…
    Alors, pour plus de cohérence, faudrait aussi voir les bénéficiaires de ces faux certificats, mués en « autochtones »… avec questionnade appuyé du personnel officiel totalement inerte devant ce trafic parfaitement connu depuis l’arrivée du RMI… Ca ferait du monde, olé !
    (Bon, c’est encore que de la sci-fi, comme d’hab.)

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Mal-logement, habitat informel : quelle est la politique de la CACL ?

Quelle est la politique de la communauté d'agglomération du centre littoral, territoire de grandes inégalités, face à la pression immobilière, au manque de logements et à la pression ...

« Sept idées reçues sur les langues d’outre-mer »

Le journaliste de L’Express Michel Feltin-Palas estime que ces "cousines" des langues minoritaires de l’Hexagone sont encore plus mal connues. « Outre-mer, on parle partout le créole », « ...

A Camopi, des problèmes avec la liste électorale

Laurent Yawalou qui mène la liste s'opposant au maire sortant Joseph Chanel souligne les difficultés rencontrées avec la liste électorale à Camopi. Une commune guyanaise de plus dans laquelle des...

A Apatou, climat tendu à trois semaines des élections

L’un des trois candidats officiellement déclarés à Apatou a été - temporairement - radié des listes électorales. Cette affaire alimente les critiques sur l’opacité qui entoure la gestion ...

Episode de pollution atmosphérique

Le seuil d'information et de recommandation (SIR) est dépassé ce dimanche indique Atmo Guyane. "Aujourd’hui 23/02/2020, les concentrations mesurées sont élevées (à 11 :00 : 58,9µg/m3 pour ...

Les quartiers populaires de Matoury, enjeux des Municipales

Matoury, une ville aux quartiers disparates et éclatés dans l'espace, depuis Stoupan et le quartier des Anglais au Larivot en passant par le bourg, Cogneau-Lamirande, Balata et Zénith. Une ville ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube