vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Le juge des référés rejette la requête de l’enseignant d’EPS, Renaud Servais, qui demandait la suspension de l’exécution de sa suspension de quatre mois

Le juge des référés rejette la requête de l’enseignant d’EPS, Renaud Servais, qui demandait la suspension de l’exécution de sa suspension de quatre mois
L'intégralité de la décision

Selon une décision du juge des référés, datée du vendredi 16 novembre, que Guyaweb s’est procurée, la justice administrative de Cayenne a rejeté la requête de l’enseignant d’EPS Renaud Servais qui demandait la suspension de l’exécution de l’arrêté de suspension de 4 mois pris par le recteur à son encontre le 31 août dernier. Le juge des référés motive sa décision en indiquant, dans son ordonnance, que l’urgence n’est pas caractérisée à partir du moment où l’enseignant est intégralement rémunéré durant sa suspension. Explications. « Par une requête et une pièce complémentaire enregistrées les 18 octobre et 10 novembre 2018», note au…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

7 commentaires

  • Bece

    Et sinon, pourquoi à t- il était suspendu?! Pas que pour 2 absences je suppose.

  • Alessandro de Sousa Alencar

    Mais personne ne se fait d’illusion avec le tribunal administratif. Il ne sert qu’a cacher ou repousser les problèmes de l’État administratif. Montrez moi une cause où la justice semble avoir pris le dessus à cette instance et je changerais peut être mon avis…

  • FF

    Le souci est que, questionné sur les (éventuelles) motivations de la suspension, le rectorat ne répond pas. Le juge des référés qui s’est arrêté à la non-urgence ne s’y penche pas. L’avocat de l’enseignant n’était pas joignable hier. Et l’enseignant que nous avons tenté de joindre au sujet de cet arrêté de suspension via sa messagerie Facebook n’a pas, pour l’heure, répondu.

  • le Jaguar

    Je pense que certains de ses ex.collègues pourraient vous en dire plus, sans doute sous couvert de l’anonymat !

  • FF

    Ou il faudrait lire l’arrêté du recteur. Autre curiosité : à l’audience publique de référé, ces hypothétiques motivations ne semblent pas avoir été abordées. A la question, y’a-t-il ou n’y a-t-il pas de motivations à cette suspension, le rectorat ne répond pas…

  • Quels sont les motivations de la suspension initiale ?

  • MAIPOURI

    France-Guyane, qui a consacré 3 articles à cette affaire, et notamment au soutien du STEG-UTG à l’enseignant, n’a jamais évoqué les raisons de cette sanction, rendant la lecture des articles presque incompréhensible… Même pour de la justice administrative, rendre compte d’une procédure sans que soient évoqués les faits informe peu.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

De Rugy se trompe sur le mercure et le cyanure

Lors de la séance de débat sur le projet de la Montagne d'or qui a eu lieu à l'Assemblée nationale jeudi 7 février, le ministre de la Transition écologique a soutenu des affirmations concernant ...

Me Gay remercié par le clan Bertrand

L'avocat cayennais, Me Jérôme Gay, nous a confirmé jeudi qu'il n'était plus le défenseur de de Léon Bertrand. Il précise que Me Patrick Lingibé (1) lui a adressé un courrier indiquant qu'i...

Interceptée avec plus de 15 kilos de cocaïne dans ses bagages, une Cayennaise laissée libre par le tribunal correctionnel dans l’attente de son procès reporté

Une jeune femme de 23/24 ans, de nationalité française, interpellée avec 15 kilos et 300 grammes de cocaïne dans ses valises samedi dernier à l'aéroport Félix Eboué de Matoury était appelée...

«En attendant Godot», l’inventaire du président du tribunal de grande instance de Cayenne, en matière d’application des peines, de squats, de malaise chez les greffiers, de budget de la justice…

Le discours du président du tribunal de grande instance (TGI) de Cayenne, fin janvier dernier, face à un parterre d'huiles étatiques et de robes du monde judiciaire recèle son lot de révélations...

Même tarif : 15 mois d’emprisonnement requis à Paramaribo à l’encontre du Guyanais détenteur de 280 grammes de cocaïne et de chacun des deux policiers soupçonnés de lui avoir extorqué de l’argent pour fermer les yeux

Correspondance spéciale de Ank Kuipers à l'audience au Suriname (avec FF) L'audience de ce mardi à Paramaribo s'est résumée quasiment aux réquisitions du parquet dans cette affaire présumée...

Le tribunal administratif annule l’exploitation, qui avait déjà cessé, d’un site alluvionnaire d’un km² sur la concession de la Montagne d’or

Lundi, le tribunal administratif de Cayenne a annulé une autorisation d'ouverture de travaux miniers accordée le 13 décembre 2017 par le préfet de Guyane sur une superficie d'un km² de la conce...

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube