vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

La Ligue des droits de l’homme demande la suspension du couvre-feu en Guyane : une audience à fort enjeu

La Ligue des droits de l’homme demande la suspension du couvre-feu en Guyane : une audience à fort enjeu
Mesures limitant le transport aérien et la vente d'alcool contestées aussi

Le tribunal administratif de Cayenne, comme l’a révélé Guyaweb ces derniers jours, est saisi d’une requête en référé liberté à fort enjeu. En effet, la Ligue des droits de l’homme (LDH), via son cabinet d’avocats parisien (SCP SPINOSI & SUREAU) demande la suspension de trois articles de l’arrêté du 11 mai du préfet de Guyane concernant le déconfinement et notamment la suspension du maintien du couvre feu sur ce territoire français d’Amérique du Sud, à l’heure où l’épidémie de Covid-19 s’étend sur le territoire. Présentation. Selon les informations recueillies par Guyaweb, la requête de la LDH a été déposée «contre…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

41 commentaires

  • Skope

    A suivre attentivement !

  • stiwistiti

    Bonjour,

    Avez-vous des informations sur les raisons qui motive la ligue des droits de l’Homme ?

  • Pokeur

    et l’accès à la mer, non c’est normal on peut aller en carbet, faire des sports nautiques en rivière/lacs/criques mais en mer non.
    L’eau salée n’est pourtant pas plus dangereuse…

  • FF

    Position de principe par rapport aux libertés fondamentales.

  • joma

    Connerie de principe par rapport a la bêtise humaine en général.

  • EL MATADOR

    Ligue des droits de l’homme?
    qui est tellement concernée par la Guyane qu’elle envoie un avocat parisien ?

    On devrait plutôt appeler ça « ligue du doigt de l’homme », car leur action est plutôt de tenter d’enfoncer un doigt dans l’arrière train de la population avec leur action actuelle.

    Il faut que tous ces « bobos » importés prennent conscience de la situation dans laquelle on se trouve en ce moment, au lieu de nous envoyer un avocat parisien…

    D’ailleurs, leur avocat, si il est venu spécialement pour ça en Guyane, j’espère qu’on le mettra en quarantaine forcée à sinnamary, afin qu’il ne vienne pas nous contaminer plus qu’on ne l’est déjà…

  • GZ

    Il se peut bien que ce soit la récente invention des « plages dynamiques » qui a fait pété les plombs même chez les plus dociles. Parce que si plus personne de sensé ne fait plus aucune illusion sur les capacités des dirigeants et hauts fonxis de ce pays, là, à ce niveau, ce n’est plus possible.
    Après cette cacophonie que l’étranger observe incrédule (des amis croient que j’invente..), comme l’interdiction des masques – puis volte-face jusqu’aux amendes si vous ne les portez pas -, l’interdiction préfectorale à se parler en lieu public et d’autres idioties, Ils inventent les plages dynamiques… Mais qui est ce con sphérique immobile qui dégueule un truc pareil ? Le prochain sera le masque sous sa douche, contrôlé par la maréchaussée – sous les ordres de Benalla, pourquoi pas.
    Ensuite viendra l’interdiction de tirer la chasse, avec l’obligation de stériliser vos crottes aux micro-ondes. Mais quoi, nous savons que le virus passe dans les selles, non ? Le contrôle se fera par les odeurs : si votre maison ne pue pas suffisamment, vous payerez l’amende 15x majorée. Nnna
    Des tarés pondent des stupidités à faire pâlir Kafka et rendent fou la population entière. La France devient un asile à ciel ouvert. C’est bien, LDH, emmerdez-les.

  • Pagainnom

    N’importe quoi ! C’est la Ligue des Droits de l’Homme à Assassiner
    en refilant le Covid à ses congénères

  • GZ

    Vous vous trompez de responsabilités. C’est fou, comme c’est devenu omniprésent.

  • FF

    Matador : avocat parisien car le siège de la Ligue des droits de l’homme est à Paris. Une procédure devant la juridiction administrative étant avant tout écrite.

  • FF

    GZ : organiser des soirées à 200 sans protection, célafôtaléta ? Ou est-on dans le cadre du délit de mise en danger d’autrui ? Et même à 15 d’ailleurs…

  • FF

    GZ tu te trompes : bien avant l’idée de « plages dynamiques », pendant le confinement des comportements individuels et collectifs délétères se sont répétés. Partie émergée de l’iceberg déjà évoquée sur Guyaweb. L’indignation sélective est dangereuse pour la santé.

  • simplet

    c’est décon certant !!!
    le covid ne frappe pas là ou il faudrait

  • GZ

    Drôle, je viens de lire dans la presse que les Français (en Métropole) sont les parmi les plus respectueux des règles Covid… (On ne sait pas desquelles, mais bon)
    Pour autant, les « comportements délétères » de la rue ne devraient pas entraîner des mesures idiotes. Sinon, il y aura davantage de comportements délétères… Cetotomatik. Et celafotalétat. Qué, à qui d’autre ?
    Il serait bon de sortir, un jour, de cette posture qui veut tout régler par les ordres. Non pas par l’Ordre, les mesures claires et sensées, par l’exemplarité, mais par les ordres. A défaut d’être capable de susciter l’adhésion à la raison. C’est que, quand on mise sur les ordres – idiots de surcroît – c’est pour cacher l’odeur de la tête du poisson…
    « délit de mise en danger d’autrui » ? Doucement… d’abord ce paquet de plaintes contre le gvt , (y compris par des policiers et gendarmes), la responsabilité des gueux après. Car leur comportement délétère n’est que la partie émergée de l’iceberg.

  • FF

    On peut sombrer dans l’idéologie. La démocratie sans responsabilité individuelle et collective ça n’existe pas. T’as pensé (sans parler de la mise en danger potentielle de la santé d’autrui) aux riverains à Cayenne qui ne peuvent faire droit à leur droit au sommeil (article France-Guyane hier). L’Etat providentiel ce n’est pas la démocratie. Le pouvoir providentiel encore moins. L’homme providentiel au pouvoir encore moins…

  • FF

    Ou alors, GZ, tu prônes la liberté absolue d’être irresponsable (au détriment des autres) en période de pandémie ? C’est plus dangereux dans la vraie vie que dans un bouquin, non ?

  • stiwistiti

    La ou je comprend la logique de GZ c’est que L’Etat – à force de pondre tout et n’importe quoi et à force de mentir – pousse les gens à l’irresponsabilité et à la désobéissance.

  • GZ

    « On peut sombrer dans l’idéologie » ? Qui ON ? Dans quelle idéologie ? La seule que j’y vois, c’est celle qui planque le naufrage derrière l’autoritarisme avec une telle constance que l’on peut déjà qualifier …d’idéologie.
    Que vient faire ici le tapage nocturne ? J’ai parlé du rafale des mesures crétines qui décrédibilisent encore plus leurs auteurs et sapent encore plus l’intégrité nationale.
    Je ne prône pas la « liberté absolue d’être irresponsable en période de pandémie », je viens de te rappeler à l’existence des plaintes ayant pour but de la contester…

  • FF

    J’ai récemment échangé avec un Guyanais historique de Zéphir qui me dit que les gens ont peur là-bas. Tu connais l’histoire de ce quartier ? Les sound system y sont constants (confinement ou pas). Donc la loi du plus fort, du plus bruyant, c’est un idéal ? Et sur place effectivement peu d’intervention des forces de l’ordre semble-t-il sinon les nonsoundsystémistes ne vivraient pas calfeutrés même hors confinement.

  • GZ

    Merci stiwistiti, c’est tout à fait cela. Je tiens aussi à souligner l’hiérarchie des choses : quand la tête a failli, qu’elle ne vienne pas donner des leçons…
    Mais allez expliquer la modestie et la retenue à ce monde-là….

  • FF

    Stiwi c’est de la complaisance ça, voir mon message précédent

  • GZ

     » la loi du plus fort, du plus bruyant… peu d’intervention des forces de l’ordre »

    Aha.
    Ca m’ennuie de te le dire, mais tu viens d’évoquer le pb de statut..

  • GZ

    Non, il ne fait pas de la complaisance . Il a compris la cause-conséquence. Pourquoi pas toi?

  • FF

    Encore une fois GZ, affirmer n’est pas prouver. Tu vis en zone urbaine ? Tu es déjà allé défendre le retraité calfeutré chez lui à Zéphir ? C’est uniquement lafôtaleta Switi ? (Tiens je croyais que c’était une municipalité). La lecture manichéenne n’est pas recevable dans ce dossier même si le déconfinement jacobin au pied du stade 3 interroge.

  • FF

    Le statut, c’est un peu ton mot fourre-tout GZ, ton point Godwin…

  • GZ

    Laisse la formule formulée « affirmer n’est pas prouver » C’est un élément de langage pour dévier. Je ne cherche rien à prouver, on discute et échange des avis, essayant d’argumenter, expliquer.
    Il n’y a que toi qui parles du tapage nocturne. Moi, je tente d’expliquer la démarche de la LDH à la lumière des mesures officielles à coucher dehors.

  • GZ

    Je n’y peux rien si tant de pb viennent directement d’un système politique inadapté. Le plus rigolo – et c’est ce qui m’amuse – c’est que tout un chacun le reconnaît – sans jamais le prononcer.
    Comme toi à l’instant.

  • GZ

    Et ce n’est pas MON point Godwin. Le statut, c’est le point Godwin de ceux qui ne l’admettent pas… T’as pas remarqué qu’il n’existe aucune discussion là-dessus ? Nulle part ?

  • FF

    La responsabilité individuelle n’existe pas ? Euh tu ne pipes mot sur le rappel de ce qu’est une municipalité et sur ses devoirs. Combien de polices municipales fonctionnent-elles la nuit. Celle de Cayenne est-elle vigoureuse à Zéphir ?

  • GZ

    Les mesures censément antiCovid viennent essentiellement de l’exécutif, me semble-t-il. Je comprends que l’on puisse être excédé par le voisinage, mais c’est sans rapport. Ici le sujet est la limitation des libertés individuelles, corollaire de la dégradation de la responsabilité individuelle. Si, celle-ci existe. De moins en moins. Et cette sape est étroitement liée aux incivilités qui te turlupinent.
    Bonne nuit, vais dodo.

  • stiwistiti

    FF, si y a bien quelqu’un qui 99 fois sur 100 ne supporte pas le « célafoteal’etat » c’est bien moi !

    Mon commentaire précédent ne cherchait ni à justifier les attitudes irresponsables, ni à rejeter toute la faute à l’État.

    Ceci je ne peu m’empêcher de penser que dans une certaine mesure, à force d’infantiliser les gens l’État a sa part de responsabilité (j’ai bien bien dit une part) de responsabilité. Mais rassurez-vous FF, au vu de mes fonctions économiques et politiques à Cayenne, je suis trop bien placer pour savoir que tout est très compliqué à gérer (en particulier l’être humain).

  • FF

    On est d’accord c’est complexe mais il y a tout de même des comportements individuels et collectifs lourdingues et délétères, non ?

  • FF

    Non GZ, je rapporte des témoignages de Guyanais d’un âge certain écœurés (et un rien mélancoliques)

  • le Jaguar

    Le problème de l’état est son incapacité à faire respecter les règles qu’il tente d’imposer et de pas vouloir utiliser les outils juridiques qu’il met lui-même à sa disposition. Pourquoi ne pas saisir par exemple les véhicules dotés d’enceintes utilisés par les auteurs de sound system sauvages sur la voie publique alors que la loi l’autorise ?

  • FF

    Quel article de loi ? Ce point est intéressant si exact. Bon après le saisi fera appel et l’avocat dira célafôtaléta alors que mon client est un exemple de jeune de 39 ans inséré socialement par le tuning

  • raf973

    GZ, je vous suit sur les aller/retour et ratés du GVT sur certains point.
    J’aurais préféré plus s de franchise sur le coup des masques par exemple, mais on a tous compris qu’il n’y en avait pas. C’est comme les tests qui se font à beaucoup plus grand nombre aujourd’hui.
    Mais attaquer lEtat pour le couvre feu c’est juste n’importe quoi. Il y a des situations où les principes doivent été mis de côté et quand il en va de la santé de la population je ne comprends pas la finalité de ce genre de démarche. À part faire c…. les autorités tout en mettant la santé des gens en jeu.
    Jai bien aimé la ligue des doigts de l’homme !!!!!

  • stiwistiti

    FF sur ce point d’accord à 100% ;-)

  • GZ

    Personne n’attaque l’état « pour le couvre de feu », raf. On conteste LE CONTENU et la manière, et par delà l’inefficacité des services de l’état (Rayez le mot « état » et remplacez par « l’exécutif », comme tjs.)
    Par ailleurs un couvre-feu en tant que tel est encore complètement idiot à présent. Résurgence d’un passé violent…tjs cette logique de flicaille à la Fouché.
    L’exigence du QI et de la pertinence chez « l’Etat » n’est pas une mise de côté des principes. C’est justement l’exigence des principes qui fondent le contrat social – ce dont l’autoritarisme se fout de plus en plus, mécaniquement.
    Ici c’est « l’Etat » qui a mis les principes à côté, et dès le début : la compétence, la sincérité, la transparence, l’exemplarité. (En fait, ces principes sont ordinairement ignorés. Le covid l’a seulement rendu visible pour le plus grand nombre, et de manière charnelle. D’où l’émotion nationale à grande échelle)

    Personne ne conteste la nécessité des mesures en cas d’épidémie, mais presque tout le monde conteste CES mesures et leur modalité d’application.

    C’est comme la politique du foncier en Guyane, la manière d’attribution des titres miniers etc etc… Un bordel appelé corruption généralisée.

  • GZ

    Je comprends l’écoeurement de ton Guyanais mélancolique, mais encore une fois c’est sans rapport direct avec le sujet. Son écoeurement est juste une expression futile des conséquences de l’histoire du statut. Cessons d’en parler ici.

  • FF

    Tu décrètes de ce qu’il convient d’évoquer ou pas désormais ? Ce qui te plaît on en parle, si ça dérange un peu trop le rouleau compresseur, on broie ? Ou on évite ? C’est l’oukase ? Pourquoi ça n’aurait aucun rapport avec la Guyane, c’est du vécu local urbain, quotidien, constant… Tout le monde n’a pas le loisir d’observer les arbres en chuchotant…

  • GZ

    Je ne décrète rien, je t’invite à ne pas sautiller sur un tapage nocturne bien « en rapport avec la Guyane » mais sans rapport avec le covid. A moins que tu n’affirme que ces incivilités soient consécutives au virus, que tapage n’existait pas avant et n’existera pas après… Tu ne l’affirmes pas, n’est-ce pas ?
    C’est juste un désir de ne pas dévier du sujet qu’est la réponse de l’administration à la situation. Sans la prétention que tu m’attribues.
    Je décèle un point de jalousie dans les arbres… Si ça te console, je ne peux les observer. Pour les mêmes raisons qui amènent le tapage ou les plages dynamiques… Tu comptabilises les conséquences, je songe aux causes. Parce que sans voir les causes, il est inutile de pleurnicher sur les conséquences. Et, au final, c’est tjs la gouvernance qui se pointe. Et tu veux une différente de ça : https://francais.rt.com/france/75406-grigny-match-sauvage-football-presence-300-spectateurs-police-intervient-pas ? A quel titre ?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Covid-19 : Après Kourou, Matoury puis Macouria, Cayenne devient la ville de Guyane la plus touchée sur 7 jours par nombre d’habitants

Après Macouria, commune succédant à Matoury qui avait elle-même pris la suite de Kourou, c’est Cayenne qui s’avère cette fois la ville guyanaise ayant le plus fort taux d’incidence sur les ...

Une aide-soignante de 57 ans de l’Ehpad Ebène atteinte du Covid-19 a perdu la vie dimanche matin à l’hôpital de Cayenne, les ministres n’en ont pas parlé

  Une aide-soignante de l’Ehpad Ebène, à Cayenne, est décédée dimanche matin à l'hôpital, des suites du Covid-19, a indiqué ce matin, l'ARS Guyane dans sa lettre professionnelle ...

Les médecins libéraux, oubliés de la visite de Jean Castex, dénoncent du « mépris »

Contestée par le Syndicat des Médecins de Guyane - CSMF, la visite express du chef du gouvernement Jean Castex en Guyane, dimanche 12 juillet durant le couvre-feu, ne restera pas dans les mémoires,...

Nouvelles modalités de voyage entre les Outre-mer et l’Hexagone

Le bilan de la pandémie de Covid-19 est de 6170 cas confirmés et 29 morts depuis la détection des premiers cas en Guyane le 4 mars et la propagation du coronavirus concerne l'ensemble du ...

Affaire «Gilbert», un sexagénaire de Balata atteint du Covid et évacué en Guadeloupe : le directeur de l’hôpital de Cayenne rédige une lettre d’excuses pour la famille laissée sans nouvelles

Une famille de Balata à Matoury se dit toujours sans nouvelles véritables d'un proche, atteint du Covid-19, hospitalisé depuis 4 semaines et évacué, dans l'intervalle, en Guadeloupe. Lundi 6 ...

Le gouvernement Castex en Guyane, en pleine crise sanitaire, économique et sociale

Cette visite ministérielle express de 8h, dimanche 12 juillet - pour laquelle Guyaweb a été soigneusement mis à l'écart (1) - est sans nul doute un des tournants de la longue crise sanitaire du ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube