vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

France-Guyane : coup de sifflet final

France-Guyane : coup de sifflet final
L'ultime édition papier

Le tribunal mixte de commerce de Fort de France a prononcé ce jeudi matin la liquidation, sans poursuite d’activité, des sociétés du groupe de presse des Antilles-Guyane et en particulier les sociétés éditrices FA Martinique, FA Guadeloupe et FA Guyane (France-Guyane). La seule offre de reprise globale du groupe -celle de l’actionnaire ayant repris le groupe en juin 2017, Aude Jacques-Ruettard- n’a pas réussi à boucler son plan de financement. 236 salariés sont concernés par cette liquidation sur l’ensemble du groupe. Cette décision provoque de fait le licenciement économique de 23 personnes salariées en Guyane. Porteur d’une offre pour la…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

10 commentaires

  • La Sobriete Heureuse

    Le lobby minier international et celui de la pwofitasyon, aidés de leurs petits soldats du développement kolonialiste, perdent ici un allié de taille !
    Espérons néanmoins que le vide laissé par la disparition de cette « usine à gaz » permettra à plusieurs médias locaux de s’épanouir dans la sobriété, avec pour ligne éditoriale liberté d’expression, opiniâtreté et rigueur de l’information.

  • hugo_f

    Longue vie à GuyaWeb !

  • Remi973

    N’était-ce pas FG qui avait initialement sorti l’affaire du salaire de Marie-Laure Phinera-Horth au CHAR ? Quelles autres affaires ont-ils sorti ?
    Comment va désormais faire la CTG pour faire largement connaître son opinion ?
    C’est quand-même triste…

  • Djo

    Et avant Phinéra, la construction illégale de l’antenne du parc amazonien à Maripasoula, l’octroi par la Region d’une aide à l’installation de la fille d’un vice-président de la Region, Lagarde a vue du fils de ce même élu, le moteur utilisé par Joseph Chanel, les tarifs octroi de mer de 2011 qui a obligé la Région à faire machine arrière, les rapport à l’or d’une ancienne procureur de Cayenne, l’affaire du carbet de la police, les relevés bancaires du centre socioculturel de la mairie de Roura, le rapport sur l’aide social à l’enfance du cobseilbgeneral, la construction de la couverture du plateau sportif de Régina, la voiture du maire d’Apatou, les dizaines de téléphones achetés par le collège de Papaïchton, et desvduzaines d’autres que j’oublie sur le moment.

  • Djo

    La photo des petites culottes achetées par la mairie de Montsinéry (affaire révélée par l’auteur de cet article d’ailleurs)

  • FF

    L’affaire de la mairie de Montsinery, c’est sûr c’est La Semaine Guyanaise. Nous avions publié la facture…

  • moibeni

    Et Guyaweb dans tout ça ? Changement de braquet avant que CTG et les lobbies ne créent un nouveau média politiquement correct !

  • Francois

    inkroyable …. je n’arrive pas à regretter la disparition de ce canard politikement korrect pour tous ceux qui se faisaient du fric sur le dos des finances publiques … C’était bien utile pour l’horaire des marées et la météo du jour, pourtant !

  • GZ

    Khmm, soyons précis. Les « finances publiques » n’ont pas de dos, ce n’est qu’une fonction administrative dépourvue de conscience et de sens, et non pas une réalité tangible, encore moins une source de richesse.

    sur le dos des citoyens, con-tribuables ou pas, vous voulez dire… Ma foi, c’est intrinsèque à ce modèle. Au risque de vous faire mal, mais faut bien :
    https://www.youtube.com/watch?v=FHYxpC92j_0
    and
    https://www.youtube.com/watch?v=rv5t6rC6yvg

    (Et aussi : https://www.youtube.com/watch?v=mwzCvuj8XXA Déjà ! :-)

  • le Jaguar

    Il est tout de même très dommage que la Guyane ne dispose plus d’un quotidien d’information, même sous format uniquement numérique même s’il est évident que le faible tirage constitue un véritable frein au regard du coût de fabrication.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Covid-19 : autant de cas à Oiapoque que sur l’ensemble de la Guyane !

La mise en état des cas confirmés par le gouvernement de l'Amapa ce mercredi révèle ce chiffre assez effarant : 517 cas positifs sont désormais confirmés sur la ville d'Oiapoque. C'est autant de...

Meurtre d’une femme enceinte de 29 ans à Bagdad : le compagnon, frappé de plusieurs coups d’arme blanche, toujours hospitalisé

Les circonstances de l'homicide présumé commis à l'arme blanche ce week-end secteur de Bagdad à Cogneau-Lamirande restent toujours floues, presque 4 jours après les faits. Le compagnon de la ...

Covid-19 : un troisième patient en réanimation, 26 personnes hospitalisées, 517 cas cumulés et des fêtards invétérés…

Nombre de cas positifs et de personnes hospitalisées multiplié par deux en 10 jours, doublement du nombre cumulé de personnes en réa en une semaine, la propagation du coronavirus et ses ...

Saint-Georges, cluster de Guyane

Saint-Georges de l'Oyapock à la frontière du Brésil, seule commune encore confinée en Guyane, est «le» foyer épidémique actuel du territoire. La Guyane est au stade 2 de la diffusion du ...

Les rassemblements interdits dans les lieux de culte des communes touchées par le Covid-19, sauf cérémonie funéraire limitée à 20 personnes, selon le dernier arrêté du préfet

Comme l'annonçait Guyaweb (voir article précédent), le nouvel arrêté du préfet pris ce jour dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19 (voir ce lien) prévoit des restrictions ...

Les cérémonies religieuses sont-elles dangereuses pour la santé ? Moins que les marchés et les files d’attente à La Poste, selon l’évêque

Les cérémonies religieuses ont repris en Guyane, alors que, selon nos informations, le préfet envisageait hier de les restreindre au regard de l'épidémie de Covid-19 en Guyane, en zone orange ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube