vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

«En attendant Godot», l’inventaire du président du tribunal de grande instance de Cayenne, en matière d’application des peines, de squats, de malaise chez les greffiers, de budget de la justice…

«En attendant Godot», l’inventaire du président du tribunal de grande instance de Cayenne, en matière d’application des peines, de squats, de malaise chez les greffiers, de budget de la justice…
Huit inspecteurs annoncés en mars !

Le 28 janvier, le juge Chevrier en aura terminé par la faible part du budget allouée à la justice en France comparativement aux autres pays européens et par une référence à une pièce de Samuel Beckett au titre devenu le symbole de l’attente confinant à l’absurde. «Les dernières études sur le budget de la Justice en France ne sont pas encourageantes. L’inquiétude découlant de l’impossibilité à faire face à la charge de travail renvoie à l’éternelle question des moyens consacrés aux services judiciaires, la justice française étant dernière de la classe en Europe en consacrant en 2016, 66 euros par habitant…

Cet article est composé de plusieurs parties, lire la suite:

1 2 3 4 5 6

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • Jmc

    Remarquable article, décrivant avec précision la somme des dysfonctionnements d’une institution majeure, la justice.
    Et au final une conclusion relative à la patience seul remède possible comme une résilience alors que la solution n’est pas dans les missions qui se succèdent, les réunions, mais plutôt dans l’octroi de budgets jamais obtenus et qui s’envolent au fil du temps.

  • FF

    Ce reportage vient d’être réactualisé. Principalement page 6, de quelques illustrations que nous avions demandées au président du TGI sur cette partie de son discours du 28 janvier dernier relative à «l’amélioration des conditions de travail au TGI».

    Le juge y indiquant alors : «de nombreux leviers ont été actionnés, parfois vainement. Mais d’autres ont eu un effet.»

  • GZ

    Godot et Kafka.

    Excellente dissection de la culture du pouvoir tel qu’il est en France. Trop riche pour le bac philo mais beu défi pour des juristes en fin d’étude.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Untɨ, les origines primé au festival Présence Autochtone à Montréal

Untɨ, les origines, le film documentaire écrit et réalisé par le leader charismatique de la Jeunesse autochtone, Christophe Yanuwana Pierre, était sélectionné pour la 29e édition du festival ...

Nouvelle mission de Greenpeace en Guyane

L'ONG Greenpeace va effectuer une nouvelle mission scientifique au large de la Guyane. Il s'agit d'une des étapes de la mission internationale “Protection des océans” débutée en Arctique en ...

Allemagne et Norvège sanctionnent la politique environnementale de Bolsonaro

Les deux pays suspendent leur contribution au Fonds Amazonie chargé de lutter contre la déforestation. Doutant ouvertement de la volonté du président brésilien Jair Bolsonaro de contenir la ...

Nahel Lama, le renouveau du PSG

Le quadra Nahel Lama vient de rejoindre le Parti Socialiste Guyanais (PSG) qui patine depuis les élections municipales de 2008 (1), point de départ d'une longue période de trouble interne. Nahel ...

Saül célèbre ses 50 ans

Alors que toutes les caméras seront braquées sur la 30e édition du Tour de Guyane, Saül située au cœur de la Guyane et primée pour l'Arbre de l'année en 2015 célèbrera ses 50 ans du 15 au 18...

La « Marche des Marguerites » au Brésil

Des dizaines de milliers de femmes venues des campagnes et de l'Amazonie se retrouvent durant deux jours pour revendiquer l’égalité des droits et la protection de l’environnement à l’occasion...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube