vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Décès d’un nourrisson passé deux fois par les urgences de l’hôpital de Cayenne sans être hospitalisé : un jeune médecin renvoyé devant le tribunal correctionnel pour «homicide involontaire»

Décès d’un nourrisson passé deux fois par les urgences de l’hôpital de Cayenne sans être hospitalisé : un jeune médecin renvoyé devant le tribunal correctionnel pour «homicide involontaire»
Information et enquête Guyaweb

Vendredi 29 décembre 2017, après plusieurs jours de silence, soulignions-nous à l’époque, la direction de l’hôpital de Cayenne tenait une conférence de presse dans l’enceinte de l’établissement hospitalier aux côtés de l’ARS de Guyane, représentée par son jeune numéro 2 de l’époque, Fabien Laleu, afin de restituer des éléments d’une enquête administrative menée tambour battant : en deux jours. « Il s’agissait de questionner le personnel pour savoir ce qu’il s’est passé, de vérifier que l’organisation a été conforme. Une enquête administrative n’est pas une procédure pénale», notant sur le sujet Fabien Laleu. Était venue sur la table ce jour-là…

Cet article est composé de plusieurs parties, lire la suite:

1 2

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

5 commentaires

  • bijou@60
    16 décembre 2020

    Un deuxième passage tjrs avec fievre , la prise en charge pour une hospitalisation pour surveillance devrait etre évidente… même pour une journée , un BB s’emcombre facilement..
    Les médecins devraient sortir de leurs protocoles standards et de leurs froideurs.
    Désolée pour les parents…

  • rj42
    19 décembre 2020

    Présumé innocent ?
    Il ne manque que l’emploi du temps du jeune médecin dans votre article… prêt pour le lynchage ?

  • FF
    19 décembre 2020

    Comme vous y allez… Toutes les parties ont été contactées. Le parquet a confirmé le procès en correctionnel à venir. Il s’agit d’une enquête journalistique qui nous semble équilibrée (qui plus est dans la mesure des réponses obtenues) avec notamment l’éclairage d’un autre médecin des urgences à l’époque (quant au fonctionnement) sur des faits qui conditionnent la vie publique et au regard d’une affaire qui avait suscité l’émoi et avait été très médiatisée à l’époque du décès du nourrisson. C’est ce que l’on appelle le droit de suite journalistique dans une société démocratique…

  • rj42
    19 décembre 2020

    L’enquête journalistique est légitime et je salue l’éclairage concernant les urgences à l’époque.

    Ma remarque concerne les détails de la vie personnelle du médecin. Cela me semble hors sujet et la porte ouverte à un lynchage médiatique, voire physique si ce jeune homme (présumé innocent) était resté en Guyane… mais c’est l’humble avis d’un petit lecteur.

  • FF
    20 décembre 2020

    Pourquoi penser cela, ne serait-ce un préjugé vis à vis de la Guyane ? En outre, il est précisé dans l’article que ce médecin exerce -notamment- des remplacements en libéral en ce moment dans les Hauts de France.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

100% des têtes de listes aux dernières municipales d’Apatou déclarées inéligibles par la justice : ce qu’a dit le tribunal administratif sur les cas Edwin Moïse et Romaric Baya !

Après l'épisode supplémentaire du feuilleton Paul Dolianki déclaré «démissionnaire d'office» par le préfet Thierry Queffelec mardi, comme l'a révélé Guyaweb, suite à sa condamnation ...

« L’orpaillage « artisanal » légal est aujourd’hui déjà une activité quasiment révolue »

L'Office français de la biodiversité (OFB) a publié un ouvrage richement illustré et documenté sur l'histoire et les impacts environnementaux de l'orpaillage en Guyane, disponible gratuitement en...

Covid-19 : baisse des taux d’incidence et de positivité depuis près de deux semaines en Guyane, hausse des admissions en réa pour détresse respiratoire…

Guyaweb a pu prendre connaissance du PSI (point de situation interne) au mardi 26 janvier des autorités sanitaires de Guyane en matière de pandémie du Covid-19, un document qui confirme une baisse ...

Le préfet a pris l’arrêté consacrant la démission d’office de Paul Dolianki

Le préfet de Guyane Thierry Queffelec a signé ce mardi l'arrêté de démission d'office qui met fin, à partir de sa notification, au mandat de maire d'Apatou de Paul Dolianki, a-t-on appris de ...

Contestation des élections municipales à Awala-Yalimapo : le maire et président du bureau de vote, Jean-Paul Ferreira, se défend mais confirme des spécificités guyanaises

Le 18 octobre dernier, la liste conduite par Jean-Paul Ferreira, maire sortant, est élue au 1er tour à Awala-Yalimapo (1442 habitants au 1er janvier 2018 selon le dernier recensement Insee) avec 274...

Attestation dérogatoire : «Si tu n’as pas de « chien », tu ne sors pas !»

Un bon nombre de citoyens nous ont signalé une « aberration » sur l’attestation dérogatoire à présenter lors des déplacements hors du domicile durant les horaires de couvre-feu. «Si tu ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube