Guyaweb, journal d'information et d'investigation

Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Décès d’un nourrisson passé deux fois par les urgences de l’hôpital de Cayenne sans être hospitalisé : un jeune médecin renvoyé devant le tribunal correctionnel pour «homicide involontaire»

Décès d’un nourrisson passé deux fois par les urgences de l’hôpital de Cayenne sans être hospitalisé : un jeune médecin renvoyé devant le tribunal correctionnel pour «homicide involontaire»
Information et enquête Guyaweb

Le 21 janvier prochain devant le tribunal correctionnel, en Guyane, un procès pour «homicide involontaire» est programmé suite à la mort d’un nourrisson guyanais de sept mois, décédé le jour de Noël 2017 après deux passages aux urgences de l’hôpital de Cayenne, l’avant-veille puis quelques heures avant sa mort. Le bébé, de sexe féminin, prénommé Izadora, n’avait pas été hospitalisé mais renvoyé deux fois au domicile parental par deux médecins différents, avec un traitement. Le prévenu soupçonné d’homicide involontaire est un jeune médecin qui travaillait aux urgences de l’hôpital depuis plus d’un mois à l’époque. Enquête. Cette affaire dramatique que…

Cet article est composé de plusieurs parties, lire la suite:

1 2

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

5 commentaires

  • bijou@60
    16 décembre 2020

    Un deuxième passage tjrs avec fievre , la prise en charge pour une hospitalisation pour surveillance devrait etre évidente… même pour une journée , un BB s’emcombre facilement..
    Les médecins devraient sortir de leurs protocoles standards et de leurs froideurs.
    Désolée pour les parents…

  • rj42
    19 décembre 2020

    Présumé innocent ?
    Il ne manque que l’emploi du temps du jeune médecin dans votre article… prêt pour le lynchage ?

  • FF
    19 décembre 2020

    Comme vous y allez… Toutes les parties ont été contactées. Le parquet a confirmé le procès en correctionnel à venir. Il s’agit d’une enquête journalistique qui nous semble équilibrée (qui plus est dans la mesure des réponses obtenues) avec notamment l’éclairage d’un autre médecin des urgences à l’époque (quant au fonctionnement) sur des faits qui conditionnent la vie publique et au regard d’une affaire qui avait suscité l’émoi et avait été très médiatisée à l’époque du décès du nourrisson. C’est ce que l’on appelle le droit de suite journalistique dans une société démocratique…

  • rj42
    19 décembre 2020

    L’enquête journalistique est légitime et je salue l’éclairage concernant les urgences à l’époque.

    Ma remarque concerne les détails de la vie personnelle du médecin. Cela me semble hors sujet et la porte ouverte à un lynchage médiatique, voire physique si ce jeune homme (présumé innocent) était resté en Guyane… mais c’est l’humble avis d’un petit lecteur.

  • FF
    20 décembre 2020

    Pourquoi penser cela, ne serait-ce un préjugé vis à vis de la Guyane ? En outre, il est précisé dans l’article que ce médecin exerce -notamment- des remplacements en libéral en ce moment dans les Hauts de France.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Élie Domota : « L’État a la volonté manifeste de laisser la Guadeloupe dans un marasme »

Le porte-parole du LKP (« Collectif contre l’exploitation ») est en première ligne de la mobilisation sociale qui agite l’île depuis deux semaines. Contrairement à ce qu’affirme ...

Les sites d’or clandestins chutent à 129 contre 148 dans le Parc, une première analyse..

Le nombre de sites illégaux est en baisse sur le Parc Amazonien de Guyane, avec 129 sites répertoriés fin août dans une mission aux heures d'observations moins longues avec une baisse des points ...

Les frères Rinaldo et Jérémy Djanie case prison de même que Edmond Fonkie et Henkie Seling pour 7 et 8 ans

Le tribunal correctionnel de Rennes a condamné jeudi en fin d'après midi, de la semaine dernière, les 29 personnes poursuivies dans le trafic de cocaïne "sans retenir cependant la qualification ...

La visite du ministre Lecornu a renforcé la colère des Guadeloupéens

Le barrage de La Boucan est l'une des places fortes de la contestation actuelle sur l’île. À Sainte-Rose, le barrage n’est pas tant tenu au nom de la lutte contre l’obligation vaccinale que ...

Report de Soyouz V26

Initialement prévu ce mercredi 1er décembre à 21h31, le 26e décollage de Soyouz est reporté « en raison de conditions météorologiques défavorables (…) au plus tôt au 2 décembre à 21h27 ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube