vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Cocaïne sur la coque du cargo transportant la fusée Ariane : sept mis en examen et des contestations de la détention des suspects bloqués à Rémire suite aux mesures anti-coronavirus

Cocaïne sur la coque du cargo transportant la fusée Ariane : sept mis en examen et des contestations de la détention des suspects bloqués à Rémire suite aux mesures anti-coronavirus
Exclu Guyaweb !

Les premières mises en examen viennent de tomber hier mardi en visioconférence entre la Guyane et la Martinique (!), dans l’affaire «spacecoke», l’affaire des 8 kg de cocaïne retrouvés dans un caisson doté d’un système d’aimantation, caisson tombé de la coque du cargo MN Toucan en partance pour l’Hexagone à l’occasion d’une manœuvre préalable au départ. Mais la crise du coronavirus s’est invitée dans le dossier et les avocats de cinq des sept mis en examen crient à la détention arbitraire de leurs clients incarcérés à Rémire alors que l’affaire est instruite à Fort de France ! Ambiance. «Explosive find…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

8 commentaires

  • GZ

    Enfin. Faut tjs réclamer…

    Les noms, svp.

  • le Jaguar

    manifestement la communication émane de la défense mais ce serait intéressant d’avoir des informations sur le fond de l’affaire.

  • FF

    Certitude qui n’engage que vous. Et donc pas uniquement. Et c’est un média qui a cherché à savoir. Et non l’inverse…

  • benoit

    Au vu du nombre d habitant du nombre d affaire il est plus qu aberrant que nous n ayons pas toutes les juridiction competantes ici meme.
    Quand on cherche a faire des economies…..a moins que les hermines fassent du lobbying afin de rester sur les iles…

  • le Jaguar

    FF, j’en suis ravi, j’étais simplement étonné que l’article ne porte que sur la forme de la mise en examen, certes atypique, mais tout de même avant que nous soyons informés du fond de l’enquête.

  • FF

    Les mises en examen viennent de tomber et qui en a fait état hier ? Je ne suis pas le juge d’instruction martiniquais et vous n’imaginez pas le nombre de portes où sonner…

  • Moa

    Tiens , tiens , on n’a pas les noms des présumés innnocents ?

  • FF

    Parce qu’on ne les a pas en l’état tout simplement

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

L’épidémie s’étend en Guyane

Depuis le 4 avril, la Guyane est au stade 2 de l'épidémie du Coronavirus. Le dernier bilan épidémiologique dénombre 77 cas dont 1 en réanimation depuis le 1er avril. Suivez sur notre fil ...

Maintenue malgré le confinement, l’enquête publique sur la centrale électrique du Larivot fait déjà débat

Un arrêté du 2 avril 2020 de la Préfecture de Guyane autorise l'enquête publique sur le projet de centrale électrique du Larivot à se tenir de manière dématérialisée du 20 avril au 20 mai ...

Covid-19 : les requêtes en référé-liberté de l’UTG et d’un personnel soignant de l’hôpital rejetées !

Dans deux décisions que Guyaweb s'est procurées à la mi-journée, la juge des référés Marie-Thérèse Lacau a rejeté ce lundi les requêtes en référé liberté du syndicat UTG (Union des ...

Le boom de la livraison à domicile

Confinement oblige, les commerces s'adaptent et certains proposent la livraison à domicile. Une habitude essayée et vite adoptée par les consommateurs, ce qui laisse présager une continuité ...

Lutte contre le coronavirus : mais qui sont ces exemptés de la «quatorzaine» à la descente des avions en provenance d’Orly et des Antilles ?

Mais qui sont ces «personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire ou (...) à la continuité de la Nation» et qui échappent à la quatorzaine à leur descente d'avion, selon un ...

Restrictions à la liberté de circuler : un arrêté du préfet avait oublié le cas des victimes de violences susceptibles d’aller porter plainte, le procureur le fait rectifier

Les mesures draconiennes prises par les autorités administratives afin de restreindre la circulation de personnes avec pour objectif de limiter la propagation du Covid-19 avaient quelque peu oublié ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube