Guyaweb, journal d'information et d'investigation

Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Centrale du Larivot : la justice suspend les travaux

Centrale du Larivot : la justice suspend les travaux

Saisi en référé par les associations Guyane Nature Environnement et France Nature Environnement, le tribunal administratif de la Guyane a suspendu l’arrêté préfectoral du 22 octobre 2020 portant autorisation environnementale pour l’exploitation de la future centrale thermique du Larivot. C’est une première victoire « historique » pour les associations environnementales, qui dénoncent un projet « insensé ».  L’arrêté d’autorisation environnementale délivré par la Préfecture est suspendu « jusqu’à ce qu’il soit statué au fond sur la légalité de cet acte », annonce le tribunal administratif dans un communiqué. GNE (Guyane Nature Environnement) et FNE (France Nature Environnement) ont en effet déposé quatre recours contre le projet…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

8 commentaires

  • Frog

    11 h ce jour, travaux toujours en cours.

  • Frog

    Ça pue, et ça vient pas de la centrale.
    https://www.franceguyane.fr/opinions/vous-avez-la-parole/tribune-environnement-appel-a-la-defense-des-interets-des-guyanais-487005.php?c=1
    Donc un bon Guyanais, Ça pollue comme ça veut ? Ça chasse comme ça veut ? Ça orpille comme ça veut ? Ça débrouille comme ça veut ? Ça se vaccine quant ça veut ?
    Et si t’es pas kontant, t’es pas Guyanais.
    Ça pue, et ça vient pas de la centrale, ça gangrène.

  • moibeni

    la machine à perdre est en action. Cette tribune de FG est dans l’air du temps, un faux repli identitaire populiste qui ne va aider en rien la Guyane à aller de l’avant. Le ver est dans le fruit, il faut arrêter de financer via des subventions « françaises » ou des mandats « syndicaux » ces soi disant porte paroles de la bonne pensée guyanaise.

  • lematourien

    @Frog..pourtant il pose quand meme les bonnes questions. On ne peut qu etre d accord avec lui quand ils parlent des profs la pour 3 ans et qui souhaitent la Guyane sous cloche…

  • Remi973

    Rappelons quand-même que c’est le projet de centrale EDF qui a été arrêté en raison des sérieux doutes quant à sa légalité. C’est avant-tout une centrale qui n’aurait jamais été envisagée de la sorte en métropole (la dernière centrale au fioul de France). Surtout que ce ne sont pas les alternatives qui manquent (les énregéticiens de l’ADEME, et du GENERG peuvent en témoigner).
    Quand le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt…

  • Celeri

    ok mais dans ce cas on est en droit de demander au cher Président de GNE pourquoi on ne nous propose pas un projet alternatif clé en main? Que manque t-il pour le faire? Je pense que si les énergéticiens de l’ADEME et du GENERG le disent dans ce cas prouvez le: terrain, projet, moyen de production, coût etc….

    a un moment on est tous d’accord que le sujet de la centrale de DDC est un gros foutage de g…… depuis une bonne décénnie. On a perdu du temps pour se donner le choix de plus de projets. Toutefois, un autre projet aurait également fait débat puisque GNE bloque tout. Même le projet de HDF dans l’ouest les dérange.

  • Remi973

    EDF joue un rôle central, notamment à la CRE (Commission de Régulation de l’Energie), qui autorise ou non les projets des autres producteurs d’électricité, dont elle est d’ailleurs la seule cliente pour le raccordement. La position des énergéticiens est donc délicate vis-à-vis d’EDF : à la fois concurrents et entièrement dépendants.
    EDF détient un monopole, sans être sous une gouvernance publique démocratique. Elle a ses propres intérêt d’entreprise privée qui peuvent diverger de l’intérêt publique. Elle a tendance à faire de la rétention sur ses données : grand retard dans la publication de ses bilans annuels ; projections passées sur l’évolution de la consommation d’électricité ont toujours été surestimées.
    Bref, ça manque de transparence et de démocratie !

    L’ADEME et le GENERG ses sont prononcés défavorablement au projet lors de l’enquête publique. Pourquoi n’est-on pas allé leur demander plus de détails concernant les alternatives ? Peut-être ont-ils peur de répondre, au vu de leur dépendance à EDF ? Ils connaissent pourtant le sujet dans le détail (mieux qu’à GNE) et doivent avoir des choses à proposer. On pourra par exemple s’inspirer du rapport de l’ADEME qui propose des pistes :
    https://prod-guyane.ademe-dri.fr/expertises/reseaux-energetiques-et-planification/planification-energetique-dans-les-communes-isolees
    Il existe aussi un rapport de l’ADF sur le sujet (non publique).

    Autres idées :
    * obliger par la loi de couvrir en photo-voltaïque les surfaces artificialisée (parkings, zones industrielles et commerciales) et toutes les nouvelles constructions publiques (collèges, lycées, etc.) ou les logements sociaux.

    En complément :
    * quelques petites centrales biomasse du type de celle de Cacao
    * quelques centrales au fil de l’eau type Maman-Valentin (impact modéré)
    * du photovoltaïque flottant sur le lac de Petit-Saut est peut être une idée à creuser (la zone est déjà le fruit d’une autre catastrophe écologique, proches du point de raccordement, 36.000 km² de surface, alors que 60 ha suffiraient à produire l’équivalent du projet du Larivot)
    * des hydroliennes en mer pour profiter du courant de l’Amazone (un des plus puissants au monde)…

    ça mériterait peut-être un VRAI débat publique ? C’était normalement prévu pour le projet du Larivot, mais on en a été dispensé à l’époque…
    https://www.actu-environnement.com/ae/news/promethee-centrale-hybride-guyane-concertation-prealable-absence-debat-public-30463.php4

  • FhKou

    La Guyane n’a pas trop le choix. La centrale qui suppléera Degrad des Cannes doit être pilotable, c’est-à-dire fonctionnant à l’énergie fossile ou nucléaire. La filière bois (pouvant fonctionner au fuel) prévue initialement est un doux rêve irréalisable par manque de ressource bois (*).
    Je propose un Small Modular Reactor de quelques centaines de MégaWatts (**). La contrainte d’être proche du port pour la livraison du fuel ne serait plus d’actualité. De plus, un réacteur nucléaire avec peu de rejet CO2 semble approprié à l’addiction énergétique des sapiens guyanais.
    Nous sommes confrontés aux cinq défis (par ordre d’importance ***) :
    – Occupation des sols -> effondrement de la biodiversité
    – Surexploitation des ressources : Le 29 juillet 2021 est le jour du dépassement
    – Crise climatique
    – Pollution
    – Espèces invasives
    Pour être concis et clair : si vous voulez agir, il faut ne pas agir et convaincre. Le programme politique est : limiter sa descendance et limiter sa transformation (consommation) d’énergie. Arrêter d’être robocop et prendre le temps de vivre (et la centrale thermique du Larivot devient de fait inutile). Un programme de Ouf. Et en plus de l’absence de choix, il faudrait se dépêcher en restant calme!

    * : https://fr.wikipedia.org/wiki/Centrale_%C3%A9lectrique_de_Drax
    ** : https://www.youtube.com/watch?v=slItH1X1XxU&t=248s
    *** : Ce classement est repris de nombreuses fois et en particulier, mais je ne suis pas sûr de ma source, dans l’émission sur France Culture « De cause à effets, le magazine de l’environnement », « Une militante française anti-charbon couronnée du prestigieux Prix Goldman » : https://www.franceculture.fr/emissions/de-cause-a-effets-le-magazine-de-lenvironnement/une-militante-francaise-anti-charbon-couronnee-du-prestigieux-prix-goldman-0

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Serge Romney, Jack-Pierce Bruné devant la justice

Vendredi, au moins quatre personnes, dont les militants Serge Romney et Jack-Pierce Bruné, seront entendues par le tribunal correctionnel de Cayenne pour leur participation aux manifestations et ...

Dans le véhicule de Dane Langhorne : le sang d’Alicia Faye. La victime aurait rejoint la Guyane pour ramener de la cocaïne en France selon l’enquête

Nouveau(x) mis en examen, sang d'Alicia Faye identifié dans le véhicule Peugeot 3008 du suspect Dane Langhorne, faisceau d'indices convergents quant au possible rôle de passeuse de drogue joué par...

L’appel en référé-liberté contestant l’incarcération provisoire du membre de Trop Violans Maurice Danzie a bien été jugé irrecevable

Comme l'annonçait hier Guyaweb (voir cet article), la procédure (accélérée) de référé-liberté mise en œuvre par Me Alex Leblanc, l'avocat du militant de Trop Violans Maurice Danzie, a bien ...

Pourquoi la procédure de référé-liberté interjetée suite au placement en détention provisoire du militant de Trop Violans Maurice Danzie devrait être jugée irrecevable !

La procédure de référé-liberté interjetée vendredi par l'avocat Me Alex Leblanc devant la Cour d'appel (Chambre de l'instruction) pour contester l'ordonnance de placement en détention ...

Moïse Edwin remporte la mairie d’Apatou

Moïse Edwin a remporté dimanche l'élection municipale partielle à Apatou. Après deux tentatives malheureuses en 2014 et 2020, l'opposant principal de Paul Dolianki, le maire sortant inéligible ...

Remise en circulation du pont du Larivot bloqué par la « caravane de la liberté »

Bloqué lundi dès l'aube par les membres de la "caravane de la liberté", le pont du Larivot a été partiellement puis intégralement rouvert par les forces de l'ordre, a annoncé la préfecture en ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube